On ne peut plus continuer comme ça, par Sarah Cattan et Nadia Lamm

 ” Vous demandez: ” Quel est notre but ? ” Je peux répondre en un mot : c’est la victoire, la victoire à tout prix, la victoire malgré la terreur, la victoire aussi long et pénible que puisse être le chemin; car sans victoire il n’est pas de survie.”

Churchill

Manifeste one Manifeste two. Beaucoup de Juifs, des Tout-venant: 300. Des Imams : 30. Notre ami A. qui, après avoir dénoncé l’acharnement antisémite des médias français, en vient à remercier ces quelques-uns : Il écrit Je suis vraiment extrêmement touché par tous nos amis non-juifs qui se battent comme des lions contre cette peste ancestrale. Et qui, malgré un déficit en nombre, affirment à travers cela, une chaude et réconfortante conception de l’homme. Ils ont compris que nous vivions des temps où nous devenons ce que nous sommes.

Diagnostiquer. Expliquer. Encore et toujours. Compatir. Reprendre les faits.

 2003, L’alerte fut donnée.               

Pendant que nous nous interrogeons à savoir si l’agression dont fut victime Emmanuelle doit être relatée, en même temps, tu nous dis Toi, Isabelle, que tu t’es fait agresser parce que tu portais ce bracelet en soutien à Israël. Et tout ça à Paris ? Paris 2018 ?

Emmanuelle. Les faits. Tels que relevés sur le PV.

Le 8 avril vers 14 heures. Parc d’acclimatation. Paris. Elle dit :

“J’ai personnellement reçu des menaces. J’étais au Jardin d’acclimatation à Paris avec ma fille âgée de quatre ans. Deux femmes avec deux enfants ont croisé notre chemin. Un des enfants a pris la trottinette de ma fille. Je me suis approchée pour lui éviter de tomber.

Une des deux femmes a dit : la juive de Facebook tu donnes ton téléphone

Mon sac était ouvert. J’étais sidérée. Je me disais c’est une blague. Et puis ma fille était là. J’ai réussi à garder le sourire. Je regardais mon enfant.

L’autre a dit : si tu ne donnes pas ton téléphone elle va égorger ta fille. Elle c’était celle qui se trouvait à la hauteur de ma fille.

Ça s’est passé très vite. Mon téléphone n’était plus dans mon sac.

J’ai attendu qu’elles s’éloignent pour appeler la Sécurité.

Deux jours plus tard mon mari a reçu deux appels téléphoniques anonymes. Ces deux appels concernaient des menaces sur nos enfants. Je ne puis affirmer que ça n’avait aucun un lien avec le vol de mon téléphone portable. Un homme a dit à mon mari : Vous avez des enfants très mignons. Ce serait dommage qu’il leur arrive quelque chose.

Mon mari m’a dit que cela faisait référence à ce que j’écrivais sur l’islamisme, sur les journaux ou les réseaux sociaux. Il est vrai que je réagis sur ces sujets. Sur Coolamnews ou Times of Israël.

Ayant été victime de menaces venues de musulmans, j’en ai fait état sur mon mur Facebook. Suite à cela des journalistes m’ont contactée.

Non la personne qui a menacé mon mari et nos enfants n’a pas fait de lien avec notre religion. Mais je sais que mon mari en a fait un immédiatement : Il m’a dit qu’on avait été menacés et qu’il fallait que j’arrête d’écrire. J’ai promis d’être plus tempérée dans mes publications. J’ai retiré des réseaux sociaux toutes les photos où mes enfants étaient identifiables.

Le lendemain mon mari a reçu un appel sur son lieu de travail. La personne lui a dit la même chose.

J’aurais préféré qu’il vienne témoigner en personne. Mais mon mari ne veut pas être impliqué. Pour des raisons professionnelles, dit-il.

La double peine pour moi, c’est au-delà d’être seule face à l’extérieur. C’est aussi être seule au sein de mon couple. Les paroles de mon mari à mon égard furent : Pourquoi écris-tu ? Pourquoi mets-tu nos enfants en danger ? Tu veux en faire des martyrs? Comme beaucoup de non-Juifs, il considère que je suis obsédée et que mes idées et ma perception se sont radicalisées. Concernant mes écrits, il considère que la haine appelle la haine. Que je mets nos enfants en danger. Que je le mets lui-même en danger. On lui a fait comprendre que s’il souhaitait continuer à travailler avec les grandes entreprises et l’État, il fallait qu’il reste très éloigné de toutes ces problématiques.

 Je suis thérapeute. Je travaille avec des victimes d’attentats. Je milite activement contre l’islamisation de notre République.

Mon impuissance. Notre impuissance. J’ai alerté les différents services de protection de la communauté juive depuis. J’ai alerté l’école. L’école est dans l’obligation de faire un signalement au Procureur dans ces cas-là. Ce dernier a demandé au commissariat d’auditionner ma plainte.

