Kamel Bencheikh. La France, l’Afghanistan, et le voile

En France, on salue les femmes qui s’affublent « volontairement » du voile pour cacher leurs cheveux pour qu’elles soient en accord avec la décence imposée par un islam politique qui ne cesse, depuis un moment déjà, d’agresser les valeurs de la République.

Pendant ce temps, en Afghanistan, le sieur Mohammad Sadeq Akif Mohajir, porte-parole du ministère de la Promotion de la vertu et de la Prévention du vice, a déclaré que les autorités n’avaient pas l’intention de forcer les présentatrices à quitter leur emploi.

“Nous sommes heureux que les chaînes aient correctement exercé leur responsabilité” en obligeant les présentatrices à cacher jusqu’à leurs sourires”, a-t-il commenté.

Les Taliban ont repris le pouvoir en août 2021 en annonçant un régime plus souple que lors de leur premier règne rigoriste.

Mais ils ont ces derniers mois recommencé à réprimer les oppositions et à éroder les libertés, notamment pour les femmes dans l’éducation, le travail et la vie quotidienne.

© Kamel Bencheikh                        


Kamel Bencheikh est poète et écrivain. Né à Sétif en Algérie, il vit à Paris. Il est chroniqueur au Matin d’Algérie. Il a publié plusieurs livres, dont Là où tu me désaltères, recueil de poèmes (éditions Frantz-Fanon 2022), L’Impasse, son dernier roman (éditions Frantz-Fanon, 2020), La Reddition de l’hiver, recueil de Nouvelles (éditions Frantz-Fanon, 2019) ; également des ouvrages de poésie : Préludes à l’espoir (Éditions Naaman, Coll. “Création”, Canada, 1984), Jeune poésie algérienne. Anthologie de la poésie algérienne de langue française, introduction et choix par Kamel Bencheikh (Revue Traces), Poètes algériens d’expression française (Magasin Général Éditeur). Il a aussi contribué aux ouvrages collectifs La révolution du sourire (Éditions Frantz Fanon, 2019) qui rassemble dix auteurs et journalistes algériens et Les années Boum (Éditions Chihab, 2016), réalisé sous la direction de Mohamed Kacimi, organisé autour de textes personnels d’auteurs ayant vécu la période Boumediene.

Kamel Bencheikh est à l’initiative d’un appel pour la laïcité en Algérie.

Suivez-nous et partagez

RSS
Twitter
Visit Us
Follow Me

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*