Pierre Lurçat. Réponse à Frédéric Encel, qui accuse Israël d’être une “voyoucratie”, et au CRIF qui cautionne ses propos

Cher Frédéric,

Tu me permettras de te tutoyer, en souvenir de notre ancienne amitié, lorsque nous étions étudiants à Paris et que tu n’avais pas encore entamé ton brillant parcours à l’institut de sciences politiques de Grenoble. A l’époque, nous partagions la même passion pour Israël et pour le sionisme, qui nous paraissait alors un idéal lointain. Trois décennies et demie plus tard, nos chemins ont divergé ; tu as mené ta carrière en France, qui t’a mené aux « sommets » de la géopolitique française, tandis que j’ai fait mon alyah et vis à Jérusalem depuis 30 ans.

Si je t’écris aujourd’hui publiquement, c’est parce que tu viens de publier sur le site du CRIF une interview dans laquelle – tout en revendiquant une “géopolitique humaniste” (sic) et en prônant une  “Europe puissante”  – tu qualifies Israël de “voyoucratie”. Je ne remets pas en question tes compétences de géopoliticien, que tu as prouvées en publiant plusieurs livres intéressants, depuis ta Géopolitique de Jérusalem que j’avais lue autrefois. Non, cher Frédéric, ce qui m’attriste et me choque, c’est la manière dont tu disqualifies le nouveau gouvernement israélien et voues aux gémonies notre petit pays, dans des termes qui conviendraient mieux au Monde diplomatique ou à L’Humanité qu’à un site communautaire juif (lequel aurait été mieux inspiré de ne pas laisser passer ces propos outranciers et insultants).

Car vois-tu, “voyoucratie” signifie, selon le Larousse, le “Pouvoir exercé par des voyous“, ou le  “gouvernement des voyous”. Est-ce vraiment ainsi que tu considères notre pays, la seule démocratie du Moyen-Orient, comme nous le proclamions alors, lorsque nous militions ensemble dans les rangs du Tagar, mouvement des étudiants juifs de France ? J’ai du mal à le croire. Je préfère penser que tu es, toi aussi, désinformé, à force de lire Le Monde et les autres médias français et que tu devrais venir plus souvent ici, au lieu d’asséner tes jugements à l’emporte-pièce depuis Paris.

Si l’envie te prenait de nous rendre visite, je pourrais te faire rencontrer Betsalel Smotrich, qui n’a selon toi “rien à faire au sein du gouvernement d’un État de droit”  (depuis quand es-tu devenu l’autorité morale, habilitée à décider qui a le droit de siéger au gouvernement d’Israël ?) Tu constaterais que c’est un homme très intelligent et qui pourra sans aucun doute t’en apprendre beaucoup sur notre pays et sur notre Etat, que tu crois connaître. On peut certes ne pas partager ses opinions ou celles d’Itamar Ben Gvir, c’est ton droit le plus strict. Moi-même, en tant que traducteur et disciple de Jabotinsky, je peux comprendre ceux qui préféraient le Likoud d’autrefois à celui d’aujourd’hui. Mais je ne m’autoriserai jamais à insulter le gouvernement israélien comme tu le fais aujourd’hui.

Quant aux “actes tout à fait répréhensibles aux yeux de la loi israélienne” qu’auraient commis “Smotrich et Ben Gvir” selon toi, je te rappellerai ici quelques faits de notre jeunesse militante, puisque tu te permets de juger et de condamner sans appel les ministres du gouvernement de notre Etat. Quand nous étions tous deux militants du Tagar, branche étudiante du Betar, certains notables de la communauté nous qualifiaient aussi de “voyous”. A l’époque, tu savais bien que la justice était de notre côté, quand nous sifflions Robert Badinter au Vel D’Hiv, quand nous taguions “Arafat assassin” sur les murs, ou quand nous défilions fièrement avec le drapeau d’Israël dans les rues de Paris. Cela faisait-il de nous des “voyous” ?

50ème anniversaire de la rafle du Vel d”Hiv, la colère de Robert Badinter | Archive INA

Mais sans doute cette lettre est vaine, car tu évolues aujourd’hui dans des sphères bien différentes de celles que nous fréquentions jadis. Peut-être est-ce pour cela que tu te crois désormais autorisé à décider qui doit siéger dans le gouvernement israélien… et qui a la “compétence dans les domaines sécuritaires et/ou militaires” (quelles sont les tiennes pour écrire cela ?) J’ai appris que tu avais été nommé Chevalier de l’ordre du mérite et que tu avais reçu un « Grand Prix de géopolitique » décerné par le ministère des Affaires étrangères et que t’a remis le ministre en personne ! Je me suis laissé dire que tu entretenais des réactions très amicales avec M. Le Drian, ce même ministre du quai d’Orsay qui “mettait en garde Israël contre le risque d’apartheid” (“Oï a broch“, aurait dit ma grand-mère).

Bien entendu, ceci ne justifie pas cela. On peut faire carrière en France, sans pour autant renoncer à ses convictions et à son passé. Il n’est plus nécessaire, comme à l’époque de Heine, de se convertir ou de renoncer à son identité pour être un bon Français. Qualifier Israël de “voyoucratie” ne t’apportera aucune distinction et aucun honneur (à moins que tu ne brigues le poste de ministre des Affaires étrangères ?) Je te prie donc, cher Frédéric, au nom de nos engagements et de notre lointaine amitié, de relire tes propos et de réfléchir à leur sens. L’erreur est humaine, mais comme tu le sais bien, “perseverare diabolicum“.

Je terminerai par le salut traditionnel du Betar, dont tu n’as peut-être pas oublié le sens, celui de Yossef Trumpeldor, de Jabotinsky et des autres héros de notre jeunesse, Tel-Haï !


© Pierre Lurçat


PS À Monsieur Yonathan Arfi, président du CRIF,

Est-ce vraiment le rôle du CRIF de publier des propos qui incriminent Israël et son gouvernement, surtout lorsqu’ils sont ceux d’un géopoliticien juif, considéré (à tort ?) comme pro-israélien ? Comment pourrez-vous encore protester quand les médias français insultent Israël et le qualifient de « démocratie illibérale » ou de « démocratie illusoire », si le CRIF lui-même cautionne le qualificatif de « Voyoucratie » apposé à l’Etat juif ? Et comment pensez-vous être accueilli par un ministre du gouvernement d’Israël lorsqu’il saura ce que vous publiez sur votre site ?


VERBATIM – LES PROPOS DE F. ENCEL SUR LE SITE DU CRIF

“Sur l’État hébreu, ce qui me préoccupe plus que la droitisation et le nationalisme – après tout, un nationaliste fervent, Begin, fit la paix avec l’Égypte, et un autre, Sharon, évacua toute la bande de Gaza – c’est la voyoucratie. Smotrich et Ben Gvir ont tenu des propos et commis des actes tout à fait répréhensibles aux yeux de la loi israélienne et, en outre, n’ont strictement aucune compétence dans les domaines sécuritaires et/ou militaires qu’ils prétendent révolutionner. Ces individus objectivement extrémistes n’ont à mon sens rien à faire au sein du gouvernement d’un État de droit, et pas davantage un Arié Derhy déjà lourdement condamné dans l’exercice de ses fonctions ministérielles et à nouveau mis en examen ! Jamais nulle part la voyoucratie n’est positive”. 

L’entretien du Crif – Frédéric Encel, géopolitologue et essayiste : “Aux Européens d’avancer vers l’Europe puissance !” | Crif – Conseil Représentatif des Institutions Juives de France

Suivez-nous et partagez

RSS
Twitter
Visit Us
Follow Me

46 Comments

  1. Bravo Pierre ! Il y a bien longtemps que Frederic Encel a gagné son certificat de ” cashrout quai d orsay”
    Je me suis permis de le contredire , il y a bien longtemps alors qu il expliquait doctement qu il ne se passerait rien en France car les musulmans y sont minoritaires !!! Depuis il y a eu Nice , le bataclan et quelques centaines de morts ……
    un tres grand analyste (🤡) a n en pas douter qui ne bousculera pas l establishment de ce pays , c est certain 🤣

  2. F. Encel a malheureusement rejoins la cohorte des “Juifs de cour” ; il faut dire qu’on avait senti ces derniers temps son glissement vers la gauche macroniste ; c’est maintenant chose faite ; il rejoins ainsi les derniers rares “intellectuels” qui ont perdu toute notion de liberté de penser, à rebours de tous les autres qui chaque jour ouvrent un peu plus les yeux et réalisent le délitement généralisé du monde occidental mondialisé.

  3. Frédéric Encel n’est ni antisémite ni antisioniste ; bien au contraire.
    Le CRIF, encore moins.
    Les paroles d’Encel prononcées chez le CRIF et publiées par ce dernier doivent donc être prises au sérieux AU MOINS autant que les dires de Lurçat.

    Lorsque Encel parle de « Voyoucratie » il se réfère surtout au fait que des membres importants du gouvernement israélien actuel sont :
    • Soit déjà condamné par la justice pour fraude fiscale (le cas d’Arié Derhy qui traine des casseroles déjà jugées et d’autres qui pourraient bien l’être).
    • Soit en cours de procès pour des accusations, solidement étayées, de corruption (le cas de Netanyahou dans trois dossiers différents).

    Ce dernier a besoin de tous les soutiens possibles pour rester au pouvoir ; non pour servir les intérêts d’Israël mais pour bloquer la machine judiciaire qui le vise.
    Il est prêt à vendre père et mère pour ça ; ce qui se traduit par des concessions inavouables à des intérêts sectoriels (surtout les parasites ultrareligieux qui puisent à volonté dans la poche du contribuable israélien sans lui contribuer quoi que ce soit).

    Que Smotrich soit « un homme très intelligent » (Ben Gvir aussi d’ailleurs) est indéniable ; mais ça ne rend son fanatisme que plus dangereux.

    Une (presque) moitié de la population israélienne se prépare à manifester sa colère, samedi soir, contre ce nouveau gouvernement.
    La totalité de l’institution judiciaire avertit, en des termes sévères, contre le glissement du pays vers une démocratie « illusoire, illibérale, de pure forme » comme, par exemple, la Turquie.

    Israël est désormais entre les mains d’apprentis sorciers qui ne comprennent pas très bien les raisons de ses succès passés et qui sont prêts à en manipuler les réglages fins avec leurs gros doigts boudinés au risque de tout casser.

    Encel, la maturité venant, a évolué; Lurçat est resté là où il fut pendant sa jeunesse.
    Ce n’est pas à Encel mais à Lurçat qu’il faut rappeler “perseverare diabolicum“.

    • La gauche a perdu la majorité à la Knesset même en s’appuyant sur le parti Raam !
      Un vote incontestable amène au pouvoir le Likoud et les partis religieux et les partis de droite . Ils vont gouverner selon leurs idées et les compromis nécessaires . Traiter les vainqueurs de voyous et énumérer leurs petites incartades prouve que pour vous la démocratie ne doit jamais profiter à vos adversaires . Vous êtes ridicule et pitoyable : un gamin qui n’a plus son jouet !

  4. Merci pour cet article cher Pierre. Je comprends ta tristesse mais tu sais que pour réussir (en politique) en France (et ailleurs) un Juif se doit de dénoncer Israël d’une manière ou d’une autre, surtout si son gouvernement est de droite, tendance Likoud ou autre. Par ailleurs, la presse officielle française est foncièrement anti-sioniste, elle lessive les esprits, elle les fait sombrer dans un radotage sans fin sur Israël. Le constat est tout à fait déprimant. Mais Israël est en bonne santé et j’espère y revenir dès que possible. Don’t worry be happy.

  5. C’est bien le problème cher Olivier… Comme tu l’as compris, F. Encel s’est transformé de géopoliticien en politicien, comme en atteste le Prix du Quai d’Orsay pour les services rendus à la France et à sa politique (lesquels?)

  6. L’autre jour, j’étais au café des psaumes dans le Marais et je regardais l’avant dernier numéro d’Actualité Juive posé sur la table.
    Un Monsieur en face de moi m’a montré la photo de M. Ben Gvir à la Une de l’hebdomadaire et m’a dit que c’était un fasciste. Les bras m’en sont tombés !
    A-t-on encore le sens des mots ?

  7. Il faut noter que nos pourfendeurs de «  fascistes « tres bien-pensants comme Mr Encel ne trouvaient rien a redire lorsque la coalition israélienne comprenait les islamistes du RAAM !
    C est vrai que Mr Encel ne voit aucune islamisation autour de lui 😉

  8. Monsieur Ancel a toujours et est encore un défenseur d’Israël et il a parfaitement raison.il n’y a pas d’autre terme pour qualifier un gouvernement composé de repris de justice, d’analphabétes, de racistes, d’un 1er ministre sous 3 inculpations…les fondateurs du Likoud, Beghin,Sharon doivent se retourner dans leurs tombes, tout cela pour éviter à Natanayou d’aller en prison. Un gouvernement sorti des urnes mais qu’une majorité d’israeliens regrettent déjà,et même une partie du likoud. une honte pour les juifs. Avis au commentaire ci-dessus,Raam
    N’a jamais contesté la légitimité d’Israël, et Natanyaou à tout tenté pour l’intégrer dans sa coalition lors des précédentes élection. Pas de démocratie sans contre pouvoir ni limitation de mandats, cela n’existe dans aucun pays civilisés. Plus de 20% de musulmans en Israël, faut-il les stigmatiser,les virer ?
    Mon message va t-il être censuré ?

