Marc Fumaroli : la raison de l’antisémitisme

Le Point paru le 5 juillet propose à ses lecteurs des reportages inédits et passionnants . On sent que sous la direction d’Etienne Gernelle, le magazine a décidé de réagir à la rapide dévalorisation de la presse écrite.

Le web, tous les matins, fourmille d’informations et de commentaires gratuitement offerts. Pour les survoler ,il faut consacrer le même temps que pour lire un magazine de plus de 100 pages !

Le Point veut conserver ses abonnés, ses acheteurs au numéro dans les kiosques. Et il n’y a pas d’autre recette miracle que celles de la qualité, de l’originalité qui sont les fruits de l’effort et de la recherche.

«  Comment Macron fait la guerre » un reportage sur le PC opérationnel du Chef des Armées à l’ Elysée.
«  Kiko, le révolutionnaire des cosmétiques »
«  Cinéma : à Rome dans le squat de la nouvelle star, Marcelo Fonte »

Trois articles qui sont originaux et captivants.

Pour la fin, je citerai une interview de Marc Fumaroli, académicien et « prince du passé » comme le surnomment les deux interviewers, Jean-Paul Enthoven et Christophe Ono- Dit- Biot.

Marc Fumaroli répondant à la question « À part Jean d’Ormesson, qui étaient ou sont vos amis ? »
« J’aime par dessus tout , la compagnie des gens exceptionnels » et il cite les noms de Cioran, Jacques Roubaud, Yves Bonnefoy .

Puis il ajoute « Notez que je n’ai jamais eu envie de faire la connaissance de Celine. J’avais eu trop de bonheur à fréquenter les juifs du Maroc pour m’intéresser humainement à un écrivain qui avait été un antisémite frénétique. Sur ce point, d’ailleurs, j’ai toujours pensé que la raison la plus profonde, la plus décisive, de l’antisémitisme, c’est la jalousie, »

André Simon Mamou

Suivez-nous et partagez

RSS
Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us

3 Comments

  1. Le rabin Delphine Horvilleur (est-ce ici que je l’ai lue ?) fait reposer le racisme sur le fait de considérer l’autre comme inférieur, alors que l’antisémitisme repose, selon elle, sur le fait de considérer l’autre comme supérieur, ou comme privilégié (“ils sont partout, ils sont tous riches, on leur accorde tout etc”).

  2. Je résilie mon abonnement au Point. Son anti-israelisme est insupportable et sa correspondante, Danièle Kriegel épouse Enderlin, ne fait qu’epouser les thèses antisionistes.
    Quant au traitement par Le Point des assassinats Halimi et Knoll, c’est une honte surtout dans les titres que retiennent les lecteurs de base. Non Le Point n’est plus un journal honnête.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*