Et revoilà Madame Claude !

Décédée en 2015, à 92 ans, la plus célèbre mère maquerelle de tous les temps, va ressurgir dans un film dont le tournage vient de se terminer.

Un film très attendu pour voir comment, cette femme incroyable, à la tête du plus grand réseau de call-girls des années 60-70, a pu faire fantasmer toute une génération à la seule évocation de son nom.

publicitÉ


Elle est morte seule, emportant avec elle des secrets d’alcôve qui auraient pu faire sauter la République de René Coty à Giscard d’Estaing.

Disposant d’un réseau de 500 filles venues des 4 coins du monde, toutes plus belles les unes que les autres, elle a réinventé les codes de la prostitution en empruntant ceux de la bourgeoisie. Elle allait chercher “ses filles” dans ce milieu ! D’ailleurs, elle détestait ce mot de “proxénète”. Normal : elle disait vendre du rêve plus que du sexe. Les filles se battaient pour aller en Iran d’où elles revenaient couvertes de diamants. Ses clients ? Des hommes connus, riches ou célèbres. Des Princes, des hommes politiques, des chefs d’entreprises. Au hasard : un ancien chef d’état, un Rothschild ou Gianni Agnelli. Elle avait une philosophie qui peut faire rire aujourd’hui. Pour elle, le monde se partage entre des hommes puissants qui ne pensent qu’au sexe, et des femmes jeunes qui ne rêvent que de luxe. En cheville avec un chirurgien esthétique, elle façonnait ces femmes-là, “non pas à son image, qu’elle détestait, mais à son goût écrit” écrit Dany Jucaud, dans Paris-Match.

Mais voilà : elle se croyait intouchable. Les impôts ont eu sa peau. En 1975, elle est condamné à 2 mois de prison avec sursis pour fraude fiscale. Les impôts lui réclament 1,7 millions d’Euros. Elle s’exile à Los Angeles. Le fisc la rattrape et lui afflige 10 nouveaux mois de prison. Elle est arrêtée en 1985 dans sa maison de Cajarc. Elle ne se décourage pas. Quelques années plus tard, à 68 ans, elle replonge. Elle remonte un réseau avec une douzaine de call-girls. Mais c’est l échec.

Elle meurt seule et sans un sou. Le film est réalisé par Sylvie Verheyde et l’actrice Karole Rocher interprète Madame Claude. La sortie est prévue pour le premier trimestre 2020. Une sortie très attendue par ses fans ! Et ils sont nombreux.

Alain Chouffan

Tagués avec : , , , , ,
Publié dans cinéma
3 commentaires pour “Et revoilà Madame Claude !
  1. Ingrid Israël-Anderhuber dit :

    Et que sont devenues toutes ses « Claudettes » ?! On aimerait aussi le savoir…

    • André Mamou dit :

      Mariées et respectables : les belles trouvent toujours des preneurs !

      • Ingrid Israël-Anderhuber dit :

        Quand on voit le sort réservé aux « belles » par Mme Claude et ses clients (la prostitution, disons-le simplement), on peut donc considérer que, pour une femme, le fait de ne pas correspondre aux canons HUMAINS de la beauté est un véritable cadeau de Dame Nature…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter