Adresse à Alain Finkielkraut, par Gérard Boyadjian. Sarah Cattan

Gérard Boyadjian

Qui n’a pas délivré, qu’on le lui demandât ou pas, son avis à propos de ce qu’il est convenu d’appeler désormais L’Affaire J’accuse-Polanski, et depuis peu, à propos d’Alain Finkielkraut, qui se retrouva, mais pas à l’insu de son plein gré, au coeur d’une polémique télévisuelle qui fit quasiment de lui… un apologiste du … viol.

Le cinéaste Gérard Boyadjian, traîné en décembre 2017 comme désormais tout un chacun devant la dix-septième Chambre pour son film pamphlet “Chameau-Pasdamalgame”, suite à un signalement de la … Licra, a aujourd’hui quelques mots à dire à l’académicien.

Partagé entre ce que j’entends comme une tendresse certaine et une réelle colère à l’encontre de l’Académicien, Boyadjian, avec le côté cash qui est aussi sa marque de fabrique, s’adresse à notre Finkie, dans une courte missive explicitée par un film de 9mn35.

Monsieur FINKIELKRAUT,

Aujourd’hui, vous venez d’être corrigé par ces adultes ingrats et détestables que vous (et tant d’autres) avez naïvement cajolé hier.
Vous avez été “giflé” par la niaiserie du plaintif, la médiocrité de la victime institutionnelle célébrée sur les plateaux télé, la pauvreté intellectuelle incarnée par ce féminisme de façade, par tout ce qui constitue ce naufrage philosophique nauséabond que nous subissons aujourd’hui.
Monsieur, j’ai beau partager votre détresse et embrasser grandement votre propos, vous venez cependant de prendre une leçon de réalisme, dont la cruauté ne vous (nous) aura pas épargné.
Vous ne payez pas votre lucidité actuelle, vous réglez juste la note très salée d’un positionnement passé, dont nous récoltons désormais, le fruit pourri.

Amicalement,

Gérard Boyadjian

https://youtu.be/5GxQisqVODA

Droits d’auteur des photographies

Nous respectons les droits d’auteur et faisons un effort pour localiser les détenteurs des droits d’auteur sur nos photographies. Si vous avez identifié une photo sur laquelle vous possédez des droits, vous pouvez nous contacter et demander de cesser d’utiliser cette photo.
Voici l’adresse e-mail: am@tribunejuive.info

Suivez-nous et partagez

RSS
Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us

2 Comments

  1. Il y avait deux questions très simples à poser à Caroline de Haas :

    “Madame vous qui brandissez haut et fort le féminisme pensez-vous que l’islam et sa substance le coran participe à l’émancipation de la femme musulmane et à la recherche de l’égalité entre les hommes et les femmes ?

    Un point c’est tout. Mais quand on a une bande d’intellectuels hautement cultivés ils ne recherchent pas à faire dans la simplicité mais à faire des démonstrations alambiquées auxquelles le profane n’entend rien. Mesdames et messieurs redescendez de votre tour d’ivoire afin justement de voir la simple réalité et de forcer votre détracteur à se “dévoiler” au travers d’interrogations directes.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*