Emmanuel Macron reconnaît le caractère antisémite du meurtre de Sébastien Selam

Emmanuel Macron a reconnu le caractère antisémite du meurtre de Sébastien Selam, tué à coups de couteau, le 19 novembre 2003.
Sebastien Sellam

Il aura fallu près de quinze années pour que le caractère antisémite du meurtre de Sébastien Selam soit reconnu. Et c’est Emmanuel Macron qui l’a reconnu dans un courrier envoyé à Meyer Habib, le député des Français de l’étranger (UDI, Agir et Indépendants), a indiqué la lettre rendue publique ce dimanche par cet élu.

Suivez-nous et partagez

RSS
Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*