A Toulouse, une communauté juive libérale depuis 24 ans

Entretien avec Boaz vice président de la communauté libérale de Toulouse, Nadine membre du conseil d’administration et Yonathan nouveau membre.

Q : Boaz, que signifie aujourd’hui appartenir à une communauté juive libérale ?

publicitÉ


Boaz : Le judaïsme libéral, c’est un judaïsme moderne tourné vers l’avenir, laissant sa véritable place à la femme qui a la possibilité de monter à la torah au même titre que l’homme. C’est favoriser la convivialité dans les synagogues, en permettant aux femmes d’assister aux offices aux cotés des hommes. C’est accueillir les couples mixtes qui souhaitent bâtir un foyer juif.ajlt

Mais c’est avant tout le respect de nos traditions et la transmission du judaïsme à nos jeunes générations qui sont l’avenir de nos communautés.

Q : Quand a été créé votre communauté ?

Boaz : Notre communauté a été créée en 1992 sous le nom d’Association des Juifs Libéraux de Toulouse. L’AJLT s’est développée dans le but d’accueillir tous ceux qu’une pratique actualisée du Judaïsme intéresse.

Notre centre communautaire accueille tous les juifs sans discriminations mais aussi les non juifs dans une volonté d’ouverture au dialogue intercommunautaire et de diffusion de la culture juive.

Notre communauté a institué à Toulouse, la lecture des noms des déportés juifs de France sur la place publique et aujourd’hui grâce à l’implication de tous c’est une lecture unitaire qui est faite depuis trois ans.

Q : Quelle est la place du judaïsme libéral dans la cité aujourd’hui ?

Nadine : Nous sommes très présents dans la région Midi-Pyrénées, auprès des institutions civiles et des représentations juives. Nous avons des représentants au bureau du CRIF, de l’AUJF, du Keren Hayessod et nous sommes membres de FSJU.

En tant que communauté libérale, nous sommes également membres de la Fédération du Judaïsme Libéral francophone qui regroupe toutes les synagogues libérales francophones européennes, de l’European Union for Progressive Judaïsm (EUPJ) et de la World Union for Progressive Judaïsm (WUPJ), organisation juive qui représente la majorité des juifs du monde.

Nous aurons d’ailleurs une délégation importante à la conférence de l’EUPJ qui se déroulera à Londres du 13 au 17 avril et qui regroupera l’ensemble des communautés européennes.

Q : Le judaïsme libéral et vos rabbins sont-ils reconnus internationalement ?

Boaz :Notre synagogue participe à la formation des rabbins issus du Léo Baeck College de Londres et du Geiger Kolleg de Berlin. Ces rabbins sont reconnus internationalement et nous permettent de délivrer des certificats de conversion reconnus par l’état d’Israël pour l’Alya.

Notre étudiant rabbin qui sera diplômé en juin a exprimé le souhait de rester sur Toulouse et c’est très gratifiant pour nous. C’est l’une des plus belles voix du Geiger Kollege et il a conquis l’ensemble de nos membres. Le judaïsme libéral est le courant du judaïsme majoritaire dans le monde.

Q : Comment se vit le judaïsme au quotidien à Toulouse ?

Nadine:Notre bâtiment développe près de 500m2 en deux étages avec une synagogue de 200m2, une salle de conférence de 100m2, une bibliothèque, une cuisine, un espace cafétéria et de convivialité, des salles de cours et des bureaux.

Nos locaux permettent d’accueillir bien sur les offices mais aussi tout une série de services auxquels les toulousains sont attachés depuis plusieurs années : cours, conférences, expositions, spectacles, repas shabbatiques. Le seder de Pessah est un rendez vous incontournable et nous comptons plus de 100 participants chaque année.

Nous avons plus de 500 familles qui sont sympathisantes avec une majorité de couples trentenaires, parents de jeunes enfants.

Yonathan : Fraichement arrivé sur Toulouse, c’est ce qui nous a décidés avec mon épouse. Nous ne connaissions personne en arrivant et se retrouver avec des couples de notre âge, c’était important. Nous avons été accueillis de manière très chaleureuse, c’est une grande famille ici. La « playschul » mise en place par Tsyporah est une excellente idée : on prend en charge les enfants pendant les offices en leur proposant un office spécifique très ludique, les enfants adorent et les parents aussi ! On a l’esprit libre pour prier.

