Humeur du jour: L’islamophobie, un concept vide sens. Acte II. Khaled Slougui

Khaled Slougui

Une amie dont j’apprécie par dessus l’humour et le sens de la formule a répondu : Oui ! Continuons. C’était à ma promesse de l’ACTE I « Je reviendrai avec d’autres tweets, si vous appréciez. Il faut occuper l’espace, c’est un de mes slogans ». Voici donc :

La notion d’islamophobie, et tout ce qu’elle charrie comme pratiques immondes et idéologie ténébreuse


Cher(es) ami(es),
Vos réactions à l’ACTE I de ma critique de la notion d’islamophobie, et de tout ce qu’elle charrie comme pratiques immondes, et idéologie ténébreuse, me rassurent sur l’Etat de santé de notre société que d’aucuns décrivent, contre tout bon sens, sur le bord de la guerre civile, avec une population musulmane en souffrance; même le mot terrible de « pogroms » a été mobilisé avec une facilité et une légèreté sidérantes. Des gens au passé irréprochable, connus pour leur exercice de la liberté d’examen et du jugement rationnel, parmi nos amis maghrébins, se sont quand même laissés prendre à des réactions où l’affect a pris le pas sur la démarche réflexive, réduisant ainsi la raison à la portion congrue, en confortant la propagande mensongère des islamistes, et leur instrumentalisation outrancière de l’Islam.  

Là où précisément, il eût fallu que la raison prenne le pas sur la subjectivité, pour ne faire valoir que l’universalité des principes et l’intérêt général, ceux qu’a rendus possibles la  philosophie  des Lumières.

En effet, d’une certaine façon, nous sommes dans la même barque, et plus que jamais auparavant, nos destins, notre avenir ne sont affublés d’aucune étanchéité, ils sont croisés.

Les barrières culturelles ont sauté, les frontières nationales semblent caduques

Les barrières culturelles ont sauté, les frontières nationales semblent caduques, et les idéologies religieuses deviennent transnationales. C’est plus précisément le cas de l’islamisme ou islam radical, ou encore islam politique.

Ce qui peut sauver le monde resté en marge du développement et de la modernité, ce ne sont pas les projets à contre-temps et chimériques des bandits islamistes, c’est le triomphe des valeurs républicaines en tant qu’elles sont universalistes.

L’aspect sémantique du concept  « islamophobie »

Mais revenons un moment sur l’aspect sémantique du concept  « islamophobie ». Tous les dictionnaires définissent la phobie ainsi : « Une phobie (du grec ancien φόβος / phóbos, frayeur, crainte ou répulsion) est une peur démesurée et dépendant d’un ressenti plutôt que de causes rationnelles, d’un objet ou d’une situation précise. L’objet ou la situation qui déclenche la phobie est nommé -phobogène-« .

En l’occurrence, le phobogène serait donc « l’islam fantasmé », autant par les musulmans que par les non musulmans.

Or, depuis plus d’un siècle, l’islam existe en France, et les musulmans vivent leur religion sans difficultés particulières. Dans d’autres pays, à travers tous les continents, une majorité de musulmans pratiquent leur religion depuis des siècles avec la même sérénité, beaucoup d’apaisement, sans fanatisme et une grande disposition à la tolérance et à l’adaptation. 

Cette religion ne correspond en rien à l’islam revendiqué par les fondamentalistes, ni dans le contenu, ni dans la forme. 

L’islamisme demeure une excroissance, c’est la dénaturation d’une foi, c’est l’exact contraire de la foi

L’islamisme demeure une excroissance, c’est la dénaturation d’une foi, c’est l’exact contraire de la foi. Et c’est surtout une construction qui semble solide mais qui ne repose en fait sur rien. Du sable, du vent, un mirage, comme vous voudrez, selon Fouad Laroui.

Et « On peut estimer que le recours au vocabulaire religieux vise à masquer des problématiques éminemment politiques ou des intérêts bassement mercantiles. Le religieux peut jouer le rôle de filtre, de voile », comme le suggèrent les islamologues avertis.

Comme je l’ai prévu, dans une tribune il y a un quart de siècle, les évènements liés à l’islamisme dans les pays du sud de la méditerranée ont eu un impact différé sur les pays de la rive nord. Les acteurs sont les mêmes : FIS algérien,  Ennahda tunisien, le FM marocains et égyptiens…

La stratégie mise en œuvre, la progression dans les revendications, la politique des mosquées champignons, l’entrisme agressif dans tous les secteurs et tous les milieux, la promotion de nouvelles formes de la pratique religieuse reprennent exactement ce qui s’est fait là-bas.