    • Avis a Mr Viktor : etes vous serueusement convaincu que les islamistes acceptent la legitimité d Israel ? Si oui , je suis simplement inquiet pour vous .
      Par ailleurs , la loi qui permet a Dery d etre ministre est a mon avis scandaleuse , mais Bibi a 64 mandats et cela se nomme une majoritė .

      • Oui, je parle de Raam qui faisait partie de la précédente coalition, il l’a dit et réaffirmé. Soyez plutôt inquiet pour Natanayou qui l’a supplié devant se joindre à sa coalition qu’il tentait de former précédemment.
        Quant à Dery ce n’est qu’un exemple des corrompus du gouvernement, ajouter les racistes, les analphabètes et les détourneurs de fonds publics, belle équipe
        Quant à la majorité, oui, mais sans contrepouvoir, cela s’appelle de la dictature, et sans limitation de mandat pour le 1er ministre cela s’appelle de l’incitation à la corruptions. Aucun pays démocratiques n’accepte cela, rak bé Israël et il n’y a pas de quoi être fiers.

        • Un vote démocratique a porté au pouvoir le Likoud et ses alliés religieux et sionistes . Il faut savoir s’incliner devant le choix des citoyens sans trépigner et proférer des menaces et des malédictions. La gauche laïque reviendra au pouvoir quand elle aura bâti un programme qui tienne compte du souhait populaire et qui tourne le dos aux idées préconçues à la mode . Un éditorialiste bien connu de gauche avait franchi le pas en écrivant «  si le peuple n’en veut pas , il faudra changer de peuple ! »

    • Victor, cela fait longtemps qu’on ne censure plus les abrutis gauchistes comme vous.
      Vous êtes pathétique. Angel, par sa sortie, a payé le décoration reçue. On pourrait même se demander si elle ne lui a pas été dictée.

  9. @ T .Amouyal .

    Le problème avec RAAM (que vous définissez comme « islamistes ») réside dans le fait, mentionné par Viktor, que « Netanyahou a tout tenté pour (les) intégrer dans sa coalition lors des précédentes élections ».
    Si (comme vous dites) ils n’acceptent pas « la légitimité d’Israël », pourquoi Netanyahou a-t-il « tout tenté » ?
    Car, effectivement, il l’a fait…

    MAIS le problème principal est ailleurs.
    Vous avez raison de trouver « la loi qui permet a Dery d’être ministre….scandaleuse ».
    MAIS, dites-vous, les 64 voix de Netanyahou sont une majorité, un point c’est tout. SAUF QUE.

    Comparons, au hasard, avec la France et les USA (et tant d’autres).
    Il y a le système bicaméral (assemblée nationale ET sénat). Et, au-dessus de tout, il y a la constitution. Le tout constitue un rempart solide contre une assemblée législative qui fait des choses « scandaleuses » (c’est VOTRE terme).

    RIEN de tout ça en Israël. Une seule chambre (la Knesset) et PAS DE CONSTITUTION.
    Il n’y existe donc AUCUN rempart SAUF la haute cour de justice.
    MAIS la loi « Dery » n’entrerait en vigueur que si la haute cour est vidée de son pouvoir ; et c’est EXACTEMENT ce que la nouvelle majorité compte faire.

    DONC les 64 voix de Netanyahou sont certes une majorité ; mais qui permet une loi « scandaleuse » et qui en permettra sans doute bien d’autres, faute de freins et d’équilibrage. Gare à la sortie de route.

    N’ai-je pas dit ci-dessus « Israël est désormais entre les mains d’apprentis sorciers qui ne comprennent pas très bien les raisons de ses succès passés et qui sont prêts à en manipuler les réglages fins avec leurs gros doigts boudinés au risque de tout casser. »

    • La gauche a perdu ! Likoud et alliés sont au pouvoir ! Ceux qui n’ont plus une coalition majoritaire devraient accepter le choix démocratique et ne pas invoquer l’absence d’une chambre haute ou d’une constitution écrite ! Ils n’en étaient pas gênés quand ils étaient au pouvoir ! Il faut savoir perdre avec dignité !

      • Un choix démocratique ne signifie en aucune façon la tyrannie de la majorité. Seule la cour suprême peut s’opposer à ce comportement. Les contre-pouvoirs (cour suprême, 2ème chambre, vote renforcés, (pas 61 voix!), pour modifier la constitution ou les lois fondamentales sont essentiels au fonctionnement de la démocratie, et cela dans tous les pays réellement démocrates. Sans cela la démocratie n’est plus qu’une façade
        La coalition précédente n’a en aucun cas pratiquée ces abus L’opposition au contraire, menée par Natanyou à tout fait pour l’empêcher de gouverner, opposition aux projets de lois jusqu’à l’absurde. Violences verbale et physiques contre les députés de la majorité, harcèlements contre leurs familles, les exemples sont très nouveaux. Netanyahu est un grand, très grand politique, malheureusement, depuis ses procès il ne sert que ses intérêts propres, contre les fondamentaux du pays, jusqu’à accepter des partis racistes rétrogrades dans sa coalition.
        Il a menti effrontément à tous ses partenaires, j’espère qu’il continuera à le faire avec ses délinquants actuels pour s’en débarrasser.

