Jacques Sojcher s’engage à son tour : Refaites les plaques commémoratives !

Jacques Sojcher, philosophe, s’engage à nos côtés pour que soit nommé le terrorisme islamiste et propose à notre réflexion ce texte ambitieux : Pureté et Vérité

« Le mot  pureté  appelle à combattre les impurs. Le mot Vérité à combattre  l’hérétique, celui qui n’accepte pas LA VÉRITÉ.

L’intégrisme idéologique, comme l’intégrisme religieux, se nourrit de la haine de la différence. Il veut l’éradiquer au nom de la vraie religion, de l’idéologie de la pureté.

L’impur, c’est le juif, le tzigane, l’homosexuel, le noir, l’Arabe, le migrant… Nazisme et djiadisme se ressemblent dans la vengeance, le ressentiment, que Nietzsche à décrit dans La Généalogie de la morale.

L’insulte, la violence, le terrorisme, c’est toujours le paysage des ismes, nazisme, islamisme, intégrismes de tous genres.

Dénoncer l’antisémitisme, l’islamophobie, tous les racismes et les xénophobies, c’est dire non à la Pureté et à la Vérité.

L’antidote , c’est la connaissance, la culture, l’art. C’est la démocratie, où peut se développer le goût de l’autre, dans une société plus égalitaire,plus fraternelle et plus libre.

C’est notre urgence aujourd’hui, à l’heure du réveil de la bête immonde. »

Rejoignez
Serge Hajdenberg
Yves Sokol
Jacques Sojcher
Sarah Cattan
Radio J
Tribune Juive

Soutenez Tribunejuive.info

Chers amis lecteurs,

Voilà déjà 5 ans que nous sommes là, pour vous donner la meilleure information : culturellement ouverte, politiquement variée, axée sur Israël et la communauté, mais attentive à la politique nationale et internationale. Oui mais, malgré tous nos efforts, malgré notre volonté forcenée de rester avec vous, nous nous essoufflons financièrement, et nous avons besoin de vous pour continuer. Alors si vous voulez nous aider, rien de plus simple : un clic sur "Faire un don", et d'avance MERCI à vous.


Powered by WPNewsman

Tagués avec : , , , , ,
Publié dans opinions
15 commentaires pour “Jacques Sojcher s’engage à son tour : Refaites les plaques commémoratives !
  1. Lanah dit :

    Je signe des deux mains ce texte,diffusons-le largement

    Nadia Lamm, philosophe

  2. Lanah dit :

    Je l’envoie à mon tour à ceux qui seraient susceptibles de le signer; mais attention djihadisme prend un h et il faut l’appeler djihadisme islamiste. Cela signfie prendre au sérieux ce que disent d’eux-mêmes les djihadistes. Voyez si vous êtes d’accord pour corriger avant que je ne diffuse à mon tour

    Cordialement,

    Nadia Lamm

  3. Lanah dit :

    Je réfléchis aussi au fait que le lecteur pressé ne comprend pas que la pureté et la Vérité (avec majuscule) sont des pièges totalitaires; j’aurais écrit en tenant compte du fait que certains lecteurs n’ont pas poussé aussi loin que cela la réflexion philosophique et philosophico-politique et ne verront pas d’emblée les pièges sous-entendus et j’aurais plutôt dit :

    «Notre démocratie doit aujourd’hui faire face au retour du fanatisme et du totalitarisme sous la forme de l’islamisme conquérant. Il s’avance comme tous les totalitarismes sous les dehors flatteurs et mensongers de la Pureté et de la Vérité afin de mieux séduire les naïfs. Mais le mot Pureté appelle à combattre les impurs. Le mot Vérité à combattre l’ « hérétique », celui qui n’accepte pas LA VÉRITÉ que le fanatique croit être le seul à détenir et pour laquelle il est prêt à tuer et à se laisser tuer sans délai.

    L’intégrisme idéologique, comme l’intégrisme religieux, se nourrissent de la haine de la différence. Ils veut l’éradiquer au nom de la « vraie » religion, de l’idéologie de la Pureté.

    L’impur, c’est le juif, le tzigane, l’homosexuel, le noir, l’Arabe, le migrant, mais surtout l’humain tout court dans toute sa diversité intérieure irréductible qui en fait toute la richesse… Nazisme et djihadisme islamiste se rejoignent dans la vengeance, le ressentiment, jouissance morbide que Nietzsche à décrite dans La Généalogie de la morale.

