Sarah Cattan. “Libé” bien prompt à vouer aux gémonies la proposition de Michel Onfray!!!!!

Dans un article intitulé «Front populaire» de Onfray, une revue des troupes identitaires, mon collègue Simon Blin croit ce matin avoir scellé le sort non seulement de Michel Onfray, mais encore de la Revue Front populaire, que vous trouverez en kiosque dès ce mardi matin si vous n’êtes pas abonné.

Quelle rapidité. Quelle folle impatience et quelle joie mauvaise à parler si vite de “grand chambardement idéologique” qui “accoucherait d’un nouvel objet médiatique!

Le philosophe et pamphlétaire dit vouloir réunir les souverainistes de gauche et de droite dans une revue qu’il publie ce mardi. Le média doit servir de socle programmatique pour un candidat en 2022.

Le grand chambardement idéologique accouche d’un nouvel objet médiatique. Le premier numéro de Front populaire, «mook» (contraction de magazine et book) d’idées lancé par le philosophe Michel Onfray et qui ambitionne de réunir les «souverainistes des deux bords» paraît ce mardi en kiosques.

Quel ton qui se voudrait méprisant mais se fait … un brin jaloux et suspicieux à moquer la «machine de guerre pour la plèbe» et “le parlement perpétuel des idées» où le «peuple» pourra faire des propositions pour «rebâtir notre monde“, empruntant les mots du même Michel Onfray et évoquant “la nouvelle aventure éditoriale du philosophe aux cent livres” .

Cette nouvelle aventure éditoriale du philosophe aux cent livres s’aligne tout logiquement sur ses propres obsessions : ouvertement «populiste», antilibérale, anti-euro et vindicative à l’égard de la «gauche libérale» et ses relais, les «médias officiels». En un mot : anti-système

Voilà! L’article dans son intégralité est à lire sur le quotidien de Patrick Drahi dirigé par Laurent Joffrin et Paul Quinio.

A défaut, vous pouvez prendre le temps, comme votre serviteur, de vous forger peu à peu une opinion, attirés par la baseline de Front populaire: «Soyez résolus à ne plus servir et vous voilà libre !», baseline elle encore qualifiée tout bonnement de … boétienne … par l’auteur du papier.

Pour ma part, si je suis toujours heureuse d’applaudir à la naissance d’un nouveau journal, je ne me hâterais certainement pas de juger et déjà condamner avant même sa croissance un projet tel celui qui nous est “proposé”, tant nos multiples “défaites” doivent nous engager à une humilité certaine et à une remise en question générale.

Suivez-nous et partagez

RSS
Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us

5 Comments

  1. Quand Libé écrit “gauche libérale” il faut en réalité comprendre “gauche identitaire proche du PIR” (donc raciste et antisémite). Inversion sémantique des mots et inversion du réel. On peut dire qu’en France Libé, Le Monde savent pousser la désinformation jusqu’à ses ultimes limites : c’est la newspeak de 1984 !

  2. La période électorale qui jadis était de quelques mois se prolonge désormais sur la seconde moitié du quinquennat. Désolant mais c’est comme ça.
    D’où la floraison d’entreprises médiatiques à visées politico-idéologiques comme celle-ci.
    Cela n’a rien d’une presse mais tout d’une conjoncture momentanée. Cela pullule comme des crapauds sous la pluie mais s’arrêtera net le jour après.
    99% de ces machins n’auraient AUCUN effet sur l’issue du scrutin. Négligeables donc.
    Réfuter leurs logorrhée serait gaspiller son temps.

    SAUF à voir les photos, montrés par la vidéo, des candidats susceptibles d’être soutenus par le machin.
    UN(E) SEUL(E) a une chance quelconque en 2022. Les autres font de la figuration.
    Faut-il vous faire un dessin ? Pour qui roule le machin ?

    Sinon, « Philosophe aux cent livres », Onfray ?
    Celui qui prétend avoir écrit cent livres n’en a écrit aucun.
    Qui vaille, s’entend.

    Aucun philosophe digne de ce nom ne reconnait en Onfray un confrère.
    On f’rait mieux de lui fermer sa g….

    • @Kakou Je vous le déconseille. Le risque d’attraper une maladie ou une infection n’est pas négligeable avec e genre de papier peu hygiénique.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*