Le protocole du Dr Raoult

DERNIERE MINUTE.

L’HOPITAL DE LA SALPETRIERE À PARIS VIENT D’ANNONCER QU’IL ADOPTAIT LE PROTOCOLE DU DR. RAOULT DE MARSEILLE DÈS AUJOURD’HUI.

L’infectiologue Didier Raoult, tout le monde le voit, le lit, ou en entend parler. La piste thérapeutique qu’il a présenté pour combattre le Covid 19 a été qualifiée de « fake news » sur le site du ministère de la Santé il y a quelques semaines. Mais le ton du gouvernement et de la communauté scientifique est en train de changer, et ses travaux intéressent même Donald Trump. Il est aujourd’hui dans les colonnes du Corse Matin. Qui est donc le professeur Raoult ? Quelques éléments de réponse selon le journaliste Hervé Vaudoit de La Provence :

Révélé au grand public par ses chroniques dans « Le Point » et quelques livres à succès, le professeur Didier Raoult est avant tout un infectiologue et un virologue de réputation internationale. Sa carrière hors-normes, il l’a d’abord construite sur la recherche, avec à son crédit quelques découvertes majeures comme les virus géants (mimivirus, marseillevirus…), l’identification de plus d’une centaine de nouvelles bactéries pathogènes ou la mise en évidence du rôle de certains micro-organismes dans des maladies comme la fièvre Q, la maladie de Whiple, les endocardites ou les lymphomes non hodgkiniens. Mais Didier Raoult, c’est aussi et surtout un leader, un chef d’équipe – un chef de bande disent même certains de ses proches -, avec autour de lui une cohorte de scientifiques de très haut niveau qu’il a commencé à rassembler il y a plus de 35 ans et qui lui sont depuis restés fidèles. À ce noyau dur des débuts, il a toujours su rajouter de nouveaux talents, repérés au fil du temps parmi les étudiants qui se pressaient à ses cours et dans ses labos de la faculté de médecine de La Timone. Une réussite d’autant plus extraordinaire qu’elle ne s’est pas jouée à Paris, Washington, Londres ou Shanghai, mais bien à Marseille, où les équipes de chercheurs de niveau mondial ne sont tout de même pas légion.

Né au Sénégal il y a 68 ans d’une mère infirmière et d’un père médecin militaire, Didier Raoult est devenu médecin plus par devoir que par passion. Débarqué à Marseille à l’âge de 10 ans, il en partira à 18 ans pour s’embarquer comme matelot sur un navire marchand, persuadé que son destin aurait le goût salé des aventures maritimes. Le temps de s’apercevoir que le travail en équipage gonfle les biceps mais nourrit peu l’esprit, et le voilà de retour sur le Vieux-Port, la tête et l’ambition en berne. Son père, qui avait déjà conditionné son autorisation d’embarquer à l’obtention préalable du baccalauréat, lui met alors le marché en mains : c’est médecine ou rien. « J’avais un bac littéraire. Aujourd’hui, je ne pourrais même pas rentrer en fac de médecine avec », s’amuse-t-il aujourd’hui. Une fois dans la place, le jeune Raoult se passionne. Et développe, au fil de ses études, un goût prononcé pour la recherche et pour les maladies infectieuses et tropicales, qu’il découvre à la fac puis durant son service militaire à Tahiti. Son premier labo de recherche, il le créé en 1984 après un premier exploit : la mise au point d’une procédure de mise en culture des bactéries très rapide et efficace. C’est avec cette « unité des rickettsies » qu’il commence à constituer son équipe. Michel Drancourt et Philippe Brouqui le rejoignent dès cette époque. Suivront Philippe Parola, Bernard La Scola, Jean-Marc Rolain, Pierre-Edouard Fournier, tous devenus professeurs et tous investis dans le grand œuvre de Didier Raoult : l’Institut hospitalo-universitaire (IHU) Méditerranée Infection, un des six IHU créés ces dix dernières années, aujourd’hui en pointe dans de très nombreux domaines de recherche. Dont, bien sûr, le coronavirus, avec les espoirs de traitement efficace nés des travaux des scientifiques chinois et de l’équipe de l’IHU marseillais.

