Un militant palestinien annule une conférence à Chicago suite aux menaces de BDS

ss

Bassam Eid, militant palestinien des droits de l’Homme – Photo Yonatan Sindel / Flash 90

Bassam Eid, militant palestinien des droits de l’Homme – Photo Yonatan Sindel / Flash 90

Bassam Eid, un ancien observateur de l’ONG israélien B’Tselem et fondateur du Groupe palestinien de surveillance des droits de l’homme, a été chahuté et menacé à l’Université de Chicago et à l’Université DePaul la semaine dernière. Une conférence prévue à l’Université de Northwestern a dû être déplacée en raison de problèmes de sécurité, avant d’être complètement annulée quand les perturbateurs de ses précédents débats sont arrivés et s’en sont pris à lui.

Eid a déclaré au Forward qu’il a décidé d’annuler son discours à Northwestern parce qu’il était inquiet du manque de sécurité. Il a affirmé qu’il parlerait partout où la sécurité pourrait tenir les «voyous BDS» en échec. Le but du mouvement BDS, selon Eid, « est de ne pas vous laisser parler. »

Eid a été l’un des premiers enquêteurs de B’tselem, qui se concentre principalement sur la documentation des méfaits israéliens, mais plus tard, il est devenu le porte-parole du gouvernement palestinien. Depuis la fondation de sa propre organisation des droits de l’homme, Eid est devenu très critique vis-à-vis du Hamas et de l’Autorité palestinienne.

Pendant sa conférence du 19 Février à l’Université de Chicago, Eid a été invectivé par un participant, qui a hurlé en arabe, « Dr. Bassam, gare à vous si vous parlez encore de nous [les Palestiniens]. Vous êtes la honte de notre Dieu … vous nous avez fait honte, vous nous déshonorez, vous êtes un traître, vous êtes un traître, au nom de Dieu, vous êtes un traître … Vous êtes pire que les Juifs et nous allons vous traquer et vous trouver n’importe où, soyez prêt …  »

L’accent mis par Eid sur le changement institutions palestiniennes de l’intérieur a incité J Street U, la branche universitaire de J Street, à abandonner le parrainage de son discours à la Northwestern. En effet, Eid rejette tout rôle américain dans le processus de paix israélo-palestinien, ce qui va à l’encontre de la position de J Street qui milite pour une participation américaine active. Selon Jacqueline Soria, coprésidente de J Street U à Northwestern : »Nous avons trouvé quelques-unes de ses déclarations troublantes et non conformes à nos valeurs fondamentales, ». Elle déplore également le fait que Bassam Eid  « a parlé exclusivement de la responsabilité palestinienne. »

En résumé, cet activiste palestinien qui ose pointer du doigts les exactions du Hamas et de l’AP, est honni par le BDS qui veut sa peau et lâché par J Street parce qu’il n’incrimine pas assez la responsabilité d’Israël, et prône un changement en profondeur pour arriver à une solution de paix. Incroyable mais vrai.

Line Tubiana

 

Tagués avec : , , ,
Publié dans BDS
4 commentaires pour “Un militant palestinien annule une conférence à Chicago suite aux menaces de BDS
  1. André dit :

    Ce qui étonnant c’est que personne en Europe ne se demande pourquoi ils n’entendent jamais un palestinien critiquer le Hamas ou le Fatah… Du côté israélien ce n’est pas ce qui manque, mais là non seulement tout le monde trouve ça normal mais en plus ils leur décernent des « prix » !

    Quant à « JStreet » ça m’a tout l’air d’être encore une vaste fumisterie judéo-américaine. Les juifs américains se sentent définitivement à l’abri aux USA.

  2. NO COMMENT dit :

    Quand on a tord, il suffit de menacer pour faire taire la raison.
    Et comme ils ne se gènent pas pour se faire entendre par des manifestations où la force est sous jasante, ils tiennent le haut du pavé dans une société en adoration devant les règles de la démocratie qu’ils bafouent et retournent comme une redoutable arme pour imposer leurs règles de dictât et leurs dogmes.

    • julius dit :

      Ils utilisent pour cela admirablement l’obscurantisme et l’ignorance qu’ils s’évertuent à répandre à travers le monde ainsi que la paupérisation et l’exclusion qui en découlent.

  3. Frati dit :

    « Méfiez-vous de vos amis, mes ennemis je m’en charge », ou encore « avec des amis comme eux, nous n’avons pas d’ennemis », en effet « JStreet » aux USA et « JCall » en France seraient dépassées sur leur Gauche, après avoir critiqué le pouvoir de Droite en Israel voilà que même des palestiniens critiques de leurs dirigeants ne peuvent même plus se permettre de parler objectivement, quelle défaite pour ces associations ! Ils devraient se saborder à la lumière de ce qui vient de se passer à Chicago.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter
Droits d’auteur des photographies
Nous respectons les droits d’auteur et faisons un effort pour localiser les détenteurs des droits d’auteur sur nos photographies. Si vous avez identifié une photo sur laquelle vous possédez des droits, vous pouvez nous contacter et demander de cesser d’utiliser cette photo. Écrivez nous ici
Montgeron
KLARSFELD
Auvergne
Les Lilas
Kavod
Montrouge
Opej
Enghien-les-Bains
MJLF