« Les Magnifiques » : Yves Azeroual nous en dit plus

Rencontre avec Yves Azeroual, coauteur et réalisateur des « Magnifiques «» diffusé sur Paris Première.

Tribune juive : Pourquoi ce documentaire ?

Yves Azeroual : Je voulais raconter et mettre en lumière l’incroyable épopée de cinq personnages, attachants, tous venus d’Afrique du Nord, partis sans rien et devenus de grandes figures du show-business en révolutionnant la pop culture française des années 60 à 80.

Tribune juive : Pourquoi en parler maintenant de ces personnages haut en couleurs qui ont marqué leur époque ?

Yves Azeroual : Enrico Macias le plus emblématique et le plus connu de tous fête ses 80 ans, c’était l’occasion de revenir sur sa carrière et sur celle de ses acolytes, Robert Castel, qui a ensoleillé des films cultes, Régis Talar, a qui l’on doit le tube « Comme d’habitude » de Claude François, Philippe Clair réalisateur de films qui a fait connaître les Charlots , Richard Anconina et Norbert Saada. Le benjamin qui a lancé chez Barclay Charles Aznavour , Jacques Brel, France Gall,
Je voulais que le public qui ne les connaît pas forcément découvre ou redécouvre ces personnages haut en couleurs, montrer leur parcours, mais aussi rendre hommage à leur travail et à leur réussite.

C’est une bande de joyeux lurons qui ne manquent pas d’humour, ils ont gardé leur accent, leurs retrouvailles au restaurant, pour notre plus grand plaisir.

Tribune juive : Pourquoi ne pas avoir fait appel à Michel Boujenah ? dont le nom est attaché aux magnifiques.

Yves Azeroual : Michel Boujenah ne fait pas partie de cette génération et il n’a pas eu le même parcours. Peut-être pour les Magnifiques 2.

Tribune juive : On va essayer de raccrocher ce documentaire à l’actualité ?

Yves Azeroual : oui « les Magnifiques » a une valeur éducative d’exemplarité
Nous avons voulu montrer que l’on peut être déraciné ou réfugié et réussir par le travail à s’intégrer parfaitement dans la société.

Avec un peu de talent et beaucoup de volonté on peut s’en sortir.

Documentaire inédit écrit et réalisé par Mathieu Alterman et Yves Azéroual – Avec la voix de Philippe Dana – Produit par Caméra Subjective – Format : 52’.
© Captures / PARIS PREMIERE

Sylvie Bensaid

Suivez-nous et partagez

RSS
Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*