Pour en arriver là, Raoult n’a jamais cessé de se battre. L’affrontement, la confrontation, la controverse sont pour lui des contextes stimulants. Son talent, ses connaissances et sa capacité à faire travailler les gens ensemble lui ont souvent permis de triompher. Et la carapace qu’il s’est fabriquée au fil du temps l’a toujours protégé des critiques et des mises en cause. « Il a un niveau d’estime de soi très élevé et très stable », confie un de ses proches pour situer le personnage, souvent décrit comme arrogant, cassant, voire méprisant par ses détracteurs. Il est vrai que pas grand monde ne l’impressionne et qu’il ne prend guère de précautions pour dire ce qu’il pense des uns et des autres, surtout de celles et ceux qui disposent d’un pouvoir que lui juge exorbitant ou illégitime. Son IHU à peine inauguré, il s’est ainsi affronté à Yves Lévy, alors patron de l’Inserm, qui est aussi l’époux de la ministre de la Santé de l’époque, Agnès Buzyn. Résultat : même s’il s’agit d’un des pôles de recherche les plus prolifiques du pays, Méditerranée Infection n’a pas le label Inserm. Pas plus qu’il n’a celui du CNRS, peu ou prou pour les mêmes raisons. Ce qui ne l’empêche pas de produire toujours de la bonne science. Et de donner ainsi des aigreurs d’estomac à tous ceux qui aimeraient le voir trébucher, à Paris mais aussi à Marseille, où son insolente réussite a toujours attisé les jalousies et entretenu les querelles de palais parmi les mandarins qui n’avaient ni son talent, ni ses capacités fédératrices, mais auraient adoré avoir ses moyens.

Didier Raoult s’est appuyé sur les travaux d’un de ses confrères chinois pour mettre au point un traitement qui a guéri la grande majorité des patients à qui il a été administré. Abonné aux revues scientifiques à comité de lecture les plus prestigieuses comme Nature ou Science, il y signe ou cosigne une centaine d’articles chaque année et figure ainsi systématiquement dans le trio de tête des chercheurs hexagonaux en termes de production scientifique. Sauf que son look, son franc-parler et son identité marseillaise l’ont toujours desservi. Lui s’en fiche comme d’une guigne. Car, quel que soit le sujet, les faits finissent souvent par lui donner raison, alors même que ses déclarations sont immédiatement battues en brèche par des armées de pseudo-experts. Qui ont peut-être du mal à admettre que des Marseillais puissent figurer parmi les meilleurs spécialistes mondiaux de l’infection. On l’a encore constaté fin février, lorsque Didier Raoult a présenté la chloroquine comme un traitement potentiellement efficace contre le coronavirus. Utilisée depuis le milieu du XXème siècle dans le traitement du paludisme, cette molécule très bon marché pouvait-elle être une arme décisive contre une nouvelle maladie virale ? « Certainement pas ! », ont affirmé en chœur tout une cohorte de médecins et experts autoproclamés à la radio et sur les plateaux de télévision. À commencer par le ministère de la Santé lui-même, qui a accolé l’étiquette « fake news » sur les annonces de Didier Raoult plus d’une journée durant, parce qu’un journaliste d’un grand quotidien national les avait qualifiées de la sorte. Trois semaines plus tard, patatras ! À accorder plus de valeur aux propos échangés devant les caméras qu’à l’analyse de l’un des infectiologues les plus réputés de la planète, le ministère de la Santé s’est littéralement pris les pieds dans le tapis. Tout comme le directeur général de l’assistance publique hôpitaux de Paris (APHP), qui n’avait pas de mots assez durs contre Didier Raoult fin février au micro des chaînes d’information en continu.

