Le camp de la paix mobilise à Tel Aviv

À Tel Aviv, le camp de la paix ne désarme pas. Plusieurs milliers d’Israéliens et une centaine de Palestiniens ont participé mardi soir à une cérémonie conjointe à la mémoire des morts du conflit qui oppose depuis des décennies les deux populations. Le rassemblement s’est tenu en marge des célébrations officielles du «Jour du Souvenir» pour les victimes de guerre israéliennes et les victimes du terrorisme.

À Tel Aviv, mardi 7 mai, plusieurs milliers d’Israéliens et une centaine de Palestiniens ont participé à une cérémonie conjointe à la mémoire des morts du conflit qui oppose depuis des décennies les deux populations. AMIR COHEN/REUTERS

«Les juges qui ont approuvé l’entrée de dizaines de Palestiniens ont prouvé qu’ils ne sont pas en contact avec le peuple juif»
Rafi Peretz, président de la Knesset

L’événement alternatif de Tel Aviv, qui en est à sa 14e édition, a pu se tenir grâce à une décision controversée de la Cour Suprême d’Israël. Elle a en effet annulé l’interdiction d’entrée du territoire aux invités palestiniens de Cisjordanie émise par Benyamin Nétanyahou en sa qualité de ministre de la défense. Le chef du gouvernement a qualifié le jugement d’« erroné ». « Il n’y a pas de place pour une cérémonie comparant le sang de notre peuple et celui des terroristes », a twitté Benyamin Nétanyahou.

Source et article complet : premium.lefigaro.fr

Suivez-nous et partagez

RSS
Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*