    L’insulte, la violence, le terrorisme, c’est toujours le paysage des ismes, nazisme, islamisme, intégrismes de tous genres.

    Dénoncer l’antisémitisme, l’islamophobie, tous les racismes et les xénophobies, c’est dire non à la Pureté et à la Vérité.

    L’antidote , c’est la connaissance, la culture, l’art. C’est la démocratie, où peut se développer le goût de l’autre, dans une société plus égalitaire,plus fraternelle et plus libre.

    C’est notre urgence aujourd’hui, à l’heure du réveil de la bête immonde. »

  4. Lanah dit :

    Je rajoute aussi après : ‘C’est notre urgence à l’heure du réveil de la bête immonde.

    Pour ne pas perdre le sens du réel, nous demandons aux autorités de mentionner que c’est le jihadisme islamiste qui a tué au Bataclan, dans l’Hypercasher de la Porte de Vincennes, dans l’Eglise de Saint Etienne du Rouvray et partout où se sont produit et se produront hélas encore des attentats islamistes.  »

    Nadia Lamm

  5. josaphat dit :

    La pureté n’est pas forcément un combat primaire contre ceux qui seraient des impurs; c’est un cheminement personnel ou collectif qui conduit à se débarrasser du matérialisme, du consumérisme, du sexisme pour cheminer vers la bienveillance exigeante et l’acceptation de l’autre pour mieux le combattre.
    La vérité n’est pas forcément synonyme de certitude qui écraserait et discriminerait, c’est un cheminement personnel ou collectif qui conduit à se débarrasser des doutes qui affaiblissent et des certitudes qui font les dominateurs intégristes. La vérité est un but louable à l’échelle de l’être humain car il est éphémère et ne peut se nourrir et mourir de doutes entretenus par les puissants…il doit laisser à ses enfants le vrai héritage qui fera leurs doutes et convictions vraies…
    Le texte proposé me semble ambigu, peu compréhensible, voire utilisable à d’autres fins.
    Bien à vous tous.

  6. Lanah dit :

    Nouveaux correctifs suite au message de Josaphat:

    «Notre démocratie doit aujourd’hui faire face au retour du fanatisme et du totalitarisme sous la forme de l’islamisme conquérant. Il s’avance comme tous les totalitarismes sous les dehors flatteurs et mensongers de la Pureté et de la Vérité afin de mieux séduire les naïfs. Mais le mot Pureté appelle à combattre les « impurs ». La Vérité (absolue) à combattre l’ « hérétique », celui qui n’accepte pas « LA » Vérité que le fanatique croit être le seul à détenir et pour laquelle il est prêt à tuer et à se laisser tuer sans délai.

    L’intégrisme idéologique, comme l’intégrisme religieux, se nourrissent de la haine de la différence. Ils veut l’éradiquer au nom de la « vraie » religion, de l’idéologie de la Pureté identitaire.

    L’ »impur », dans ce cadre, c’est le Juif, le Tzigane, l’homosexuel, le Noir, l’Arabe, mais surtout l’humain tout court dans sa diversité intérieure irréductible qui en fait la singularité, au décours de son existence historique… Nazisme et djihadisme islamiste se rejoignent dans la vengeance, le ressentiment, jouissance morbide que Nietzsche à décrite dans La Généalogie de la morale.

    L’insulte, la violence, le terrorisme, c’est toujours le paysage des ismes, nazisme, islamisme, intégrismes de tous poils.

    Dénoncer l’antisémitisme, tous les racismes et les xénophobies, c’est dire non au fanatisme.

    L’antidote , c’est la connaissance, la culture, l’art. C’est la démocratie, où peut se développer le goût de l’autre, dans une société plus égalitaire,plus fraternelle et plus libre.

    C’est notre urgence aujourd’hui, à l’heure du réveil de la bête immonde.

    Pour ne pas perdre le sens du réel, nous demandons aux autorités de mentionner sur les plaques commémoratives des attentats récents d’une part que c’est le jihadisme islamiste qui a tué au Bataclan, dans l’Hypercasher de la Porte de Vincennes, dans l’Eglise de Saint Etienne du Rouvray et partout où se sont produit et où se produiront hélas encore des attentats islamistes et d’autre part de décliner un à un les noms des victimes, à l’exemple du Mur des Noms au mémorial de la Shoah, pour être cohérents avec ce que nous écrivons plus haut sur ces deux totalitarismes, le nazisme et l’islamisme politique»

    A faire paraître en lettre ouverte au Président Macron dans les médias ayant pignon sur rue.

