Le secteur de la voiture autonome d’Israël au CES de Las Vegas. Mobileye

Trois douzaines de sociétés israéliennes devraient rejoindre la semaine prochaine des entreprises du monde entier à Las Vegas pour participer à la conférence annuelle CES (International Consumer Electronics Show).

Le salon annuel attire des centaines d’entreprises qui cherchent à dévoiler de nouveaux produits et des technologies de pointe dans l’industrie de l’électronique grand public. Vingt-deux entreprises israéliennes font partie de la délégation israélienne officielle à la conférence qui se tiendra du 7 au 10 janvier.

AUTOMOBILE. Le CES n’est pas un salon automobile mais l’israélien Mobileye (Intel) sera présent. Pour autant, lorsque la voiture se barde de nouvelles technologies, le salon devient un lieu d’accueil évident. Ainsi, de plus en plus de constructeurs automobiles commencent à fleurir dans les allées du CES chaque année, et cela devrait encore s’intensifier cette année, notamment grâce aux évolutions en matière de réseau, et notamment la 5G. Côté produits, on attend surtout des voitures du CES qu’elles nous dévoilent un aperçu de la conduite autonome.

C’est le cas de BMW, qui devrait présenter une i3 Urban Suite autonome transformée en petit salon, ou encore des véhicules électriques, comme les prochaines SUV EQC 400 4MATIC et Vision EQS de Daimler-Mercedes. D’autres concepts encore plus innovants devraient également fleurir, comme le fameux véhicule volant autonome de Hyundai, à mi-chemin entre la voiture et l’hélicoptère personnel. Les israéliens comme Mobileye seront bien entendu au CES de Las Vegas. (journaldugeek.com)

ISRAËL. Mobileye est une société israélienne qui développe des systèmes anti-collisions et d’assistance à la conduite de véhicules (ADAS). Mobileye opère également dans le développement de la voiture autonome.

Crée en 1999 par Amnon Shashua et Ziv Aviram, cette entreprise israélienne spécialisée dans la vision artificielle appliquée à l’automobile et dans le développement de systèmes avancés d’aide à la conduite (ADAS) travaille avec des constructeurs automobiles1 dont les caméras sont montées en série. En 2006, l’entreprise ouvre son pôle « aftermarket ». Les produits aftermarket (seconde monte) sont vendus à un réseau international de distributeurs. En France, la société AutoCare est dépositaire de ce dispositif. En 2011, Mobileye et STMicroelectronics ont annoncé avoir commercialisé plus d’un million de boîtiers, les deux entreprises ont signé un partenariat en 2005.

Le 11 mars 2015, l’entreprise de systèmes d’aide à la conduite Valéo a signé un partenariat technologique avec Mobileye3[source insuffisante] portant sur la sécurité active et la voiture autonome. En juin 2015, Mobileye représente 11 milliards de dollars de capitalisation boursière1. Cette même année, l’entreprise anglaise Amey, spécialisée dans le ramassage des déchets ménagers, a décidé d’équiper 200 camions bennes avec la technologie Mobileye. En janvier 2016, lors du Consumer Electronics Show de Las Vegas, Mobileye et Volkswagen ont signé un partenariat stratégique concernant les technologies de traitement d’image en temps réel puis, en février 2016, un autre accord est signé avec Renault-Nissan. En mars 2017, la société est rachetée pour 15 milliards de dollars par Intel.

Source : israelvalley.com

Suivez-nous et partagez

RSS
Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*