Qui sont les juifs les plus riches du monde?

Bill Gates (qui n’est pas Juif!) est toujours l’homme le plus riche du monde avec une fortune personnelle de 85,6 milliards de $, selon l’indice Bloomberg (l’index des personnes les plus riches du monde)zuckerberg

Il est suivi de près par Warren Buffett dont la fortune s’élève à 78,9 milliards $. En troisième position : Jeff Bezos avec 73,5 milliards $ et en quatrième, Amancio Ortega, l’homme le plus riche d’Europe avec 69,3 milliards $. Le juif le plus riche du monde est cinquième en la personne du co-fondateur et directeur général de Facebook (1,7 milliard d’utilisateurs mensuels et un chiffre d’affaires de 28 milliards $ en 2016), j’ai nommé Mark Zuckerberg qui vaut 59,1 milliards $.larry_ellison

Larry Ellison né à New York, fondateur, patron et principal actionnaire d’Oracle qui fut, il y a encore 2 ans le Juif le plus riche du monde, est à la neuvième place avec 45,3 milliards $. sergey brin

Sergey Brin, qui est également Juif et co-fondateur de Google (3,5 milliards de recherches par jour et un chiffre d’affaires de 90,3 milliards $ en 2016) est 12ème sur la liste de Bloomberg avec une fortune de  41,8 milliards $. Le magnat des casinos Sheldon Adelson (le copain de Bibi) se classe au 24ème rang sur la liste de Bloomberg, avec 28,4 milliards $ (numéro 4 des juifs les plus riches du monde). Carl Icahn est en 35ème place, avec une valeur nette estimée de 20,1 milliards $. Le Juif russe Mikhaïl Fridman, qui contrôle Alfa Bank et détient des participations dans le pétrole et le gaz allemand DEA et l’opérateur mobile international VimpelCom, est en 74ème place avec 13,4 milliards $.

Source tel-avivre

Suivez-nous et partagez

RSS
Twitter
Visit Us
Follow Me

5 Comments

  1. Bonjour
    Désolé de vous contredire mais Bill Gates est lui aussi Juif!.. par sa mère Mary Maxwell.. par ailleurs la fille d’un banquier.. une sorte “d’emploi réservé”…certes..

    • Réservé ? La banque a été inventée par les italiens . Au départ c’étaient des opérations de change. Celui qui avait de quoi changer les monnaies émises par les différents princes contre une autre devise également princière , s’asseyait sur un banc ( banco) et son client à côté de lui . Ensuite tout s’est compliqué et le crédit , le prêt, le financement ont été l’activité première. Tous ceux qui étaient capables d’analyser et d’assumer les risques ont pu devenir banquiers . Les juifs l’étaient, formés par la pratique de la discussion talmudique . Mais rassurez vous il y a eu et il y a encore de très bons banquiers chrétiens . Si vous n’êtes pas obsédé vous verrez qu’il n’y a pas des juifs partout !

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*