ONPC : Yann Moix rétablit courageusement la vérité sur Israël

Sur le plateau de l’émission ONPC de Laurent Ruquier sur France 2, le chroniqueur Yann Moix a encore une fois défendu courageusement Israël, cette fois contre les allégations historiques mensongères d’Aymeric Caron.

“Je voudrais expliquer aux gens comment vous parvenez, et je vous en veux beaucoup pour ça, à dire des choses fausses, mais qui vous font porter une responsabilité énorme….il y a eu une utopie extraordinaire au IXX siecle, une utopie puisque vous aimez les utopies, qui s’appelait la creation de l’Etat d’Israel, une des plus belles utopies de l’épopée humaine… je voudrais expliquer aux téléspectateurs comment vous le massacrez intellectuellement” , a lancé Yann Moix  avant d’ajouter sur le conflit israélo-palestinien: « avec de manière insidieuse des petites approximations qui accumulées font de vous finalement,  malgré tout l’estime que je vous porte, Aymeric Caron, quelqu’un de malhonnête et de dangereux ».

Source tel-avivre

Suivez-nous et partagez

RSS
Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us

2 Comments

  1. Il faudrait davantage de Yann Moix dans le paysage médiatique hélas, il y a majoritairement des pseudo journalistes ou intellectuels qui calomnient et tordent la vérité sur Israël comme ce Caron pour servir leurs intérêts ou leur idéologie gauchiste rance!

    • Pour vous conforter, Madame, la Rédaction de Tribune Juive aurait pu vous citer le livre intitulé “Mes Lettres au Monde”, édité en 2OO3 pour la première fois, puis réédité en 2OO8, 2O12 et 2O15 avec à chaque fois des lettres complémentaires – (le tout totalisant une bonne centaine) -, adressées à des personnalités de la Presse écrite, radiophonique et télévisuelle ainsi qu’à des politiques de tous bords, pour avoir, de près ou de loin, “calomnié et tordu la vérité sur Israël”, selon vos propres mots.
      Pour plus d’information, il suffit de cliquer le titre du dit livre sur le moteur de recherche Google.
      Bien cordialement.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*