    • @Caparotti ,
      Le fait que Bibi ou Lapid souhaite beneficier des mandats du raam n en fait pas un parti acceptable dans un etat juif ! Je ne suis pas bibiste , je lui reconnais un beau parcours mais pour moi , la droite devrait avoir d autres leaders que lui .
      Le probleme des equilibres du pouvoir est un grave probleme , mais l extreme gauche , comme en France , a poussé le bouchon tres loin et du coup les citoyens de droite reagissent dans le rejet , ce qui est exageré mais comprehensible .
      La dictature de quelques grands bourgeois d extreme gauche provoquera les memes degats dans tous les pays occidentaux , les peuples reagissent au mepris hautain de ceux qui savent mieux que tous ou se trouve le bien commun , demain Le Pen sera aux portes du pouvoir a Paris parce que la macronie a rendu le peuple fou furieux ……

  10. J’avais bien listé ci-dessus l’absence en Israël du système bicaméral et de constitution ; ce qui rend sa démocratie fragile.
    MAIS j’ai oublié une autre différence, importante, entre Israël et les pays que j’évoque au titre d’exemple (surtout les USA et la France).
    La limitation du pouvoir du chef à deux mandats (dix ans en France, huit aux USA).

    RIEN de tout ça en Israël, alors que Netanyahou est au pouvoir depuis 15 (QUINZE !) ans (de 1996 à 1999 et de 2009 à 2021) et s’engage dans un nouveau mandat.

    Israël est au bord du précipice anti-démocratique. Netanyahou, vus ses problèmes judiciaires, est l’otage (consentant…) des religieux, des fanatiques et des fanatico-religieux qui n’ont RIEN à faire de la démocratie.

    Les forces les plus vives, celles auxquelles Israël doit sa survie et ses succès, sont viscéralement attachées à la démocratie et pourraient bien ne pas supporter que le pays devienne une « démocratie turque ».

    Un citoyen, ça vote aussi avec ses pieds. Nous le verrons hélas.

      • D’où sortez-vous ce chiffre de 90?
        C’est une loi simple et 61 voix suffisent.
        L’obstacle unique est le refus du Premier ministre (en l’occurrence Netanyahou) de limiter son temps au pouvoir.
        ET je rappelle les autres problèmes qui nécessitent une haute cour de Justice à pouvoir important:
        – L’absence du système bicaméral.
        – L’absence de constitution.

          • FAUX.
            Il n’existe AUCUNE mention d’une telle règle concernant la limitation du nombre des mandats d’un Premier ministre.
            Et vous le savez; sinon vous en apporteriez la preuve (le lien?).

          • Vous avez raison ! Car vous ne m’aviez pas compris : il n’y a pas de limitation et j’évoquais une réforme souhaitable et irréalisable faute de majorité : limitation à deux mandats successifs comme aux USA , comme en France !

  11. Je vois beaucoup de commentaires et cela m émeu quand on invoque Jabotinsky et Trompeldor eux au moins ils ont donné leur vie pour que des voyous comme ce ensel et d autres du meme style peuvent l ouvrir et être encore là aujourd’hui la tête haute la même qu ils baissent pour leur propre compte !! Ils sont écœurants et de voyous je ne vois que cette crif association !!!

  12. @ André Mamou.

    DONC vous êtes d’accord qu’il existe (mettons les raisons de côté) trois différences majeures entre le système politique israélien et des démocraties comme, entre autres, la France et les USA :
    – L’absence d’une « chambre haute » (sénat).
    – L’absence d’une constitution.
    – L’absence de limite du nombre des mandats du chef du gouvernement.

    D’où la fragilité de la démocratie israélienne et l’importance du rempart, du « garde-fou » que constitue pour l’instant la Haute Cour de Justice.
    D’où le danger du projet du gouvernement actuel de priver la Haute Cour de son pouvoir de retoquer des lois qui lui semblent contraires aux principes fondateurs de l’Etat ; la transformant en instance purement consultative dont le pouvoir exécutif peut « s’assoir dessus ».