Q : Boaz, au début de notre entretien vous nous parliez de modernité et de la place des femmes, pouvez-vous nous en dire un peu plus ?

Boaz : Notre société évolue et nous devons nous adapter. Dans notre communauté, les jeunes sont de plus en plus nombreux car ils se reconnaissent mieux dans une pratique libérale qui se veut de tradition mais moderne.

Les femmes trouvent une place légitime au sein de notre Khaal parce qu’elles sont considérées : elles comptent dans le minyan et montent à la torah. Chez nous, la parité est mise en place depuis bien longtemps !

D’ailleurs le rabbin Pauline Bebe est notre rabbin référent depuis le début et nous en sommes très fiers. Nous en profitons pour saluer son implication qui ne nous aurait pas permis de rayonner autant sans elle.

Q : la transmission et la jeunesse semblent au cœur de votre communauté, qu’en est-il de l’apprentissage ?

Yonathan : il était important pour nous de transmettre le judaïsme à nos enfants et nous avons inscrit notre premier enfant au Talmud Torah qui accueille les enfants à partir de 6 ans !

Le centre est équipé des dernières techniques et l’équipe pédagogique est très dynamique. Nous disposons d’un site internet et d’une page Facebook, ce qui permet de suivre l’actualité de la communauté en continu.

Nadine : nous avons mis en place un système de E-learning connecté avec Toulouse, Paris et Londres. Notre rayon d’action couvre l’ensemble du territoire de Midi Pyrénées et de l’Aquitaine, sans ce système innovant, de nombreux enfants n’auraient pas accès au talmud torah et resteraient coupés de leurs racines juives. La technologie permet actuellement de pouvoir se connecter n’importe où et de suivre un enseignement interactif de qualité, sans être coupé du monde. Je pense aussi aux enfants à mobilité réduite qui ont parfois du mal à se déplacer mais qui reçoivent une formation identique aux autres. Pour nous c’est très important.

Soutenez Tribunejuive.info

Chers amis lecteurs,

Voilà déjà 5 ans que nous sommes là, pour vous donner la meilleure information : culturellement ouverte, politiquement variée, axée sur Israël et la communauté, mais attentive à la politique nationale et internationale. Oui mais, malgré tous nos efforts, malgré notre volonté forcenée de rester avec vous, nous nous essoufflons financièrement, et nous avons besoin de vous pour continuer. Alors si vous voulez nous aider, rien de plus simple : un clic sur "Faire un don", et d'avance MERCI à vous.


Powered by WPNewsman

Tagués avec : , , ,
Publié dans communauté
22 commentaires pour “A Toulouse, une communauté juive libérale depuis 24 ans
  1. David dit :

    Waouw
    Ça donne envie et ça fait du bien de voir qu’il existe encore des juifs heureux. Bravo pour votre enthousiasme et chabbat châlit à tous!

  2. douchez dit :

    super communauté Félicitation

    ça donne envie d’en faire partie

  3. Jacques dit :

    Une belle communauté dans une belle ville…
    Un bien bel exemple !

  4. Marc dit :

    Une belle communauté !!

  5. Michele dit :

    Une information que je n’avais pas.
    Je suis arrivée avec ma famille à Toulouse il y a quelques mois et je souhaitais continuer à avoir une « vie juive ». Malheureusement, je me suis rendue à la syna consistoriale où l’accueil a été glacial.
    Je viens vous voir demain!!

  6. Carole dit :

    Une synagogue qui donne une place aux femmes enfin, sans discrimination. Je suis membre de cette synagogue depuis quelques années et je retrouve un peu ma famille ici. Les offices, les fetes sont des moments très conviviaux. Merci a tous ceux qui s’investissent pour donner de l’éclat au judaïsme.

  7. Patrice dit :

    Je rejoins Michele. J’ai connu les mêmes déboires avec la communauté consistoriale : tout le temps se connaît et peu de place est faite au nouveau arrivant… Je vais donc venir vous rencontrer

  8. Olivia dit :

    Une communauté vrai et moderne !
    Accueillant avec le sourire les etudiants français et étrangers et le permettant chaque semaine de passer des shabbat en « famille ». Merci d’exister !!!!

