Ce que Willian Attal, le frère de sarah Halimi, souhaite voir publier

Chers amis,

Cette question me hante depuis le 04 avril 2017.

Pourquoi Kobili Traoré est venu dans l’appartement de Sarah cette nuit là pour la massacrer.

Rappelons le contexte familial de Sarah Halimi :

Famille religieuse orthodoxe avec enfants portant kippa, chapeaux, perruque pour ma sœur, vie religieuse juive intense, célébration des Shabbats, fêtes, casherout.

Progressivement, les enfants grandissent, se marient et Sarah se retrouve à vivre seule et désormais à la retraite.

Dans le contexte familial de Kobili Traoré :

Famille musulmane d’origine malienne, un père mort prématurément, grande différence d’âge entre les parents.

Un frère cadet mort pendant l’enfance et un frère aîné mort à 30 ans de maladie dit la famille Traoré, probablement mort en faisant le djihad au Mali.

Cette famille Traoré vivant dans l’appartement en- dessous de celui de Sarah Halimi pendant 25 ans.

Kobili Traoré grandit dans le quartier de Belleville, d’échecs scolaires en échec social, il finit par devenir dès l‘âge de 17 ans un délinquant multipliant les délits, les agressions, les trafics de drogue, les mains courantes, les gardes à vue, les condamnations en justice, les séjours en prison.

Il est devenu un Caïd, craint de Sarah, des voisins, et du quartier.

Progressivement, la famille Traoré et Kobili Traoré se sont rapprochées de l‘Islam radical.

Après sa 4ème sortie de prison, Kobili Traoré fréquente assidûment la mosquée salafiste Omar, va 5 fois par jour en Djellaba aux 5 prières, surtout les six derniers mois précédant le meurtre de Sarah Halimi.

En avril 2017 après 2 ans de prison, la proximité avec la vie salafiste, les prières et les prêches des imams de la mosquée Omar, Kobili Traoré est devenu un terroriste salafiste islamique prêt a passer a l’acte.

Il a depuis 25 ans la famille de Sarah Halimi au-dessus de sa tête et il en a fait une fixation.

Un nouveau Fofana, Merah, Koulibaly est né, et dans la nuit du 4 avril 2017, il décide de passer à l’acte, il l‘annonce à ses parents, ” Ce Soir tout sera terminé “.

Il reste en contact avec la mosquée Omar jusqu’à 10 heures du soir, dort dans l’immeuble mitoyen et à 4 heures du matin, frappe à la porte des Diarra, famille malienne, issue du même village, très proche des Traoré.
Le drame va se nouer pour Sarah, elle est seule et Kobili Traoré le sait. Il va pouvoir tuer le ” Shetan du quartier ” en passant par le seul accès possible, le balcon des Diarra commun avec Sarah.

Non je ne crois pas à la version de la famille Traoré, ce n’est pas les joints de cannabis qui ont provoqué le passage à l’acte de Mr Kobili Traoré, ce sont les années de proximité avec la prison et la mosquée Omar, salafiste d’où sont partis de nombreux djihadistes en Syrie et au Mali, et où Kobili Traoré a cultivé la détestation des juifs et de Sarah.

La Mosquée Omar a armé le bras de Mr Kobili Traoré, elle a conçu, fabriqué, formaté le monstre qui a massacré Sarah Halimi cette nuit là.

Cette mosquée est une des 540 mosquées salafistes, mais la plus virulente de France.

William Attal

Suivez-nous et partagez

RSS
Twitter
Visit Us
Follow Me

3 Comments

  1. Tout à fait plausible et cela ressemblerait à la la supposée exécution commanditée du professeur !
    540 mosquées salafistes autant d’espaces potentiels de conditionnement à la haine des kouffars ! Ça donne froid dans le dos!
    Puisse Sarah Halimi reposer en paix et Justice lui être enfin rendue! Que Hachem venge son sang et apporte l’apaisement et le réconfort à sa famille!

  2. Cela fait longtemps que je dis aux dirigeants communautaires juifs, qu’il y a un terreau dans le 11 eme Arrondissement de Paris, le Centre névralgique étant cette Mosquée Rue J-P Thimbaud, a priori cette mosquée n’a pas été fermée alors qu’il est connu que c’est à partir des prêches qui y sont « débités » que beaucoup de terroristes ont sevi, pourquoi les autorités policières et judiciaires ne font rien, c’est très troublant et demande à être éclairé…

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*