Sondage: Deux tiers des Israéliens préfèrent un accord sur les otages à la poursuite de la guerre

Manifestation à Tel Aviv pour la libération des otages le 6 juilletFlash 90 / מרים אלסטר

Un sondage publié par Channel 12 le 6 juillet 2024 révèle un changement significatif dans l’opinion publique israélienne concernant la guerre à Gaza. Une majorité écrasante de 67% des Israéliens estime que la libération des otages est plus importante que la poursuite de la guerre à Gaza, contre seulement 26% qui privilégient le conflit jusqu’à la victoire “totale”. 

A la question de savoir quelle personnalité serait la plus apte à diriger le pays, Benny Gantz (35%) et Naftali Bennett (37%) devancent nettement Netanyahu 

Manifestations pour la libération des otages à Tel Aviv le 5 juillet
Manifestations pour la libération des otages à Tel Aviv le 5 juilletMarcello Schneidman

Ce résultat intervient alors qu’une délégation de négociateurs israéliens, dirigée par le chef du Mossad David Barnea, s’est rendue à Doha pour poursuivre les négociations après la dernière proposition du Hamas.

La confiance dans la stratégie choisie dans la guerre semble en parallèle s’éroder. 68% des sondés estiment qu’Israël est loin de la “victoire totale” promise par le Premier ministre Benjamin Netanyahu. De plus, 54% attribuent la prolongation de la guerre aux considérations politiques de Netanyahu plutôt qu’à des raisons opérationnelles substantielles.

Par ailleurs,  68% des personnes interrogées désapprouvent la manière dont  Netanyahu dans la gestion de la guerre, 49% désapprouvent celle du ministre de la Défense Yoav Gallant. Le chef d’état-major Herzi Halevi obtient le meilleur score avec 46% d’opinion favorable. 

A la question de savoir quelle personnalité serait la plus apte à diriger le pays, Benny Gantz (35%) et Naftali Bennett (37%) devancent nettement Netanyahu (29% et 26% respectivement).  Le sondage aborde également la perception des élections américaines à venir. 48% des Israéliens interrogés préfèrent Donald Trump à Joe Biden (27%), un résultat qui pourrait refléter les inquiétudes concernant la politique étrangère américaine dans la région.

Suivez-nous et partagez

RSS
Twitter
Visit Us
Follow Me

5 Comments

  1. Vous oubliez de préciser le nombre de fois que le hamas à refuser tout accord.
    Est-ce volontaire d’insinuer que c’est Netanyahou qui désire continuer la guerre, sans écrire qui l’a commencé, ni les carnages commis et par qui?

  2. les sondages de la chaîne 12 sont systématiquement pipés. Si on y avait accordé credit, jamais Netanyahou n’aurait été ministre. La manipulation d’opinion pat les médias israéliens mainstream est devenue tellement grossière que c’est un sujet très riche d blagues en Israël. La plupart des Israéliens certes veulent un retour des otages, mais pas moins que cela de poursuivre la guerre et d’éradiquer totalement le Hamas.

  3. Ici en Israel, personne ne se fait plus aucune illusion sur l existence d un camp de la paix arabe , le 7/10 ainsi que les sondages realises chez nos chers voisins precisent leur haine genocidaire , et du coup precipitent les idees de gôche aux oubliettes .
    De ce fait , on imagine pas eliminer l ideologie du hamas qui est et restera majoritaire , nous desirons simplement , une fois pour toute enlever a ces sauvages les moyens militaires qui leur ont permis toutes ces exactions .
    Et voyant comment les divers gouvernements israeliens nous ont enfumé depuis 20 ans au sujet de gaza , parfaitement ” sous controle” de l armée et du shin bet , les citoyens qui payent un lourd tribut a l incurie de nos dirigeants ne vont plus se laisser berner : nous voulons TOUS l eradication totale de l armée islamiste nommée hamas , pour le reste , nous ne pouvons pas changer la mentalité arabe et la haine pathologique qu ils nourrissent a l egard du peuple juif .

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*