Aujourd’hui, la prudence reste de mise en haut lieu, mais on se garde bien de formuler les mêmes commentaires méprisants. « Ce que je disais à ce moment-là n’a pas germé spontanément dans ma tête, sourit Didier Raoult. Cela s’appuyait sur deux choses : d’une part ma propre expérience, puisqu’ici, à Marseille, nous utilisons l’hydrxychloroquine dans le traitement des infections bactériennes depuis plus de 25 ans. D’autre part les travaux du professeur Zhong Nanshan, un de mes plus brillants confrères chinois, qui a évoqué l’efficacité de la chloroquine dans une conférence de presse le 17 février. » Sauf que, selon Raoult, « à Paris, ils ont beaucoup de mal à admettre que la France ne soit plus le phare de la science mondiale et que les chercheurs plus performants aujourd’hui, c’est en Asie du sud-est qu’on les trouve et plus en Occident. » Les déclarations de l’infectiologue chinois n’ont d’ailleurs pas été relayées en France.

Un essai clinique plus tard, les résultats obtenus à l’IHU Méditerranée Infection recoupent ceux de Zhong Nanshan, confirmant ainsi l’efficacité de la chloroquine dans le traitement du coronavirus. Mieux : associée à un vieil antibiotique, l’azythromycine, la non moins vieille chloroquine a débarrassé du coronavirus plus 90% des personnes porteuses incluses dans l’essai clinique marseillaise. « Et cette combinaison des deux molécules, c’est nous qui l’avons inventée ! », souligne Didier Raoult, prêt à traiter tous les patients qu’on lui amènera pour finir de démontrer l’intérêt de ce cocktail médicamenteux.

Pourquoi a-t-il fallu en arriver là pour que cessent les critiques et que les autorités françaises considèrent enfin que ses déclarations avaient du sens ?

« Le problème, indique l’infectiologue, c’est qu’intellectuellement, ils ont du mal à admettre qu’une nouvelle maladie, un nouveau virus, puissent être traités efficacement par des molécules anciennes qui ne coûtent rien, et pas par une nouvelle prouesse de la recherche pharmaceutique, très chère et très compliquée à industrialiser. »

Raoult sait de quoi il parle. Depuis des années, il plaide pour une révision des modèles économiques de la santé, afin que l’ensemble des molécules existantes, créées pour la plupart au XXe siècle, soient considérées comme un patrimoine au service de l’humanité. « Ce n’est pas le cas aujourd’hui, se désole-t-il, car on abandonne les médicaments qui ne rapportent rien, même s’ils sont efficaces. C’est comme ça que plus aucun antibiotique n’est fabriqué en Occident et que nous avons régulièrement des pénuries sur des molécules très importantes, comme récemment la doxycycline, indisponible pendant 6 mois alors que nous en avons besoin au quotidien pour soigner les gens. »

La question reste entière avec le coronavirus : si l’efficacité de la combinaison chloroquine/azythromycine se confirme, on pourra guérir tout le monde mais cela ne rapportera d’argent à personne. Là était peut-être le noeud gordien.

Source : La Provence

Tsvi Amar à propos de Raoult

Message de Tsvi Amar président du consistoire de Marseille concernant le remède du Pr Raoult, qu’il connaît car il est marié avec une juive, sa fille est chomeret Chabbat et ses enfants sont dans nos écoles.

« Je le connais personnellement, il est sérieux et son remède est déjà utilisé en Chine, Israël a commencé hier à l’utiliser. Il est déjà utilisé aux USA et on commence à partir d’aujourd’hui à l’utiliser en France.

Beaucoup de juifs atteints de Corona ont été soigné dans son service et ont guéri.

Vous entendrez beaucoup de bonnes choses sur lui prochainement. »

Suivez-nous et partagez

RSS
Twitter
Visit Us
Follow Me

28 Comments

  1. Le message de Tsvi Amar en bas de l’article est hors sujet, contre-productif et nuisible à la crédibilité du reste. S’agissant de la supposée efficacité de la chloroquine, quelle importance avec qui Raoult est marié?

