Pour Macron l’Europe doit s’émanciper de Washington

On pensait l’incident entre Donald Trump et Emmanuel Macron clôt mais dans une interview à CNN, le président français réaffirme ses positions en matière de Défense européenne.

Bien sûr, le président français a mis un peu d’eau dans son vin, notamment lorsqu’il est interrogé sur le tweet rageur de Donald Trump qui jugeait « insultant » l’idée que l’Europe « construise sa propre armée pour se protéger contre les Etats-Unis, la Chine et la Russie ».

Mais s’il a redit partager la volonté de son homologue américain d’un « meilleur partage du fardeau » « financier de l’Otan entre les Etats-Unis et l’Europe », il a dans le même temps réaffirmé la nécessité pour l’Europe de s’émanciper de Washington. « Je ne veux pas voir les pays européens augmenter le budget de la défense pour acheter des armes américaines ou autres, ou des matériels issus de votre industrie », explique-t-il avant d’ajouter que « si nous augmentons notre budget, c’est pour bâtir notre autonomie.

Macron, dopo l'incontro di oggi con Trump a Parigi, ha il cuore spezzato… 💔💔💔💔

Publiée par Figli di Putin sur Samedi 10 novembre 2018

La presse américaine a trouvé Emmanuel Macron offensif mais naïf et sur les réseaux sociaux on a surtout remarqué la mine renfrognée de Donald Trump et les essais infructueux d’Emmanuel Macron pour dérider son hôte.

Avec Les Échos

Suivez-nous et partagez

RSS
Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us

1 Comment

  1. Que signifie le charabia guerrier de M Macron?
    — que la France n’achètera plus de matériel militaire américain?
    — qu’aucun matériel militaire américain ne sera acheté avec
    l’argent d’une augmentation du budget de la défense?
    — que la France va quitter le commandement intégré de l’OTAN ou
    modifier les règles habituelles d’interopérabilité de l’OTAN,
    appelées amicalement “intégration”
    — qu’il domine la politique de défense des pays à la double
    casquette UE-OTAN?

    Outre l’arrogance ridicule de cette déclaration, il faut se rappeler que M Macron représente la France et que ces déclarations agressives, sous une forme grossière, n’ont rien à faire dans les relations entre pays amis. On ne présente pas la politique de la France par le moyen d’une chaîne étrangère de télévision,et on ne la formule pas de façon aussi violemment anti-américaine. La France Macronienne semble maintenant opposée à tout, sauf l’Union Européenne; Mme Merkel, même, se voit insultée. M. Macron a pris l’habitude du professeur qui réprimande les mauvais citoyens, trop bêtes pour comprendre ses REFORMES et la supériorité du “mémoriel” vertueux sur l’Histoir totalitaire. Après avoir flatté le nationalisme français, il imite la violence des propos des leaders populistes. La cohérence est totale.

    Enfin, LR n’est pas le seul à remarquer que M. Macron, président et premier ministre, est responsable de l’abandon d’une partie de notre industrie de défense et du mépris, pour la bonne cause franco-allemande, contre Dassault. Cette doctrine pro-allemande, sur l’idée que la puissance allemande sert mieux l’Europe que la France ne peut le faire, a conduit l’armée de l’air à titrer son message sur tweeter:”100 ans d’amitié franco-allemande” (cité par le Canard enchaîné).

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*