RETRAITES: PLAN B. LE TANGO DE L’ÉLYSÉE. René Seror

 Le journal “Les Échos” a rendue publique la seconde mouture de la réforme des retraites. Il est évident que la journée d’actions du 5 décembre, reconductible, a effrayé le gouvernement. 

Les fuites, volontaires, de ce document, renforce l’idée selon laquelle le gouvernement commence à douter de sa méthode. Rendre public ce document le jour de l’annonce d’une grève générale suivie par tous les syndicats, (excepté la CFDT, qui est d’accord avec la réforme) prouve que le navire prend l’eau. 

Cette reculade renforce l’idée que le système de retraites par point n’est pas avantageux. Surtout que lors de son discours, le Premier Ministre reconnaît qu’il pourrait appliquer la réforme, très lentement. 

Par cette série de maladresses, le gouvernement renforce les syndicats, dans l’idée que la journée du 5 décembre sera une réussite. Ils peuvent penser que la grève va favoriser la suspension pure et simple de la réforme. Évidement, si le retrait est effectif, ce serait le branle-bas de combat! La débâcle pour un Président qui présente cette réforme comme le symbole de son déterminisme. Supprimer cette réforme sur les retraites lui coûterait son autorité. Malgré tout, le risque existe. Et si Macron ne renonce pas à passer en force, selon ses habitudes, ou s’il hésite, les français ne se laisseront pas convaincre. 

Le Tango, ça se danse à deux. Quand on esquisse un tango en solo, on est souvent (toujours) ridicule.

Suivez-nous et partagez

RSS
Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*