    Et précisons: que “LA SALPETRIERE…ADOPTE LE PROTOCOLE…RAOULT” ne veut pas dire qu’ils vont désormais utiliser la chloroquine systématiquement sur leurs malade de Covid19.
    Cela signifie qu’ils vont se livrer à des essais identiques à ceux de Raoult pour confirmer (ou infirmer) ses conclusions. Autrement dit, ils ont des doutes.

    N’oublions pas que les médecins portent une responsabilité civile lourde (éventuellement pénale) et AUCUN n’utiliserait cette méthode massivement avant d’avoir suffisamment testé résultats et éventuelles contre-indications.

    • Monsieur Lino ou Kalman , Tribune juive a jugé intéressante l’information sur la famille du Dr Raoult. Vous avez le droit de ne pas être de notre avis mais en aucun cas de vous ériger en juge sinon en censeur ! Remettes les pieds sur terre !

      • Je suis complètement d’accord avec Lino, mais pour d’autres raisons.. Zvi Ammar commet une grossière erreur de publier ce courrier concernant la femme du professeur Raoult.,et vous de faire écho ,et de relayer ce fait.
        Car cela n’a aucun intérêt, ci ce n’est de nourrir la malveillance à l’égard de notre communauté.
        L’épisode de la semaine dernière :polémique Buzyn /Lévy en est un exemple.En ces temps troublés, les loups sont à l’affût.
        Si le traitement ne marche pas ou pire, si des morts surviennent dues à ce traitement…attendez vous à voir à nouveau une polémique du complot juif qui d’abord envoie le virus ,puis le traite avec un poison.l’appartenance religieuse de chacun fait partie de son intimité . Et libre à chacun de la rendre publique .
        Mr Ammar outrepasse son rôle et fait preuve de beaucoup d’indélicatesse!

        • Zvi Ammar est à la tête de la Communauté juive de Marseille. Il est fier que la femme et la fille du Pr Raoult soient des juives pratiquantes . Faudrait-il qu’il se réjouisse en secret comme les marranes du XVe siècle?
          Tribune juive à publié son témoignage à la fin de l’article sur le protocole du Pr Raoult . Fallait-t-il n’en parler que dans le creux de l’oreille ?
          Et si nous l’avons fait c’est parce que notre devise depuis 1945 reste « Tous les sujets sont abordés, tous les points de vue exposés « 
          À Tjinfo nous ne sommes ni des juifs de cour ni des juifs avec la haine de soi !

    • le professeur Raoult explique sur sa chaine Youtube “Meditérannée Infection” qu’il a mis au point ce protocole(hydrxychloroquine + azythromycine), pour lutter contre une autre maladie, depuis plus de 2 ans et qu’il a traité avec, plusieurs milliers de patients…
      Aux doses qu’il donne (3 X 200 mg d’hydrxychloroquine contre 1200 mg en Chine)il a constaté quasi aucun effet secondaire… hormis le fait que les patients traités attrapent plus facilement des coups de soleil en été).
      Il suffit d’aller visionner sa chaine. Tout est expliqué… Le seul détail qu’il donne au sujetd’ une surveillance quotidienne concerne l’administration de l’antibiotique : “sous controle d’electrocardiogramme”…
      Le protocole est donc appliqué depuis plus de 2 ans, sur des milliers de patients. Les effets secondaires sont dérisoires, ce médicaments a fonctionné en Chine sur une centaine de patients contaminés avec detresse respiratoire. Ce type est une sommité mondiale. Alors oui, il a clashé le compagnon de Mme Buzyn, oui il a un caractere de cochon, mais ce gars propose une solution qui non seulement sauvera des malades, à n’en pas douter, mais soulagera considérablement les hospitaliers : femmes de ménage, aides soignantes, infirmiers, etudiants, medecins, chirurgiens…) et tous les autres salariésparfois smicar ou professions liberales et autres artisans qui risquent leur santé chaque jour pour que malgré le confinement, la vie puisse continuer…
      Tant pis pour l’orgueil des “pontes” qui n’ont pas sus apporter de réponse autre que “lavez vous les mains”, ces même pontes qui ont conseillé de ne pas faire de dépistage massif (L’allemagne et la Corée du sur l’ont fait : regardez leur nombre de morts en rapport avec leur nombre de contaminés, et les notres…).
      Les politiques ont été dans l’improvisation totale. Ils ne savent que gérer comptablement la santé publique et le payent aujourd’hui. Alors un peu de tenue quand un personnage du niveau de Raoult propose depuis janvier, un ensemble de solutions, qui si elles avaient été adoptées auraient évitées un grand nombre de décès et la stagnation de notre économie, qui risque de faire s’écrouler tout un tas de PME qui n’ont pas la trésorerie necessaire a survivre a un confinement d’un mois ou plus…