    J’ajoute une quatrième différence : le scrutin proportionnel intégral (comme la quatrième République française, mais PIRE) qui génère une multitude de petits partis aux intérêts sectoriels particuliers sans lesquels aucun gouvernement ne peut avoir une majorité ; et qui de ce fait exercent du chantage sur le gouvernement, pliant le pays à leurs intérêts, même minoritaires.

    Le tout aggravé par le cas particulier de Netanyahou qui s’accroche au pouvoir pour échapper à ses problèmes judiciaires ; et qui en devient, et le pays avec, otage de ces minorités.

    Finalement c’est les minorités qui gouvernent la majorité.
    Au risque de me répéter, les forces les plus vives d’Israël pourraient ne pas le supporter et, si ça dure, « voter avec les pieds ».

    • Pas d’accord sur la phrase «  Netanyahu qui s’accroche au pouvoir en raison de ses ennuis judiciaires « 
      Son dossier est vide et seule une conspiration de haine l’a mis en accusation ! Mais je pense qu’il a gagné les élections et qu’il lui faut se trouver un successeur car trop c’est trop !

      • Vous ne savez RIEN du dossier (3 dossiers….) d’accusation de Netanyahou.
        Et vous utilisez le terme “gauche” qui correspond peut-être à une réalité politique française; MAIS n’a pas le même sens en Israël.
        Bennett, Lapid et Ganz ne sont de “gauche” selon AUCUN critère.
        Ils sont, en vérité, idéologiquement Netanyahou-compatibles MAIS ne veulent pas de lui car “trop c’est trop” ET car ils savent que les dossiers judiciaires dz corruption sont solidement étayés.

  13. Merci Pierre. Trop de nos courageux aînés nous ont quittés ces dernières années et il n’y a plus de voix que nous puissions entendre et qui nous protègent du venin de la capitulation morale et intellectuelle. Continue à être une de ces nouvelles voix avec ce style factuel si précieux, à côté de tes analyses toujours éclairées. Et alors les Encel et Arfi n’auront pas de prise.

  14. Bonjour
    Quelques précisions (peut-être évoqué dans les précédents commentaires, mais je n’ai pas tout lu en détail) :
    – Le système électoral a porté au pouvoir la droite la plus extrême jamais élu en Israël. Mais pas la majorité des israéliens : c’est le système électoral, dont on connaît les faiblesses (5 élections en 4 ans – qui coûtent des milliards de shekels aux contribuables). Dont une partie d’entre elles du fait de Natanayou qui ne voulait pas laisser sa place à un autre dirigeant du Likoud.
    – Oui, tout le monde vous le dira ici en Israël : une grande partie des Israéliens votent à l’instinct et ne s’interroge pas sur les tenants et les aboutissants de leur vote.
    – Oui la démocratie est en danger (comme le rappellent les plus grands spécialistes dont les présidents (y compris de droite) de la Cour Suprême , car il n’y aura plus d’instance pour équilibrer les décisions de la Knesset et c’est la porte ouverte à toutes les dérives : on le voit avec cette loi faite sur mesure pour permettre à un Derhy d’être ministre des finances malgré ses condamnations.
    -Oui M. Gvir n’a jamais fait son service militaire et ne connaît rien à rien dans ce domaine. Il fait juste de l’entrisme sur le dos des colons pour sa carrière personnelle.
    – Et M Smotrich traîne aussi des casseroles juridiques et se retrouve ministre. Jamais cela n’arrive plus dans un pays démocratique.
    -Natane sait que mentir. Il a trahi ses associés (Gantz, Smotrich, Gvir justement) qui ont formé leur propre parti à cause de lui.
    Et dans peu de temps, à cause de ses mensonges, sa coalition va se disloquer car il a promis des choses qu’il ne peut tenir.
    Donc, n’en déplaise à ceux de droite (qui devraient arrêter de voter pour Papa Natanayou et ouvrir les yeux), M Encel à raison de parler de « voyoucratie ».
    Israël mérite mieux que ce gouvernement et ce Natanayou qui n’a pas amélioré le sort de millions d’israéliens en 15 ans au pouvoir.

    • Quelles casseroles juridiques pour Smotrich? Il aurait manifesté il y a 15 ans de cela contre le retrais infame du Goush Katif. Les manifestants de Balfour ont fait pire et je prévois une violence de ces mêmes pour l’avenir. Savez vous seulement quel est son programme avant de l’accuser de fanatique? Quelle argumentation ignoble garnie de banderoles mensongères.

