Cécile Mufraggi. Eric Dupond-Moretti: l’antithèse de l’avocat

Eric Dupond-Moretti

Je l’avoue, je fais une fixation sur Dupond Moretti, parce que je considère qu’il est l’antithèse de l’avocat.
Étant issue d’une famille de juristes, d’avocats et de magistrats, ayant failli exercer cette profession, mais étant par nature plus Zorro que juge de paix, j’observe que cet homme s’inscrit plus dans les traces de Vergès que de Badinter, notamment par sa méthode permanente d’inversion accusatoire.

EDM, ou “le procès de l’institution judiciaire”

Peu importe pour lui d’éclairer la Justice et de comprendre le criminel et le processus de criminalisation, ce qui compte c’est de gagner l’acquittement au bénéfice du doute qu’il aura construit tout au long des audiences, en faisant le procès de l’institution judiciaire.

L’affaire Merah, à ce titre, est assez emblématique de sa façon de faire. Théâtralisation, médiatisation, manipulation, pas de scrupules, pas d’éthique, pas de compassion. Alors que le petit frère du djihadiste considéré par les juges comme l’instigateur des dérives familiales, confirme à la barre avec un courage et une dignité remarquables, son rôle déterminant dans le formatage du frère cadet qui est passé à l’acte et les violences qu’il a lui-même subies, sans parler de l’adhésion froide de sa mère à cette tyrannie familiale, l’avocaillon n’aura de cesse  de victimiser la mère indigne qui a perdu un fils et l’aîné de la fratrie qui a régné en maître féroce dans une maison où il n’y a jamais eu de place pour l’amour. Rien n’aura été fait par le baveux pour comprendre le fonctionnement de cette famille et mettre en lumière le rôle de l’aîné qui se prenait pour un père, moral et spirituel, embrigadé qu’il était dans une radicalité mortifère où la violence réactive aux manques et aux frustrations faisait office de loi. Parce que pour accuser la Justice de traiter un prévenu comme un animal, il ne faut pas aller chercher son humanité même la plus noire, puisque c’est l’exonération de la responsabilité que l’on veut et non la personnalisation de la peine.

Il aurait aimé défendre Pétain…

Tout le système de défense dépend donc de cette affirmation, le frère Merah est un animal pour la société et pour le système judiciaire, comment donc peut-il être jugé équitablement?
En outre, on remarquera que le même affirmera qu’il aurait aimé défendre Pétain…
Ce type a le goût du sang dans la bouche, son métier c’est sa bataille. Il a aussi la soif de  notoriété, c’est sa revanche, et l’ivresse des hauts plateaux, c’est sans complexes qu’il peut se renier lui-même.
Il a maintenant un boulevard devant lui, notamment à l’assemblée nationale, où il fera son show et ses discours moralisateurs, tout en faisant le sale travail pour protéger les responsables de la faillite sanitaire et des collusions en tout genre.

Puisqu’il est là pour ça. Sans parler de ses sorties médiatiques où  il se mettra en scène.
Sale temps pour les braves.
Et bon spectacle!

Cécile Mufraggi

Suivez-nous et partagez

RSS
Twitter
Visit Us
Follow Me

7 Comments

  1. Cet homme est faux, perfide, narcissique, théatral et hystériforme,sans éthique autre que de nourrir et entretenir son image illusoire et ses illusions sur lui-même.On en avait déjà un à l’Elysée…maintenant on en a deux.

  2. On peut ne pas aimer DM, voir le détester. De là a le traiter d’avocaillon, et de baveux, on sent le dépit d’une jalousie mal placée.
    Ces seuls qualificatifs détruisent à eux seuls tout le reste de votre argumentaire.

  3. Vous en faites un juge alors qu’il est avocat. Il ne prononce pas les peines, il n’acquitte personne. Il défend un être humain. Il cherche à comprendre ce qui l’a poussé à agir de telle sorte et il l’explique, le démontre, le justifie parfois. C’est le juge qui tranche, qui pose le maillet de l’innocence ou de la culpabilité.Ou bien tous les juges sont à sa merci, quel Machiavel ou les juges sont libres et assument leur avis.