La prétention à représenter l’islam constitue un grand danger

Mohamed Talbi

« La prétention à représenter l’islam constitue un grand danger. Dans de nombreux cas, elle conduit les faqihs (clercs) à agir comme un clergé. Ils décident de l’orthodoxie d’un tel et de l’hérésie d’un autre, comme s’ils détenaient les clés du paradis et de l’enfer ». Cette pensée de Mohamed Talbi que les ténébreux islamistes ont excommunié illustre on ne peut mieux la vanité des obscurantistes décrépits, usés ou séniles, à s’approprier Dieu. Quiconque a de telles prétentions tombe, sans s’en rendre compte, dans une forme d’associationnisme (Chirk en arabe).

Il faut rappeler que Marwan du CCIF a dit, sans rougir : « Qui a le droit de dire que la France, dans 30 ou 40 ans, ne sera pas un pays musulman? » Oui! une telle déclaration peut susciter la haine des républicains, ou ce que je suggère, « l’islamistophobie », c’est à dire la phobie de l’islamisme.

ll  faut rappeler que Iquioussen, un ténébreux en chef a déclaré : « On voudrait remplacer la tutelle du mari, du père, du frère, par celle du patron ». Entendez par là que les femmes ne doivent pas travailler.

Alors que l’imposture islamiste veut nous vendre le concept de « féminisme islamiste », un concept  VIDE DE SENS, comme l’est celui d’islamophobie.

Voilà la réalité crue de l’islamisme

Voilà la réalité crue de l’islamisme. Edwy Plenel ne peut pas dire « je ne savais pas ». Comme il l’avait fait à propos du petit fils à grand papa pour le protéger, plus que pour mettre à jour la vérité, une passion dont il dit qu’il est animé.

Ceux qui ont manifesté avec les ténébreux devaient  se rappeler que des musulmanes qui sont de leur temps, au sens de Montesquieu, sont harcelées par leurs collègues hommes, tout le temps :  « Pourquoi tu ne portes pas le voile? Pourquoi tu fumes? Pourquoi tu fréquentes des hommes non musulmans? Pourquoi tu ne fais pas le ramadan? Pourquoi tu bois l’alcool? Pourquoi tu manges le porc?

Dis-moi qui tu hantes, je te…

Questionnement débile, dont on a du mal à établir un lien sérieux avec la foi, l’éthique, la spiritualité…

Bien au contraire : « Ne néglige pas ta part de vie dans ce monde », stipule le coran (28,77). Une belle exhortation! Nos femmes n’ont plus envie de tourner le dos à la vie. C’est pourquoi le glas a sonné pour les islamistes dont la contradiction majeure est d’envisager l’avenir à partir d’un passé mythifié. 

Mohamed Talbi  rapporte un Hadith (parole du prophète) apaisant, c’est mon adjectif, qui a le don d’indisposer les ténébreux : « L’islam est la Tente de Dieu. Tout Homme est appelé et y est invité au banquet. Mais personne n’est contraint de répondre à l’invitation du seigneur. Dieu, grand seigneur, veut que ses invités soient libres, et qu’ils viennent à lui par amour, non sur mandat d’amener ». Dans « Universalité du coran », page 7.

Oui! Il faut rire de tout. 

« Le rire est le propre de l’homme », selon la fameuse maxime rabelaisienne » et Omar Khayyam n’a pas d’équivalent quand il s’agit de ridiculiser les ténébreux, ce qui nous ravit naturellement, écoutons-le :

Omar Khayyam, écrivain, savant persan et poète d’origine perse (~1048-1122)

« Vous dites que des rivières de vin coulent au paradis; le paradis est-il pour vous une taverne?  » « Vous dites que 72 vierges attendent au paradis chaque croyant; le paradis est-il pour vous un bordel? »
Une bonne journée!Au prochain délire!

Droits d’auteur des photographies. Nous respectons les droits d’auteur et faisons un effort pour localiser les détenteurs des droits d’auteur sur nos photographies. Si vous avez identifié une photo sur laquelle vous possédez des droits, vous pouvez nous contacter et demander de cesser d’utiliser cette photo.
Voici l’adresse e-mail: am@tribunejuive.info


Publié dans Islamisme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter
Droits d’auteur des photographies
Nous respectons les droits d’auteur et faisons un effort pour localiser les détenteurs des droits d’auteur sur nos photographies. Si vous avez identifié une photo sur laquelle vous possédez des droits, vous pouvez nous contacter et demander de cesser d’utiliser cette photo. Écrivez nous ici
Montgeron
KLARSFELD
Auvergne
Les Lilas
Kavod
Montrouge
Opej
Enghien-les-Bains
MJLF