Au nord-est de Paris, plongée dans un quartier sous l’emprise du crack

Des toxicomanes qui piochent dans l’assiette des clients en terrasse, attrapent les couteaux, empochent le pourboire. Qui urinent contre le mur en plein jour. Et qui, de rage, cassent les vitrines. Voire agressent les passants. « C’était épouvantable depuis un an, c’est devenu invivable ! », assène Dominique Dettome, responsable du soir au Jaurès Café, près du bassin de la Villette. « Nos droits élémentaires de citoyen à la tranquillité et à la sécurité ne sont plus respectés », s’effare le Collectif 19 Stop crack. La pétition de ces « riverains et commerçants de la place Stalingrad », lancée il y a un mois, à l’adresse du préfet de police, a réuni plus de 3400 signatures. Tandis que la maire de Paris vient d’annoncer son plan pour endiguer le trafic de crack dans le nord-est de la capitale, ce sont les salariés des cinémas MK2 du XIXe arrondissement qui appellent, ce samedi, à un « rendez-vous citoyen ».

crackers quai de seine stallingrad a Paris le 05/10/2018
Photo sebastien soriano/ Le Figaro

Mendicité insistante

La place Stalingrad est « redevenue la chasse gardée des dealers de crack et de leurs clients, alerte le collectif. La situation se dégrade à un rythme inquiétant. Les consommateurs, de plus en plus nombreux, prennent leurs drogues en plein jour, dans les Abribus, devant les écoles, en laissant leur matériel sur la voie publique. Du matin au soir, nous devons subir leur mendicité insistante, et parfois agressive: dans la rue, dans le métro, à la terrasse des restaurants, à la sortie des commerces. Nos halls d’immeubles sont squattés, dégradés, souillés de déjections et de produits dangereux. Les dealers vendent leur marchandise en toute impunité, ils ont instauré des zones de non-droit que nous ne pouvons plus traverser. »

Source et article complet : premium.lefigaro.

Suivez-nous et partagez

RSS
Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*