Lituanie: des chercheurs retrouvent un tunnel datant de l’occupation nazie

Creusé par des prisonniers juifs pendant la Seconde Guerre mondiale dans une forêt lituanienne, un tunnel oublié de la Shoah vient d’être retrouvé grâce à une technique originale.tunnel_lituanie

Pour l’autorité des antiquités d’Israël (AAI), une longue quête s’achève. Une équipe internationale de chercheurs vient de localiser en Lituanie un tunnel creusé par des prisonniers juifs pendant la Seconde Guerre mondiale pour échapper aux nazis.

Ce mercredi, l’AAI, la section gouvernementale responsable des découvertes, des fouilles et de la conservation des antiquités et des sites archéologiques d’Israël, a effectivement annoncé enfin savoir où se trouvait précisément ce passage dans la forêt de Ponar.

Située non loin de Vilnius, la capitale, cette forêt est tristement célèbre: c’est là-bas que reposent les corps de 100 000 prisonniers, dont 70 000 juifs, brûlés ou exécutés dans un camp entre 1941 et 1944.

L’équipe de chercheurs, composée d’Israëliens, de Lituaniens, de Canadiens et d’Américains, était confrontée à un défi de taille. Elle devait retrouver cette voie souterraine sans toucher aux dépouilles des victimes enterrées. Elle y est finalement parvenu grâce à la méthode utilisée d’ordinaire pour la prospection du pétrole et des minerais, comme l’explique USA Today. En explorant le sol par le biais d’une numérisation, ces recherches ont permis de repérer un tunnel de 35 mètres de long.

https://youtu.be/lIZFmvyL9H4

 

Un tunnel creusé à la main

“Toutes ces technologies permettent d’obtenir des informations sur une période, la période de l’Holocauste, sans profaner un site d’enterrement”, a déclaré Richard Freund, professeur d’histoire du peuple juif à l’université américaine de Hartford.

Cette découverte remet en lumière un sombre épisode de la Seconde Guerre mondiale. Pour échapper aux nazis, les prisonniers ont creusé ce fameux tunnel pendant 76 jours avec leurs mains, des cuillères et des outils de fortune.

Le 15 avril 1944, 40 personnes enchaînées ont tenté de s’échapper en empruntant le passage. Seulement une douzaine d’entre elles est parvenue à sortir de la forêt et traverser la rivière à proximité pour retrouver la liberté. Une grande partie des fuyards a été abattue par la SS.

La chaîne de télévision américaine PBS diffusera en 2017 un documentaire sur cette découverte.

Source news.sfr

Suivez-nous et partagez

RSS
Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*