  15. En France on ne peut pas être pro Israel quand on est un homme de médias. Tous les médias vous boycottent. Je connais Frédéric Encel, il est plutôt proIsrael (style gauche tarama) mais s’il veut faire du business avec des entreprises françaises ou être invité dans les différents médias, il se sent obligé de prendre cette posture. On peut le regretter, autrement il faut changer de métier. C’est certes une trahison envers son peuple, mais c’est rentré dans les moeurs aujourd’hui avec le CRIF et toutes autres instances qui ne représentent qu’eux-mêmes.
    Ce que Frédéric Encel ne réalise pas encore, il finira comme tous les hommes politiques juifs à savoir ce ne sont que des Kleenex, c’est jetable.

  16. Certains pensent que le fait d’avoir une constitution,un système bicaméral ,et une cour suprême ayant le pouvoir de censurer le parlement est un avantage .c’est faux .
    3 pays dans le monde n’ont pas de constitution écrite Israël , le royaume uni et la nouvelle Zélande.
    Ces 3 pays ont un système politique monocameral (la chambre des lords en angleterrre n’a aucun rôle politique )
    En nouvelle Zélande le parlement élu au suffrage Universel est le siège de la souveraineté politique.il n’y a pas de contrôle constitutionnel dès lois: le parlement vote la loi et aucun organe ne peut le censurer .
    Personne ne conteste que la nouvelle Zélande est un état profondément démocratique.
    Au royaume uni une cour suprême a été créée en 2005 sous la pression de l’Union européenne.elle a été mise en place en 2009.
    Mais le pas n’a jamais été franchi de lui permettre de censurer une loi votée par la chambre des communes car celle ci détient la souveraineté depuis plusieurs centaines d’années et personne ne songe à y mettre fin.cette cour suprême peut tout au plus manifester son désaccord mais ne peut en aucune façon bloquer une loi votée pat la chambre des communes .le parlement britannique reste souverain.
    Personne ne conteste que le royaume uni est une démocratie.
    Pour être une démocratie il n’est nul besoin d’avoir un parlement bicaméral et une cour suprême investie du pouvoir de censurer un parlement régulièrement élu.

  17. Certains pensent que l’existence d’une constitution ,d’un parlement bicaméral , la limitation du nombre de mandats pour le titulaire du pouvoir exécutif (chef du gouvernement ou président) et l’existence d’une cour suprême contrôlant la constitutionnalité des lois sont une garantie de démocratie.
    On ne peut même pas compter le nombre de pays où ces conditions sont réunies et où le « démocratie » est une farce .
    L’exemple le plus énorme est la Russie:
    Constitution rédigée en bonne et due forme.
    Parlement bicaméral :douma et conseil de la fédération
    Existence d’une Cour suprême chargée du contrôle des lois
    Limitation du mandat du président a 2 mandats(valse entre Poutine et Medvedev)
    Et au bout du compte une dictature Poutinesque.

  18. Concernant les affaires ou casseroles .
    En France le fait pour un homme politique d’avoir été condamné par la justice ne l’empêche pas de reprendre une activité politique au plus haut niveau.
    2 exemples:
    Alain Juppé condamné à 14 mois de prison avec sursis et un an d’inéligibilité est redevenu immédiatement après, député , ministre, maire de la ville de Bordeaux et candidat favori à la présidence de la république.
    Henri Emmanuelli condamné à 18 mois de prison avec sursis 2 ans de privation des droits civiques est redevenu immédiatement après député,gros ponte du Parti socialiste quasiment jusqu’à sa mort plus de 10 ans après sa condamnation .
    Personne n’a parlé de voyou.
    Concernant Netanyahou les charges contre lui semblent soient fausses soit dérisoires.surtout ce que l’on ne comprend pas c’est l’incroyable longueur de la procédure intentée contre lui.La justice israélienne (sous le contrôle de la cour suprême)semble incapable de juger ces affaires dans des délais « raisonnables »(allusion à une dès jurisprudences les plus célèbres et contestables de la dite cour suprême).comment cela est il possible ? Combien de temps cela va t il
    Encore durer ? Pareille inefficacité est absolument effarante.on ne sait pas si netanyahou est coupable de quoi que ce soit mais ce que l’on sait c’est que clairement la justice israélienne est incapable d’en finir avec ce dossier.et ceci à des conséquences très graves pour la vie politique israélienne.en attendant cette incapacité à en finir et le fait de faire durer indéfiniment la procédure est bien utile pour les adversaires de Bibi qui l’utilisent pour le traiter de corrompu et de voyoucrate(Encel ) au mépris de la présomption d’innocence .car pour les ennemis de Bibi mieux vaut la situation actuelle que un procès qui se terminerait par un non lieu innocentant Bibi.ce risque que Bibi soit innocenté existe fichtrement si on se réfère au nombre important de procédures intentées par la justice israélienne qui se terminent par des relaxes des accusés après des années de procédure et beaucoup de temps et d’énergie dépensés pour rien à cause des juges.Daniel Haïk sur I24 en a fait une énumération impressionnante et je rajouterai le cas de Ehoud Barak , grand ennemi de Bibi ,ancien premier ministre , lui aussi inculpé puis relaxé.
    Encel n’est ni antisemite ni antisioniste mais on pourrait dire ça aussi de macron et du quai d’Orsay.
    Une chose est certaine :ce n’est plus le Encel qu’on connaissait.
    Costume Cravate, ors de la république, décorations , félicitations du quai d’Orsay, permanence Peu pugnace sur Arte avec Quin et askolovich .baisse certaine de sa pugnacité dans La Défense d’israel .si ça continue il va gravir progressivement les échelons de l’ordre de la légion d’honneur comme Enderlin et finir au Qatar avec un gros chèque comme Plantu.
    Certains semblent se réjouir de cette « évolution » hélas bien classique et si fréquemment observée .pas moi.jusqu’où va t il « évoluer » Encel ?

