Erick Lebahr. Un sentiment d’insécurité

Un professeur d’Histoire , décapité en France ( pas à Bamako, pas à Islamabad!), par un gamin musulman de 18 ans.

Il a été assassiné de façon barbare, juste pour avoir exercé son métier d’enseignant, simplement pour avoir dispensé un cours sur la liberté d’expression, la liberté de croire ou non…

Mais, Dieu merci ( si j’ose dire), à rebours il est vrai d’une partie de nos gouvernants, qui commencent enfin à déciller les yeux et à nommer les choses ( avec juste 20 ans de retard!), le ministre de la justice, Dupont-Moretti, a déclaré récemment qu’il n’y avait, en France, qu’un “SENTIMENT“d’insécurité… bien plus qu’une réelle insécurité!

Elles sont hélas encore légion, ces autruches de la classe politique, médiatique, intellectuelle, universitaire, qui, comme lui, nous abreuvent depuis des décennies de mots anesthésiants, émollients, de mots menteurs qui corrodent à petit feu toutes les défenses immunitaires de la Nation.

Donc, à les écouter, les Français , un brin paranoïaques, seraient juste en proie à une idée fantasmatique…

Ils seraient seulement habités par une représentation erratique et fantasmagorique de la réalité.

Ouf, me voilà donc rassuré… Vendredi soir, je n’ai certainement pas vu ce que j’ai vu…

Probablement ai-je du rêver!!

© Erick Lebahr

Erick Lebahr

Suivez-nous et partagez

RSS
Twitter
Visit Us
Follow Me

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*