    • Patrick A.
      Analyser un problème est essentiel ; si l’on regarde entre autres les sites de l’institut Pasteur et de l’Inserm, les symptômes et les maux du Covid19 sont des plus semblables à ceux du paludisme. D’autre part, il est assuré que l’être humain n’est pas fait pour manger n’importe quoi, et l’ingestion d’animaux eux mêmes se nourrissant de moustiques (source du paludisme, par piqures) pourrait provoquer des contaminations inter humaines (par contact (sudation…), par salive…)Il est plus qu’urgent de sauver des vies, en plus et en parallèle des recherches, l’engagement est essentiel. Merci à tous les professionnels de santé et autres qui s’engagent pour cela sans attendre les résultats des recherches ; celles sur le paludisme durent depuis des années. La chloroquine ou similaire et d’autres médicaments et traitements sont notés sur ces deux sites (Pasteur, Inserm…) pour traiter le paludisme, traitement préventif/légèrement curatif.

  2. D’après toutes ces articles que j’ai lu , il y a un conflit d’intérêt et une rivalité .. et je ne comprend pas pourquoi ,le consistoire de Marseille apporte un avis sur la personne du professeur Raoult Eric ..
    Pourquoi la communauté juive intervient sur dur cette pandémie qui infecte le monde entier ..
    Le torchon brûle entre Madame buzin à côté de son Marie Mr Lévy avec le professeur Raoult est ce le moment , sûrement non .
    Pourquoi le sionisme met le nez dedans …c’est inadmissible et inacceptable

    • Arrêtez de parler de sionisme ! Les sionistes sont les juifs qui pensent qu’eux aussi ont droit à un État , comme tous les peuples de la terre ! Le Pr Raoult est mariée à un Juive , Mme Buzyn est juive et elle mariée à M. Lévy . Tribune juive vous le dit pour que vous ne puissiez pas dire «  Ah! Ah! je me doutais bien etc etc … »
      Ça n’a aucune importance sur la pandémie et les protocoles de soins mais c’est très important pour prévenir les accès d’anti sémitisme !

    • Mr Gherbi,
      quand il y eu les attaques terroristes de Charlie Hebdo et du Bataclan ça vous a plus qu’on stigmatise les Musulmans?
      Dire que la communauté juive INTERVIENT est une théorie du complot de bas étages qui s apparente à tout ce que vous avez pu entendre de plus affreux au sujet de votre communauté.
      Alors arrêtez vous juste sur le fait que ce n est pas la communauté juive qui parle mais un de ses membres, dans une tribune « juive » et c est son droit.
      Et pour répondre à la journaliste, qui ferait bien de LIRE l article avant les commentaires, Le journaliste de Tribune Juive n a absolument pas fait écho de la famille du Dr Raoult.