    • @Boccara Macron et son entourage sont ultra corrompus mais contrairement aux quinquennats Chirac, Sarkozy et Hollande ou les affaires mettant en cause le pouvoir étaient souvent révélées publiquement elles sont presque toutes passées sous silence par les médias depuis 2017. Ce n’est pas un hasard !…Macron est un dictateur en herbe et tient de + en + les médias sous sa botte.

    • Si tous les ministres français qui ont ete soudoyés par le qatar etaient en prison , il faudrait rajouter quelques centaines de places a la santé 🥵
      Heureusement la ” justice ” française est moins tatillonne que sa cousine israelienne , et meme Mr Ferrand , escroc de haut vol, peut presider l assemblée de godillots macroniens .
      Bref la democratie , a deux chambres a la française n offre pas trop de garanties de serieux et encore moins de probité , la ou Nethanyaou est poursuivi pour des notes de restaurants , entre autres .
      Quand a notre ami Encel , il a juste rejoint la cohorte des juifs de cour qui ont toujours sevi dans les differentes diasporas , tordant progressivement le cou de ses propres convictions et favorisant ainsi l evolution positive de son compte en banque et probablement de son ego .

  19. Voyoucratie, le terme est fort et de toutes façons fort désobligeant pour tous les citoyens d’Israël qui aiment ce pays et n’hésitent pas à le critiquer eux même. Ils en ont le droit.

    À mon niveau, des attaques de ce genre sont perçues comme partie d’une offensive générale, et massive contre Israël qui, par défaut d’être imparfait ne devrait pas mériter de vivre. Comme si le reste de la planète….

    Un petit mot de l’Europe, secouée ces temps ci par quelques scandales de corruption. A t on entendu à ce sujet des propos insultants et agressifs ? Il s’agit de l’Europe, “vieille Europe” héritière des arts et de la démocratie qui ne subit pas, que l’on sache les assauts quasi quotidiens de ceux qui prétendraient l’exterminer.

    Oui, Israël est imparfait, ce pays est en construction à tous points de vue. Et il est menacé (même si sais que Frederic Encel ne croit pas à sa vulnérabilité), et moi je crains pour lui (Israël) et pour moi et les miens qui y vivons. Alors oui, je suis dérangé quant on le critique d’une façon aussi peu amicale.

    Car la critique est permise, elle peut même être une manifestation d’amour, et je n’en aperçois pas chez Frederic.

    • Effectivement vous avez mis le doigt sur un aspect essentiel, la critique peut être constructive ou amicale, ce qui n’est pas le cas lorsqu’elle émane du Quai d’Orsay et de ses stipendiés…

    • La France ou ce qu’il en reste les subit aussi…Ce pays est devenu un coupe-gorge.
      Mais Israël se défend et défend sa population : c’est son droit et son devoir.
      La France ne se défend pas et laisse sa propre population (y compris des gamines comme Lola) se faire trucider : c’est sa honte et sa déchéance que rien ne pourra racheter.

  20. Un Conseil Représentatif des Institutions Juives de France qui cautionne de véritables, insultantes calomnies envers l’Etat d’Israël? Les bras ont dû en tomber de stupéfaction incrédule à beaucoup.
    Il y a assurément quelque chose qui ne tourne plus ronde dans cette organisation qui se comporte à présent en ennemie d’Israël.

1 Trackback / Pingback

  1. Pierre Lurçat. Réponse à Frédéric Encel, qui accuse Israël d’être une “voyoucratie”, et au CRIF qui cautionne ses propos – Tribune Juive – C.J.F.A.I

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*