Ils m’ont dit que je pouvais être aidée par une Association d’Aide aux victimes. Conformément aux dispositions de l’article 10-2 du Code de Procédure pénale.” Et la protection et la surveillance des policiers, elle compte pour du beurre dans ce pays quand on est juif(ve)?

C’était juste un PV. Relatant ce qui, aux yeux de certains, serait une anecdote. Parmi tant d’autres. Non dites. Non sues. Tues de nos médias. Gênantes pour nos dirigeants. Cet antisémitisme qui semble croître de façon exponentielle. Cette menace réelle sur la liberté d’expression. Ahmad Mansour en Allemagne a deux gardes du corps en permanence, me rappelle Charles Rojzman. Hocine Drouiche a peur de signer le manifeste. Peur pour sa famille. Sa vie. Boubakeur, mine de rien, n’a-t-il pas lancé une fatwa en parlant clairement de blasphème ? IL faut vite empêcher chaque milieu de se ghettoïser, conclut-il.

  En 2003 déjà, le sociologue et philosophe du judaïsme Shmuel Trigano avait décrypté La Démission de la République. Juifs et Musulmans en France. (P.U.F., coll. Intervention philosophique). Tout y était: le machiavélisme mitterrandien qui avait fait de l’antiracisme palestiniste le narratif de substitution du combat des Juifs pour qu’on n’enterre pas la mémoire de la Shoah; le Pascal Boniface qui conseillait au PS de voir du côté des Musulmans plus attractifs, électoralement parlant, que les Juifs, et que le PS suivit. Beaucoup de Juifs socialistes et antiracistes s’étaient englués, sans le savoir, dans ce piège mortel, qui avait fini par la diabolisation d’Israël et l’exclusion des Juifs de la République pour faute de sionisme. Et les Juifs payèrent dès 2003 : assassinés en France, au début du XXIème siècle pour la seule faute d’être nés Juifs. Comme en pleine période nazie. Avec la bénédiction des Chrétiens de gauche et de la Gauche athée redevenus antisémites avec la meilleure des bonnes consciences, par christification du nouveau peuple des Damnés de la terre, nous avons nommé : le Verus Israël, le “peuple” palestinien ! Qu’il tue et égorge avec son Hamas, qu’il mente et manipule avec son Abbas, il avait tout bon !

2018, L’heure du combat a sonné.

 Diagnostiquer. Expliquer. Encore et toujours. Compatir. Reprendre les faits : comme en 2003, il y a 15 ans ?

 On ne peut plus continuer comme ça. Il y a un mot dans la langue française que nous devons affronter. C’est celui d’action. Plus que jamais le destin des hommes et des femmes de France et de leurs enfants est entre leurs mains. Ou il est entre celles de ceux qui veulent les asservir. Il n’y a pas de troisième choix. Il faut bien en prendre conscience.

Il faut utiliser toutes nos marges d’initiative, partout, où que nous soyons, qui que nous soyons. Faire systématiquement le tour des associations qui en ce moment mettent le doigt sur les trous de gruyère existant dans notre Séc‌urité individuelle et collective du fait de l’inaction des pouvoirs publics qui ont laissé la situation se dégrader depuis des années.

Déjà citée, l’ASAF, Association de Soutien à l’Armée Française, et son site internet www.asafrance.fr que nous vous recommandons. Une revue intelligente. Ses Dossiers Spéciaux. Notamment son numéro d’avril. L’ASAF. Où vous pouvez vous inscrire. Que vous pouvez rencontrer dans une de ses antennes.

Mais aussi L’AJC. Global Jewish Advocacy https://www.ajc.org/paris association qui milite pour demander au président Macron que l’aide budgétaire française versée à l’Autorité palestinienne cesse de subventionner le terrorisme et devienne enfin traçable.

Quelques-unes de nos bonnes idées; mais vous, mais les vôtres ? Réfléchissez, contactez, agissez !

Quant à nous : nous nous engageons à nous mettre en relation avec des personnes concernées comme le philosophie Henri Pena Ruiz qui a récemment écrit un article dans Marianne sur le danger que notre PR fait courir à la laïcité, ce qui devrait aussi, normalement, émouvoir les Francs-Maçons et au-delà.

Sans parler, mais en en parlant quand même, des fiers Hommes et Femmes de plume de Charlie qui viennent de consacrer un numéro spécial à l’abandon massif des professeurs par leurs hiérarchies face aux transgressions des élèves – voire de certains professeurs – musulmans à la laïcité. Numéro extraordinaire et très courageux, vu le silence des syndicats d’enseignants sur ce sujet !

