Une réception a été donnée en l’honneur du maire de Jérusalem

Une réception a été donnée en l’honneur du maire de Jérusalem après l’assemblée générale du Consistoire de France, avant d’aller inaugurer la place de Jérusalem.

Après les polémiques de cette semaine émises sur les réseaux sociaux par les membres du bds, les verts et les communistes, et malgré un rassemblement place du Maréchal Juin du côté des militants propalestiniens et antisionistes, notamment, le parti des Indigènes de la République pour boycotter cette cérémonie, c’est avec beaucoup d’émotion qu’a été dévoilée la place de Jérusalem, située à l’angle de la rue de Courcelles et le boulevard de Reims à quelques encablures du future Centre Européen, du Judaïsme, dans le 17ème arrondissement de Paris où vit la plus grande communauté juive de France.

En effet c’est à l’initiative de Joël Mergui, Président du Consistoire qui avait demandé à Anne Hidalgo, lors de la visite du Président de l’état
d’Israël, Moshe Rivlin, qu’une place « Jérusalem » voit le jour près du centre Européen du judaïsme.

Un événement important pour les juifs de France, maltraités par les actes antisémites qu’ils vivent au quotidien, de renforcer les liens entre la France et Israël et entre les deux capitales universelles. Un symbole fort d’amitié et de fraternité.

Cette cérémonie s’est déroulée très sereinement en présence de plusieurs centaines participants, de personnalités, du maire Jérusalem, Moshe Lion qui a fait le déplacement jusqu’à Paris pour ce bel événement.

Pour Anne Hidalgo, cette inauguration est une « réparation historique ». En effet, une rue de Jérusalem a existé jusqu’en 1883, à l’extrémité ouest de l’île de la Cité. Elle avait été détruite dans le cadre des travaux du préfet Haussmann, pour laisser la place au palais de justice. En 2019, la nouvelle place de Jérusalem se situe tout près du nouveau palais de justice, qui se trouve, lui, porte de Clichy.

Pour Pierre Aidenbaum, maire du 3eme arrondissement, « Il y avait une place de Paris à Jérusalem il y a désormais, une place de Jérusalem à Paris »
Félicitations à madame Anne Hidalgo d’avoir tenu ses engagements et de n’avoir pas cédé aux appels de boycott, au sein même de sa majorité
Am Israël Haï

Sylvie Bensaid

Suivez-nous et partagez

RSS
Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us

1 Comment

  1. Rome est toujours la capitale de l’Eglise catholique romaine et Jérusalem est toujours la capitale du peuple juif, sans idée partisane. Les antisionistes ne comprennent rien et mélangent tout: par ce faux pas, ils se feront de nouveaux adversaires.
    Il s’agissait d’une cérémonie d’union, cette union qui nous manque; le président du Consistoire central était justement à l’origine de cette initiative qui aurait été desservie par le CRIF

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*