Loi sur le retrait des contenus haineux et Mbala Mbala : deux ans de prison ferme. Ne jamais rien lacher !

Comme nous l’indiquions il y a déjà deux ans, lentement certes, mais sûrement MBALA MBALA s’est rapproché de la case prison.

Condamné aujourd’hui par le Tribunal Correctionnel de PARIS à trois années de prison, dont deux ferme, MBALA MBALA a aussi écopé d’une amende de 200 000 euros, de l’interdiction de gérer une entreprise pendant dix ans, et de la confiscation des espèces saisies à son domicile au cours des perquisitions.

Ces condamnations obtenues principalement pour des faits de blanchiment tiennent évidemment compte du casier judiciaire de MBALA MBALA constitué de toutes les condamnations pour la haine antisémite déversée sur les réseaux sociaux, et combattue par toutes les associations de lutte contre le racisme et l’antisémitisme, dont bien évidemment l’OJE.

Cette même semaine, l’Assemblée Nationale a voté l’obligation de retrait des contenus haineux pour les plateformes INTERNET en 24 heures.
Sont visées les incitations à la haine, la violence, la discrimination, les injures à caractère raciste, les provocations et les apologies aux actes de terrorisme.

Les avocats de l’OJE ont activement participé aux groupes de réflexion et d’étude qui ont permis à ce projet de loi de voir le jour.

La lutte contre l’antisémitisme est un combat exigeant et long, mais nous n’avons d’autre choix que de le livrer sans merci et sans jamais renoncer.

Rejoignez nous !

O.J.E

Suivez-nous et partagez

RSS
Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*