On ne va plus continuer comme ça. Or le pouvoir actuel en place semble penser que si. Il faut remettre en place des balises et une vraie ligne de conduite sinon nous serons victimes de la barbarie montante. Nous avons besoin de reconstruire une pensée stratégique. Cela pourrait impliquer des personnes comme le Général de Villiers et d’autres concernés. Des gens des médias. Des politiques. Pour relever la République en danger. Elle ne se relèvera pas toute seule, nous le savons bien.

Le combat contre l’antisémitisme et l’antisionisme ne peut être séparé du combat pour la République. Juifs, réveillez-vous.

Républicains, toutes origines, toutes religions et philosophies confondues: Levez-vous ! Votre destin est plus que jamais entre vos mains.

Nadia Lamm et Sarah Cattan

 

 

Suivez-nous et partagez

RSS
Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us

7 Comments

  1. Constatant que nous avons cité bien trop rapidement le Général de Villiers nous précisons pour nos lecteurs :

    Il s’agit, bien sûr, du Général Pierre de Villiers. ex-chef d’Etat-major des armées, qui a démissionné le 17 juillet 2017 de ses fonctions par sens du devoir envers ses compatriotes, face à la réduction dramatique du budget de l’armée alors que nous devons plus que jamais combattre le péril islamiste et nous montrer forts face au retour des Etats-puissance qui se conduisent comme des voyous, bafouant les règles du Droit international sur la liberté de circuler (il cite : la Crimée, la Chine, la Russie; ajoutons: l’Iran, la Turquie)- ce qu’il explique pour tous dans son livre-témoignage, Servir (Fayard, 2017), en relevant qu’il est le premier et le seul CEMA à avoir démissionné sous la Vème République. Sa démission vaut pour nous engagement, en effet, à servir, comme l’indique le titre de son livre, en devenant ce que seulement lui permit le nouveau P.R., à savoir : un valeureux lanceur d’alerte, mission qu’il se donna lui-même face au désavoeu présidentiel, et considérant, comme il l’écrit, que – nous citons – “la vraie obéissance se moque de l’obéissance aveugle. C’est l’obéissance d’amitié.” (p.12). Son livre, autobiographie, état des lieux du monde et des forces armées françaises est à mettre entre toutes les mains des citoyens responsables de ce pays.

  2. Bonsoir,
    Certains d’entre-nous, athée comme moi ou de religion autre que la religion juive, s’activent depuis quelques années – sur les réseaux sociaux et le Web sur les sites dits de “réinformation” – à dénoncer ce fléau grandissant depuis de nombreuses années et que j’ai baptisé l’année dernière ‘“antisémitisme paradoxal”.
    Vous en donnez ici un exemple criant et je souhaite que cet appel soit relayé auprès de tous et – j’ajoute, et c’est le plus difficile -, surtout compris. Car beaucoup de français continuent de laisser s’installer une indifférence car, comme ils disent souvent « nous ne sommes pas concernés ».
    Merci pour votre courage. Je fais suivre partout où j’ai un accès.

  3. Correction deuxième paragraphe : (Merci)
    Vous en donnez ici un exemple criant et je souhaite que cet appel soit relayé auprès de tous et – surtout – compris de tous. En effet, beaucoup de français continuent de laisser s’installer une indifférence car, comme ils le disent souvent « nous ne sommes pas concernés ».

    • C’est tout de même étonnant après les attentats de Charlie Hebdo, du Bataclan, de Nice et tous ceux qui ont été déjoué. Les français non-juifs sont visés aussi et j’ajoutereais même qu’eux aussi quittent, et depuis longtemps, les banlieues africaines et musulmanes (soyons clair) et leurs écoles pour les mêmes raisons que les français juifs au fond…

    • Monsieur Chollet, un grand merci pour votre investissement essentiel pour sauver notre République en danger. Aucune voix n’est accessoire, aucune action dérisoire. Il faut nous allier pour montrer à nos concitoyens que l’on met bien la République toute entière en danger à se dire qu’on peut impunément mettre, ici ou là, des coups de canif au contrat social commun. Cela commence souvent par les Juifs mais ne s’y arrête jamais. Un peu comme si on croyait pouvoir couper le fil d’un collier de perles pour faire tomber les perles juste à côté de la coupure. Mais ce sont toutes les perles qui roulent au sol…

  4. En effet , on ne peut plus continuer comme ca !
    C est la raison pour laquelle je suis parti !
    Le reste c est du blabla pour ceux qui continuent de croire aux lendemains joyeux .

  5. Où sont les centaines, les milliers de commentaires pour applaudir et “cosigner” cet appel digne, nécessaire, à la hauteur de l’Histoire…où sont-ils?…dans les stades avec Mélenchon?
    Après Anastasie, Anesthésie puis Euthanasie collective!
    Bien à vous.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*