  3. il faut dire les choses comme elles sont
    a savoir que nos gopuvernements du monde entier ne sont pas du tout pour une guerison rapide de ce virus et je vous rejoins dans ce que vous dites c est pour gagner encore plus d’argent et par la meme occasion eliminer un maximum de personnes
    ce virus a deja été mis volontairement dans un but precis d eliminer le plus de monde possible il faudrait deja que les gens arretent de se croire sur la planete des bisounours c est tout simplement la “troisieme guerre mondiale” mais celle ci a la hauteur de l intelligence de nos gouvernements qui se sont entendus entre eux pour faire du menage on appelle ça une guerre bactériologique tout simplement on commence par la chine ou bizarrement au meme moment des millions de chinois menaçent de renverser le gouvernement et quelques jours apres plus un chinois dans les rues mission accomplie pour le gouvernement chinois et apres on nous amene ça subtilement discretement et de maniere vicieuse comme tout ce que fait le gouvernement juste au moment de la reforme des retraites trop bien confinement plus personne ne se plaint c est pas le moment et a ceux qui pensent que l epidemie vas se calmer ils se trompent on n est qu au debut et a la fin du mois ca vas etre une hecatombe tant les gens de ce pays sont cons et c est bien la dessus que notre gouvernement comptais il savoit tres bien que plus il empecherait les francais de sortir plus il y en aurait plus malins que les autres sortiraient et apres ce meme gouvernement aura tout loisir de dire quand il y aura des millions de morts “on vous avait dit de ne pas sortir”….moi tout ce que j attends de ce coronavirus c est qu il elimine en priorité tous les cons et croyez moi il y en a un sacré nombre au m2 comme disait notre Coluche si au moins ca elimine tous ces cons bons a riens feneants vicieux manipulateurs jaloux egoistes etc…. ca seras que du bonheur pour la suite en attendant vous les personnes bien normales et courageuses en ces temps pour aller travailler protegez vous bien et prenez soin de vous

    • On a retiré les grilles : les égouts débordent ! Il faut lire ce commentaire pour comprendre jusqu’où les réseaux sociaux peuvent tomber ! A vomir !

    • Vous faites des corrélations entre les dégâts du virus et des désirs politiques tels éliminer des millions de Chinois par le gouvernement chinois, faire passer des lois sociales régressives comme en France et ailleurs, corrélations sans aucune preuve, que vous prenez pour des vraies mathématiques ! Mathématiques du pauvre, légèrement paranoïaque, ayant trop regardé la TV et les films américains binaires. Qui utiliserait un virus particulièrement virulent qui pourrait se retourner contre lui même et ses complices ?? Qui prendrait le risque de à coup sur faire chuter l’économie mondiale déjà si précaire (malgré l’immense richesse produite !). C’est d’une telle absurdité ce genre de scénario. Par contre, on manipule, modifie dans les labos P4 du monde entier des virus extrêmement plus dangereux et l’erreur zéro n’existant pas (cf accident en Allemagne, Marbourg, qui a entrainé la création des labos P4) … En pensant que les gouvernements complices puissent conspuer contre l’humanité, vous leur prêter de l’intelligence, de la solidarité, complicité qu’ils n’ont pas !

    • @PAT Vous faites des corrélations entre les dégâts du virus et des désirs politiques tels éliminer des millions de Chinois par le gouvernement chinois, faire passer des lois sociales régressives comme en France et ailleurs, corrélations sans aucune preuve, que vous prenez pour des vraies mathématiques ! Mathématiques du pauvre, légèrement paranoïaque, ayant trop regardé la TV et les films américains binaires. Qui utiliserait un virus particulièrement virulent qui pourrait se retourner contre lui même et ses complices ?? Qui prendrait le risque de à coup sur faire chuter l’économie mondiale déjà si précaire (malgré l’immense richesse produite !). C’est d’une telle absurdité ce genre de scénario. Par contre, on manipule, modifie dans les labos P4 du monde entier des virus extrêmement plus dangereux et l’erreur zéro n’existant pas (cf accident en Allemagne, Marbourg, qui a entrainé la création des labos P4) … En pensant que les gouvernements complices puissent conspuer contre l’humanité, vous leur prêter de l’intelligence, de la solidarité, complicité qu’ils n’ont pas !