  4. bravo Cécile
    quand le but du sucres et la notoriété passent avant tout ..
    on peut s’attendre a tout ..et son contraire
    Macron aime quelque part jouer avec le feu
    venez nous chercher !!

  5. parfois en faisant son métier à l’extrême , on aboutit aux limites de l’absurde.
    Quand il a été nommé ministre, ma première réflexion a été/ mais il va libérer tous les criminels? C’est quand même un raisonnement trés réducteur de ma part.Aprés tout En étant ministre , Va t’il potientialiser le rôle de l’avocat?pourra t’on mieux se défendre des la première heure de gArde à vue; Va ‘t’il augmenter le nombre de juges et d’avocats pour des centaines d’affaires qui restent endormies pendant des mois avec parfois des peines de prison déja prononcées des l’issue de la garde à vue.ENFIN ira t’on plus vite pour soulager la peine de ceux qui ont subi un événément
    atroce? mettra t’on les moyens pour trouver Les ordures qui circulent impunément aprés avoir tué , violé et j’en passe.A l’égard de certains criminels, je garde des idées ancestrales (vous voyez de quoi je veux parler… Peut être et Vous qui avait cité badinter , je pense que l’abolition de la peine de mort est un fait acquis.Cela va choquer mais un peu comme la bombe atomique,la PM comme la bombe serait là et elle veille au grain même si on a l’intelligence de ne pas s’en servir. eN GROS LES PUNITIONS ACTUELLES NE DISSUADENT PAS;Quoiq’on fasse l’homme aura toujours besoin d’un gendarme et donc d’un avocat.C’est Quand même curieux que le crime politique soit en fait le plus puni:COMMENT doit on considérer l’exécution d’une ordure ou d’un dictateur tueur sachant que c’est la seule solution pour stopper leurs atrocites ou l’abus de pouvoir.lE CRIME a t’il une valeur différente selon qu’il est commis par l’armée, par le peuple ,Par un opposant politique, par un riche par un pauvre.Y a t’il une philosophie du crime?
    vOILA ma chère cousine : tu ne t’y attendais pas ?

  6. DE la part de jean michel
    Bonjour CECILE
    parfois en faisant son métier à l’extrême , on aboutit aux limites de l’absurde.
    Quand il a été nommé ministre, ma première réflexion a été/ mais il va libérer tous les criminels? C’est quand même un raisonnement trés réducteur de ma part.Aprés tout En étant ministre , Va t’il potientialiser le rôle de l’avocat?pourra t’on mieux se défendre des la première heure de gArde à vue; Va ‘t’il augmenter le nombre de juges et d’avocats pour des centaines d’affaires qui restent endormies pendant des mois avec parfois des peines de prison déja prononcées des l’issue de la garde à vue.ENFIN ira t’on plus vite pour soulager la peine de ceux qui ont subi un événément
    atroce? mettra t’on les moyens pour trouver Les ordures qui circulent impunément aprés avoir tué , violé et j’en passe.A l’égard de certains criminels, je garde des idées ancestrales (vous voyez de quoi je veux parler… Peut être et Vous qui avait cité badinter , je pense que l’abolition de la peine de mort est un fait acquis.Cela va choquer mais un peu comme la bombe atomique,la PM comme la bombe serait là et elle veille au grain même si on a l’intelligence de ne pas s’en servir. eN GROS LES PUNITIONS ACTUELLES NE DISSUADENT PAS;Quoiq’on fasse l’homme aura toujours besoin d’un gendarme et donc d’un avocat.C’est Quand même curieux que le crime politique soit en fait le plus puni:COMMENT doit on considérer l’exécution d’une ordure ou d’un dictateur tueur sachant que c’est la seule solution pour stopper leurs atrocites ou l’abus de pouvoir.lE CRIME a t’il une valeur différente selon qu’il est commis par l’armée, par le peuple ,Par un opposant politique, par un riche par un pauvre.Y a t’il une philosophie du crime?
    vOILA ma chère cousine : tu ne t’y attendais pas ?

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*