Le Real Madrid irrite Israël

Plusieurs responsables israéliens n’ont pas apprécié que le Real Madrid reçoive Ahed Tamimi, l’icône palestinienne.

Le Real Madrid a suscité les critiques de responsables israéliens samedi en accueillant dans son stade, selon la presse, l’adolescente Ahed Tamimi, devenue une icône de la résistance palestinienne à l’occupation israélienne après avoir passé huit mois en prison pour avoir giflé deux soldats.

Ahed Tamimi a reçu un maillot floqué à son nom des mains d’Emilio Butragueno, le directeur des relations institutionnelles du Real Madrid. Image: MARCA

Selon «Marca», photo à l’appui, la jeune femme, âgée de 17 ans, en visite en Espagne cette semaine avec sa famille pour participer à différents événements sociaux et politiques, s’est vu offrir un maillot du Real et a posé sur des photos avec Emilio Butragueno, le directeur des relations institutionnelles du Real Madrid.

El Real Madrid ha recibido en el Santiago Bernabéu a Ahed Tamimi, la menor convertida en un símbolo mundial de la causa palestina tras ser detenida y juzgada por un tribunal militar en Israël trib.al/ZdtL1Hs
— MARCA @marca

Le club merengue n’a, en revanche, pas communiqué sur cette invitation sur ses réseaux sociaux ni sur son site internet. Contacté par l’AFP, le Real n’a fait aucun commentaire, se référant à son site internet pour toute information officielle.

«Ahed Tamimi ne combat pas pour la paix, elle défend la violence et la terreur. Les institutions qui l’ont reçue et célébrée encouragent indirectement l’agression et non le dialogue et l’entente dont nous avons besoin. Je ne vais pas au Bernabeu aujourd’hui» (samedi), a dénoncé Daniel Kutner, l’ambassadeur d’Israël en Espagne, sur Twitter.

Ahed Tamimi no es una luchadora pacífica sino una defensora de la violencia y el terror. Las instituciones que la recibieron y festejaron alientan indirectamente la agresión y no el diálogo y el entendimiento que necesitamos.
Hoy no voy al Bernabéu.@realmadrid @PSOE
— Embajador Israel @Isr_Amb_Esp  18:40 – 29 sept. 2018

Emmanuel Nachshon, le porte parole du ministre israélien des Affaires étrangères, a lui qualifié de «honteux» l’accueil qu’a réservé le Real Madrid à Ahed Tamimi, qu’il considère comme «une terroriste incitant à la haine et la violence».

Ahed Tamimi avait attiré l’attention internationale avec la diffusion en décembre 2017 d’une vidéo la montrant frappant près de sa maison, en Cisjordanie, des soldats israéliens impassibles. Arrêtée puis condamnée à huit mois de prison par un tribunal militaire israélien, la jeune femme avait ensuite vu sa demande de libération anticipée rejetée en juin, avant d’être libérée fin juillet.

Source : lematin

Suivez-nous et partagez

RSS
Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*