Humeur du jour l’islamophobie : une invention des ténébreux. Khaled Slougui

L’attentat de Nouvelle Zélande, faute de discrétion, de pudeur, a provoqué un déferlement de réactions pas toujours à la hauteur de l’évènement tragique qui s’est produit. Comme c’est devenu une mode, au lieu de rester sur la gravité des faits, on focalise sur l’auteur, l’identité des victimes…Et il n’en faut pas plus pour que certains à l’affût du moindre fait faisant intervenir des musulmans (tels qu’ils les définissent, donc pas de tout venant), retrouvent le réflexe sauveur de la Oumma : la victimisation à outrance à travers l’argument de l’islamophobie.

La mosquée Al-Noor de Christchurch. Edgar Su/Reuters

J’ai abordé cette question maintes fois dans mes écrits, c’est ce que je me propose de reprendre dans cette HUMEUR, en martelant l’idée que l’islamophobie est une invention des ténébreux, faite de bric et de broc, qui n’a aucun fondement réel.

publicitÉ


PRIMO : Qui disait que l’islamophobie n’existe pas? Voila une question reprise un peu partout, à l’image de Twitter où c’est Pascal Boniface qui s’en est fait l’écho, ou FB où c’est un ami qui l’a postée

J’ai répondu du tac au tac : Elle n’existe pas. Et si c’était le contraire, elle serait d’abord le fait des islamistes eux-mêmes qui en ont fait un business très lucratif. Qui est responsable de 200 000 morts algériens durant la décennie noire? Qui est responsable de ce qui s’apparente à un génocide au Yemen? Qui est responsable d’un million de morts pendant la guerre Irak-Iran? Et les crimes odieux de Daesh, des Talibans et d’autres groupes tels Boko Aram…Et on peut continuer continuer à égrener à loisir les victimes.
L’islamophobie est une création des ténébreux islamistes. Ils s’en nourrissent.

SECUNDO : L’ami en question m’a répondu que la thèse sur l’invention du mot est fumeuse, il aurait fallu un argument plus construit pour me prendre à défaut; cette controverse , je l’ai eue des centaines de fois

J’ai donc répondu en toute décontraction :  » Ce qui est fumeux, c’est le deux poids et deux mesures : on se tue entre nous hamdoullah (merci bon Dieu!), et on tue partout; quand c’est les autres, c’est l’islamophobie. Il n’y a pas plus racistes que les islamistes

A mon tour de poser une question : pourquoi on ne parle pas du couple qui s’est fait tabasser au Maroc, pendant le Ramadan, par des hystériques au nom de la religion? Et l’algérien qui s’est fait tuer pour ne pas avoir respecté le Ramadan? Et l’imam marocain violeur de 7 jeunes filles? Et les magasins d’Alger qui affichent que les femmes non voilées sont indésirables?… Et l’attentat de Sanaa au Yémen qui vient de causer 137 victimes ?

N’oublions pas non plus les coptes et les autres chrétiens qu’on assassine régulièrement, leur seule faute étant celle de suivre une religion que Dieu leur a donnée, mais qui n’est pas l’islam.

TERTIO : Notre religion ne mérite pas d’être mutilée, d’être contrefaite par les contrebandiers, les trafiquants de l’islam

Je combats tous les racismes, je suis Fanonien : « le racisme est la chose la mieux partagée au monde ». Donc pas de jaloux dans ce domaine!
Je ne suis pas un raciste, mais je refuse de me laisser prendre en otage par les islamistes qui alimentent l’islamophobie par leurs comportements et leurs provocations à répétition

Mais en réalité, la violence inouïe et la terreur au nom de la religion se sont exprimées dès la mort du prophète de l’islam et le sinistre épisode de la grande discorde (fitna) dont le grand Hichem Djaït nous rapporte des séquences effrayantes dans son livre « La grande discorde »

Qu’on en juge : « Le mouvement voulait confisquer à son profit tout le sens de l’islam, s’en faire l’interprète, et imposer à tous la dictature de son interprétation. C’étaient des éléments qui se sont cramponnés au Coran pour établir à partir de là, plus qu’une censure ou un leadership sur le vaste ensemble islamique : la dictature d’une minorité imbue de sa vérité…Ils se caractérisent, dès cette époque primitive, par un style de croyance et d’action fondé sur le repentir, le takfir (ils jettent l’anathème et l’infidélité sur tout autre qu’eux), la recherche du martyr et le devoir de verser le sang des autres, soit dans le combat soit par le meurtre individuel

Un groupe de ces insurgés religieux avait rencontré sur son chemin le fils d’un compagnon notoire du prophète (Abdallah Ibn Khabbab). Ils l’égorgèrent d’ignoble manière et fendirent le ventre de sa femme. Ce meurtre inaugurait la longue série de meurtres infligés à d’autres musulmans qui ne pensaient pas comme eux ». Nous sommes au VIIè siècle.

