Patrizia Paterlini Brechot, Inventeur européen 2019. Michèle Chabelski

Bon
Jeudi

Je reviens à cette magnifique découverte:

Patrizia Paterlini Brechot
Nommée finaliste du prix de l’Inventeur Européen 2019 qui sera remis aujourd’hui.

Cette femme est italienne, blonde, superbe, élégante et très séduisante.

Ah bon ?
Et cette chronique va nous décrire les stilettos et l’allure aristocratique de cette belle italienne ?

Pas tout à fait.

PAB était hématologue oncologue à Bologne.

Très croyante elle s’était juré de soulager la souffrance et de guérir les malades.

Médecin, un métier ?
Non. Une vocation. Un sacerdoce.

Elle était entrée en médecine comme on entre en religion: habitée par un idéal.

Mais son premier contact avec la réalité la fracasse: son premier patient meurt quelques jours après sa consultation.

Elle voulait guérir les cancéreux.
Pas cueillir le dernier soupir d’un agonisant.
Pas observer avec impuissance la victoire du mal.
Pas regarder les métastases occuper le terrain et triompher avec morgue des traitements en cours.

Elle savait que le secret c’était la précocité du diagnostic.
Il faut agir avant l’arrivée souvent fatale des métastases.

Comment ?

En identifiant les cellules tumorales circulantes dans le sang avant même l’apparition de la tumeur elle même.

Et trouver un moyen simple de diagnostic.

Le mieux : une prise de sang.

La difficulté étant d’isoler les cellules tumorales dans un prélèvement sanguin de 10 millilitres contenant cent millions de globules blancs et 50 milliards de globules rouges.

Qu’à cela ne tienne.

Elle invente une méthode de filtrage du sang dans un appareil mis au point par l’équipe du professeur Brechot qu’elle avait rejoint pour un stage en 1988. Tombée amoureuse de Christian Brechot, elle poursuivra ses travaux en France.

Sa méthode s’appelle ISET( Isolation by Size of Epithelial Tumor).

Sachant que les cellules tumorales sont plus grosses que les autres , elles stagnent dans le filtre et indiquent avec une fiabilité totale la présence d’un cancer qui peut ainsi être opéré prématurément et éviter la prolifération des métastases meurtrières.

Elle créera parallèlement une société qui distribue ce filtre salvateur.

Cette méthode permet également d’effectuer un diagnostic prénatal pour diagnostiquer une éventuelle mucoviscidose.

Multi récompensée pour ses nombreuses autres découvertes majeures, elle attend aujourd’hui le nom du lauréat du Prix de l’Inventeur.

Ne manque que la localisation précise du cancer incriminé et elle rejoindra les Fleming et les Pasteur au Panthéon des plus grands chercheurs scientifiques.

Elle voulait soulager la misère humaine.

On se sent bien petit…

Merci Madame

Que cette journée signe la récompense des efforts qui honore le talent et le travail dont la grandeur ne se mesure pas uniquement aux retombées planétaires.

Je vous embrasse

Michèle Chabelski

Suivez-nous et partagez

RSS
Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*