  9. frédérique dit :

    Une belle communauté qui porte haut les valeurs du Judaïsme, de respect de la thora et de l’accueil de l’étranger ! Enfin il n’y a pas qu’à Paris que le Judaïsme ouvert et intelligent existe , Merci à l’AJLT de Toulouse de nous rendre la confiance en l’avenir du Judaïsme français .

  10. Lasry dit :

    C’est vrai, ce que développe et ce que propose la communauté libérale est particulièrement séduisant et enrichissant. C’est une composante fraternelle du judaïsme « classique » qui donne une belle ouverture sur le monde et la modernité.
    Pierre Lasry

  11. Benson dit :

    Vous vous trompez gravement.
    L’épanouissement de l’âme ne se fera qu’avec un niveau de compréhension des textes sacrés et une pratique rigoureuse des Mitsvot.
    La spiritualité c’est comme le sport, sans efforts acharnés ce ne sera que du bricolage.
    Le libéralisme en matière de Torah à déjà eu des précédents au fil de l’histoire. Vous avez vu ce que ça a donné ?
    Il y a toute une série d’éditions « pour les nuls »
    Informatique, anglais, guitare etc….
    Vous pouvez rajouter Judaïsme.
    Desolé de remettre les pendules à l’heure.
    Berny Benson

    • Schmouel dit :

      Acceptez donc la diversité des cultes au lieu de vouloir diviser. Le monde ne s’en portera que mieux, et vous paraitrez moins rétrograde. L’orthodoxie en excès, on voit aussi ce que ça donne : des crétins.

  12. Daniel dit :

    Bel exemple de convivialité et de fraternité.
    Une communauté ouverte tout en respectant les traditions
    Voilà ce qui peut « enchanter le Judaïsme » et qui donne envie d’y adhérer pour mener une vie à la fois juive et citoyenne.
    Félicitations à tous les acteurs qui nous rapprochent de la communauté juive.
    Il faut les aider à se développer !

  13. ZAOUI REMY dit :

    COMMENT PEUT ON DECIDER DE LOIS QUE D… N A PAS DONNE AU NOM D UN JUDAISME???
    LA PLACE DE LA FEMME EST BIEN AU DESSUS DES HOMMES DANS LE JUDAISME TRDITIONNEL ET NON PAS A EGALITE !!SA PRESENCE EST FACULTAIVE AUX OFFICES CAR SA VERTUE L EN DISPENCE!!!! MAIS POUR COMPRENDRE CELA IL FAUT ETUDIER LA THORA MAIS CA DANS DANS TOUT L INTERVIEW ON N EN PARLE PAS ! DE L AMBIANCE DE LA PROXIMITE DE LA BELLE VOIE DES JEUX POUR LES ENFANTS C EST SUPER MAIS PAS UN MOT SUR L ETUDE??? NE SERAIS CE PAS LA BASE MEME DE LA RELIGION JUIVE!!!VOUS AVEZ DONC DEJA OUBLIE LES DEGATS DE LA SCALA ET DE L ALLIANCE QUI ONT ETE LES 2 COURANTS QUI ONT EMMENNE LE PLUS D’ASSIMILATION ET DE DESTRUCTION DE NOTRE IDENTITE?? VOTRE ….LIBERAL RESSEMBLE BIEN PLUS A UNE SECTE QU A UN MOUVEMENT JUIF ! DANS LA MICHNAH LE HAHAM EST CELUI QUI VOIT LES GENERATIONS FUTURES QUE RESTERA-T IL A NOS ENFANTS SI CHACUN Y VA DE SES CHANGEMENTS ??PEUT ETRE L ODEUR MAIS PAS LA SAVEUR!!
    JE VOUS SOUHAITE DE VITE REVENIR VERS LES VRAIS VALEURS DE LA THORA QUI ONT JUSTEMENT LA FORCE DE TRAVERSER TOUTES LES EPOQUES EN RESTANT AU DIAPASON!!!!
    REMY ZAOUI