QUATRO : L’ « islamophobie » est une invention des obscurantistes et des ténébreux, relayée par des intellectuels semi-habiles qui confondent le moment où il faut lutter contre les stigmatisations et l’amalgame faciles et celui où la raison impose son magistère en retrouvant son autorité sur la subjectivité et où l’on doit réaliser que ce concept n’est ni plus ni moins que l’expression de la parade que les islamistes ont trouvée en s’appuyant sur une victimisation à outrance. La xénophobie est de leur côté, car c’est le ton sur lequel ils défendent leur foi

Cette invention a eu pour conséquence immédiate au niveau de l’état l’émergence d’une conception paralysante de la laïcité, dont on n’a certainement pas fini de mesurer les dégâts.

Conclusion : Hier dans un post un ami a dit en substance, à propos du dernier attentat au Yémen qui a fait 137 morts : « Gageons que ça soulèvera moins d’indignation que l’attentat de Christchurch puisque ce n’est pas un attentat raciste et qu’il n’y a pas de « pasionaria » voilée en signe de compassion »

Ce à quoi j’ai répondu :
 » Mais c’est évident l’ami, parce que là, on ne peut pas et on ne veut pas mobiliser l’argument d’islamophobie. Il manque le fameux « blanc » pour planter le décor « .

A un vieux singe, on n’apprend pas à faire la grimace ! La stratégie rodée, c’est de nous amener sur le terrain du conspirationnisme. Il y a un complot contre les « musulmans »; dans un post j’ai expliqué que cette communauté n’existe pas, à la suite d’Henry Laurens du Collège de France. C’est une mythologie, une chimère et un fantasme à la fois

La famille du prophète a été décapitée, et trois des califes bien éclairés sont morts de mort violente, dont un à la mosquée. A d’autres!

Aujourd’hui, il y a plus de musulmans victimes de l’islamisme que de musulmans victimes d’autres croyances ou d’athés.

Le mal est en nous, il est dans nos têtes, la politique de victimisation a atteint ses limites . Rejeter tout le temps la responsabilité sur les autres, c’est de la lâcheté; le Coran dit en substance : « chaque âme est redevable de ses actes ». Les islamistes oublient bien sûr cette éthique et cette morale; ils ont une lecture sélective des textes sacrés.

Enfin, si vous avez remarqué, des femmes néo zélandaises ont porté un foulard en signe de compassion pour les musulmans. J’ai réagi illico presto : « les musulmans se passeraient volontiers de cette solidarité bigote ». Car elle signifie que les islamistes ont réussi le tour de force de faire croire que le voile est l’habit naturel de la femme musulmane. Je ne peux pas laisser passer cette imposture.

Un bon dimanche !

A la prochaine? Pourquoi pas ?

Khaled Slougui

Tagués avec : , , , , ,
Publié dans société
4 commentaires pour “Humeur du jour l’islamophobie : une invention des ténébreux. Khaled Slougui
  1. Nelson Melody dit :

    Article excellentissime. Malheureusement une partie des médias (en France Libération, Le Monde, Médiapart, L’express etc…) n’ont toujours pas compris ce que Khaled Slougui démontre brillamment.

    • Shirah dit :

      Si, si…. ils ont compris mais ils ont choisi leur camp…. Car entre les faits avérés et l’idéologie, c’est toujours l’idéologie qui gagne….. ce n’est pas une question de compréhension qui suit la logique élémentaire

  2. Kakou dit :

    Précis. Juste. Et courageux.
    Chapeau. Merci

  3. AMADEI dit :

    « Réseaux sociaux », vous avez dit !…
    Disons clairement que ce qui est publié mérite , au moins, beaucoup de circonspection et, plus encore, de courage face au maquillage de la vérité des faits !…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter
Montgeron"