  4. Je suis d’accord sur le fait que la vie privée de ce médecin ne nous regarde pas. Comment peut-on se dire journaliste en se permettant de tels inserts? Je suis journaliste et je peux vous dire qu’on ne m’a pas appris cela à l’école. Ce commentaire est déplacé et hors-sujet. Cela signifierait quoi au juste? Alors qu’on sait que dans les faits, une femme juive qui est mariée à un non-juif est en pratique contestée pour toutes sortes de raison. Et soudain, quand ça arrange cela devient un argument de poids. Comme lorsqu’un homme politique est marié avec une juive, on devrait voter pour lui…? Cela est hypocrite et dangereux. Dangereux parce que cela implique que l’inverse de la formule est valable aussi: le remède n’a pas marché, la faute à qui? Vous attisez vous-même la formule de l’antisémitisme. C’est une honte que l’on fasse porter un tel poids à notre chère communauté, qui n’a rien demandé si ce n’est de vivre tranquillement et d’en venir à bout de cet affreux virus pour tout le monde. Comment? certainement pas grâce à ce genre de commentaires qui nous racolent à coup de bon sentiment. Mais grâce à nos prières et en la foi implacable qu’un monde meilleur peut exister pour chacun d’entre nous, pour l’humanité toute entière. Ce monsieur est médecin et on n’a pas la preuve encore que son remède fonctionne, donc votre assertion tient sur des arguments vide de sens. N’en voulez pas à ce monsieur qui parle de Sionisme. Si on lui donnait l’occasion de découvrir Israel, celle que nous connaissons, il serait le premier à comprendre que nous avons tous été menés en bateau depuis des lustres et il serait heureux de rétablir la vérité avec nous.

    • Lorsqu’une volaille est porteuse de la grippe aviaire, on abat tout le poulailler… Lorsqu’un cochon est porteur de la grippe porcine, on abat toute la porcherie…
      Ça fait 2000ans qu’un certain Yeshouah vous a été envoyé pour vous demander de nettoyer vos rangs de toute la pourriture qu’ils contenaient et en cet an 2020, vous n’avez toujours pas compris…
      Dieu va très bientôt vous expliquer à Sa manière.. Amen!

  5. Le docteur Raoult m’a l’air tout à fait estimable et compétent. Sa notoriété est internationale. Dans l’attitude des ploucs du gouvernement on sent bien un mépris imbécile et typiquement parisien envers la province. Un peu comme Mélenchon (lui aussi un gros plouc) se moquant de l’accent marseillais d’une journaliste.

  6. Ce qui se passe là est une révolution.

    Médicale
    Culturelle
    Sociétale

    Et
    Monsieur
    Vous en êtes l’initiateur

    Ainsi on peut être hors cadre
    Hors bienséance
    Hors attentes convenues
    Et être précieux
    Vital
    Incontournable aux autres
    À tous
    Au vivant

    Ainsi la reconnaissance est intrinsèque au talent et n’attend pas l’autorisation du pouvoir qui la refuse ou la donne et se trompe

    La force de vie que vous représentez

    Monsieur libre et fort

    Va tout changer

    Vous allez gagner

    Car la vie va gagner

    Et les vieux repères visqueux vont disparaître

    Vous avancez à pas lourds et sûrs

    Savoir, passion, talent, intuition, l’humain renoue avec vous avec ce qu’il est

    Loin des lois de la “communication” et de ce qu’a peut-etre de plus dommage l’université : la justification, la preuve, l’attente, le manque de risque.

    Bravo et
    Merci !