  14. ABECASSIS JEAN dit :

    Pour qui doute d’une étude « serrée » et proche des textes dans une lecture sincère et documentée du rouleau, hors toute désinformation, alors cliquez « ajlt » puis « culture » puis « ETUDES ET REFLEXIONS » ou « articles » et vous y trouverez en de nombreux thèmes de quoi enrichir votre reflexion dans la « daat » ( connaissance brute) la  » bina » ( compréhension) et visant à la « khokh’ma » (sagesse) souhaitée. Certains de ces articles ont servi de base à un doctorat ou même comme sujet de maîtrise 2 ( 2008 Fac de Metz) Parmi les contributeurs citons Maurice Ruben Hayoun (on ne présente même plus) ou mes modestes réflexions de Maimonidien et d’ancien représentant du « bné-akiva » francophone en Israêl. Je rappelle que Maimonide avait subi les strictes mêmes critiques en son temps de ses contemporains d’époque alors dans l’égarement ( au point de vouloir jusqu’à sa mort) et maintenant, les « orthodoxes » le prennent comme une référence. A chacun sa vitesse de mise à jour de son ordi cérébral. Dr Jean ABECASSIS

  15. ALONSO dit :

    Rémy a bien raison. Les Pharisiens talmudiques s’empressent depuis belle lurette d’expliquer, de déformer et de vivre une Torah à leur goût… Moi, je préfère suivre Yeshouah, juif pieux qui vivait la Loi et les Prophètes, sans en retrancher un seul iod!…Revenons aux vraies valeurs qu’Adonaï exigeait de nos ancêtres!
    Shalom,

  16. Yona dit :

    Certains donnent des leçons mais n’arrivent a écrire sans fautes! Mort de rire!
    Mr Zaoui, il s’agissait visiblement de présenter une communauté pas de faire une parachah!
    Mr Abecassis a raison, vu le niveau de ses reflexions ils n’ont pas a rougir.
    Au moins eux ils attirent des jeunes et pas que des vieux , la religion c’est avant tout le Oneg et pas une frustration.

  17. paul dit :

    merci pour ce bel article, je ne savais pas que les ocnversions libérales étaient reconnues par l’état d’Israel!
    C’est important car c’est ce que rétorque les gens du consistoire!
    Il est affligeant de voir que ce sont les juifs qui dénigrent les juifs libéraux. Par contre les terroristes ne demandent pas si l’on est juif libéral ou juif consistorial, ils tirent dans la foule ici et ailleurs.
    Mr Zaoui et Alonso se trompent de cible, ceux ne sont pas des gens du BDS! chacun est libre de vivre son judaisme comme il l’entend, l’important c’est d’être heureux, épanoui.L’important est de réfléchir sur les textes et d’évoluer personnellement, leur compréhension peut être personnelle ou générale, mais c’est surtout ce que nous faisons de l’étude d’un texte et du message que nous faisons passer!

  18. Veron Annick dit :

    Bonsoir,
    Je suis catholique et ne compte pas me convertir !
    Je vais régulièrement aux offices de l’AJLT depuis maintenant une douzaine d’années et je n’ai pas l’impression d’appartenir à une secte !!
    J’y suis reçue à chaque fois avec beaucoup de convivialité et j’apprends énormément grâce à la culture qu’enseigne certaines personnes :)Notamment le Dr Abecassis ……
    Je ne me sens pas du tout exclue

  19. Chantal dit :

    Le judaisme liberal est le mouvement le plus important au monde n’en deplaise a certains, c’est une realite, tant pis pour les jaloux, les frustres, ceux qui détiennent la vérité , il n’y qu’Hachem qui la connait!

  20. André dit :

    Le judaïsme n’a jamais été fait d’un seul bois et il a recommencé à se diversifier, après une longue domination du judaïsme « talmudique » des rabbins, lorsque les juifs sont sortis des ghettos européens voilà près de deux siècles. Et la renaissance d’Israël avec ses communautés juives venues du monde entier devrait accentuer ce phénomène même si l’on peut observer que certains se laissent intimider à nouveau par le judaïsme talmudique soit disant « orthodoxe ». On voit même des juifs séfarades héritiers d’un riche passé adopter les pratiques des haredim polono-lituaniens… si c’est pas malheureux de voir ça !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Powered by WPNewsman

SOUTENEZ TRIBUNEJUIVE.INFO