  7. josaphat dit :

    Bonjour,
    mon commentaire ne se permettait pas d’être une demande de correction…juste un souci de barrer la route aux manipulateurs sur deux concepts riches et complexes à définir…
    Bien à vous; votre texte est clair et permet de bien définir l’intégrisme religieux et politique de l’islam et l’antisémitisme que personnellement j’ai du mal à associer au racisme tant il a une dimension historique et religieuse qui lui est propre et sans équivalent…ainsi et de même, je ne pense pas qu’une « journée des génocides » soit pertinente.

    • Lanah dit :

      Josaphat, vous êtes en pleine contradiction avec vous même en revenant sur vos premières remarques qui m’ont aidée à réfléchir sur quelques correctifs que j’ai proposés sans plus à ce groupe qui ne m’a pas répondu à l’instant où je vous écris. Il ne s’agit pas de simuler une fausse humilité pour vous dispenser d’assumer vos propres reserves mais uniquement de traiter du fond pour faire avancer le sujet.

      J’ai donc pris du temps pour donner un début et une fin logiques à un texte qui n’en avait pas, pour retirer le terme d’islamophobie car je n’oublie pas le texte courageux de Charb, Lettre aux escrocs de l’islamophobie qui font le jeu des racistes, (je considère quant à moi que l’on a le droit de discuter l’islam comme toutes les religions et que ce qui est à proscrire c’est le racisme anti musulmans que seuls les ayatollahs iraniens et ceux de la pensée confondent avec l’esprit critique à l’endroit de l’islam dans ses courants majoritaires et sa charia).

      Cela parmi d’autres choses pour etre honnête.

      • josaphat dit :

        Vous êtes rugueuse avec ma modestie qui est la symétrie de mon engagement…peut-être interprétez-vous mal ce qui fait la conviction entre le doute et la certitude.
        J’admets votre propos mais il me blesse.
        Bien à vous.

        • Lanah dit :

          Peut être Josaphat avez vous été indirectement critique à mon endroit en précisant que vous n’aviez – quant à vous! – nul desir de critiquer le texte initial du groupe Sojcher ce qui vous à valu ma réponse !

          Mais tout ça est il si important à l’heure ou nous parlons et constatons densité graves manquements de nos instances dirigeantes au principe de réalité ? Je rappelle le mot de Camus : « L’idée peut sembler risible mais la seule façon de combattre la peste est l’honnêteté. » Et on dirait qu’elle ne court pas les rues aujourd’hui l’honnêteté !

      • Jacques Petit-jean dit :

        Une fois de plus, moi l’être hybride, le bâtard de DIEU, je me sens exclu car je dis…grâce à vous, je me retire définitivement. Finalement , ma place n’est nulle part , ni chez les chrétiens, ni chez les juifs, vous venez de le confirmer.
        Merci à vous, bien à vous.

        • Lanah dit :

          Je ne vous comprends pas M. Petitjean vous êtes sans doute athée Dieu merci ou encore agnostique ? Quelle importance ? L’idée c’est que l’identité n’est pas figée dans le marbre mais faite de notre histoire individuelle autant que collective. Et ça on le partage bien tous, non ?

        • André dit :

          Reste les musulmans…

  8. Lanah dit :

    Copié-collé de la présentation d’Amazon

    « Lutter contre l’islamophobie, c’est lutter contre quoi ? ». Contre la liberté d’expression, répond Charb. Car ce que le mot islamophobie condamne, c’est en fait le blasphémer, ce n’est pas faire preuve de racisme mais exercer son esprit critique sur une religion. En attirant notre attention sur un terme devenu récurrent dans les médias français, le dessinateur partage son inquiétude grandissante : celle de voir la lutte contre le racisme, quel que soit l’individu qu’il vise, confondue avec un combat pour la promotion et la protection d’une religion. Dans un texte précis, incisif, et plus actuel que jamais, il dénonce un brouillage malsain, dangereux, entretenu à la fois par les communautaristes, les journalistes et les politiques, et nous invite à rejeter les amalgames trop faciles.
    Biographie de l’auteur
    Dessinateur satirique, Charb s’est rendu célèbre avec Maurice et Patapon, le chat et le chien anticapitalistes. Directeur de publication de Charlie Hebdo, il est assassiné lors de l’attentat du 7 janvier 2015 à la rédaction du journal.

  9. André dit :

    Texte ridicule et sans intérêt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Powered by WPNewsman

SOUTENEZ TRIBUNEJUIVE.INFO