  7. Il faut croire que c’est de famille, puisque la Loi de Raoult (les anciens doivent s’en rappeler lors des tout premiers cours de Physique en seconde) avait été établie empiriquement par François-Marie Raoult. Et aujourd’hui 150 ans après , elle est indiscutable. Je la rappelle pour ceux qui s’en souviennent pas.

    « Dans une solution idéale, à température constante, la pression partielle en phase vapeur d’un constituant est proportionnelle à sa fraction molaire en phase liquide. »

    Quant à la remarque de Lino elle est complètement inappropriée, oui Tsvi Ammar connaît le Professeur Raoult parce qu’il a des liens avec la communauté juive et c’est une fierté pour nous que sa fille observe le Chabbat, en quoi ça gêne Mr Lino ? Personne ne lui a demandé d’observer le Chabbat. On dit dans le Talmud que les impies, même quand tu leur montres le feu de Guéhinnam, ils ne feront pas Techouva.
    Combattons l’intolérance plus que jamais. C’est pas le moment de réactiver la haine gratuite.

  8. Beaucoup de verbiage et de propos hors de propos.Aujourd hui, le monde entier est en guerre contre un agresseur universel.Et lorsque l on est en guerre et dans l,urgence on ne peut pas appliquer les mêmes règles et les mêmes protocoles scientifiques qu en eau calme ,alors oui le Pf Raout est le seul,à proposer un protocole dont les bénéfices semblent incomparables aux risques déjà connus de cette molécule,alors oser pallabrer sur la personnalité du Pf Raout est une perversion de l esprit qui relègue ces délateurs au rang de hyènes du genre Foresti ou Haenel
    Un peu de réserve et de dignité seraient de mise par ces temps incertains

  9. Je suis l’actualité, je suis à la retraite , j’ai été infirmière dans les Hôpitaux de Paris ( AP-HP ), j’ai connu les 10 années les plus difficiles des malades du SIDA , je suis née en Afrique en 1948
    , et la Nivaquine était courante , même si la plupart
    des “vieux coloniaux” ne la prenait pas ,sauf lors d’une crise de palu !
    Face aux nombres de morts exponentiels et face aux contaminations exponentielles , le Pr Raoult propose une molécule “prometteuse” , déjà utilisée dans bien des pays , ayant fait ses preuves . Mise en route dès le test positif , il faut faire baisser la charge virale le plus rapidement possible , et pour ne pas en arriver à la réanimation , si possible .
    La démarche,l’autorité scientifique du Pr Raoult est incontestable. Je le soutiens dans cette démarche humaniste et surtout SCIENTIFIQUE .

    • Cher André Mamou, sans point d’exclamation, car j’ai appris qu’il y avait mieux, pour partager une opinion, question d’éducation ? Avec respect et/ou reconnaissance pour le Pr Raoult, je plains ses enfants, pointés dans ces mauvais échanges par des individus irrespectueux. Ils ne méritent pas cela. C’est honteux…

  10. Votre article est très intéressant.Bon qu’il soit ou non marié avec une dame juive est de peu d’importance sur la question médicale qui nous intéresse, hormis le fait que cela coupe l’herbe sous le pied de ceux qui seraient tentés d’utiliser des arguments malsains( ie antisémitisme.. ) sur le différent qui l’oppose à mr Levy…

    • “Hormis le fait que …” C’est exactement ça, et c’est pourquoi il était important de signaler, même discrètement, que M. Raoult est marié à une Juive : il faut étouffer dans l’oeuf, ou tout au moins contrecarrer au plus vite, toute insinuation de complot juif à son encontre, d’autant plus que circule déjà sur Utube une vidéo qui le voit aux prises avec Patrick Cohen. Non seulement cette insinuation fait d’une pierre deux coups (si les Juifs, le détestent, vont dire les antisémites, c’est qu’il est des nôtres !), mais cela contribuerait encore un peu plus à discréditer, aux yeux des censeurs de profession, le travail remarquable de son équipe, travail dont ns avons tous besoin.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*