Mémorial de la Shoah: tous les secrets de l’oeuvre

Au pied de son oeuvre fraîchement installée à Luxembourg, le sculpteur franco-israélien Shelomo Selinger en détaille la symbolique devant la caméra du Luxemburger Wort.

Le monument dédié à la mémoire des victimes de la Shoah a été érigé à Luxembourg mardi dernier et officiellement inauguré ce dimanche matin en présence notamment du couple grand-ducal et du Premier ministre.

Mais quelle est sa signification profonde? Voici les explications de l’artiste:

“Les têtes renversées qui se transforment en flammes symbolisent les assassinats. Toute la sculpture commence du bas pour aller vers le haut, avec les flammes du souvenir. (…) Ici, on voit un enfant tenu par sa mère qui se fait assassiner tandis qu’en haut, cet homme se couvre les yeux.”

“Dans la liturgie juive, quand on récite la plus ancienne prière, on se couvre les yeux pour ne pas voir Dieu. En même temps, ça symbolise le monde qui se couvre les yeux pour ne pas voir.”

En même temps, ça symbolise le monde qui se couvre les yeux pour ne pas voir.”

 Source wort

Suivez-nous et partagez

RSS
Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*