Netanyahu: la police recommande son inculpation pour corruption

“Hyper Démocratie” , c’est ainsi qu’Alain Minc qualifie le système politique de l’Etat d’ Israël. La police israélienne a consacré tout le temps nécessaire pour enquêter sur des accusations de corruption concernant le Premier ministre, Benyamin Netanyahu.

À l’issue de cette enquête, la police recommande son inculpation pour fraude, corruption et abus de confiance dans deux affaires. La première, «dossier 1.000», concerne un million de shekels soit environ 230.000 euros de cadeaux : champagne, cigares et bijoux offerts par des amis, l’un américain, l’autre australien, au cours des années précédentes.

La seconde, dossier 2.000, concerne une discussion entre le Premier Ministre et le propriétaire d’un journal payant Yediot Ahronot. Ce dernier demandait que le journal gratuit Israel Hayom, propriété d’un milliardaire américain ami de Netanyahu, limite ses distributions pour ne pas trop handicaper le quotidien payant. En échange d’éditoriaux plus favorables à Netanyahu?
Le procureur général doit décider ou non de mettre officiellement en accusation le Premier Ministre qui a proclamé son innocence dans une allocution à la télévision.

Il semble cependant que la coalition actuelle résiste bien et que les élections prévue en 2019 ne seraient avancées que de quelques mois.

André Mamou

Suivez-nous et partagez

RSS
Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us

3 Comments

    • Tjinfo a indiqué que la police réunissait des preuves et des témoignages pour que le conseiller juridique décide ou non de poursuivre. Nous n’aboyons Pas avec les chiens mais notre mission est de rapporter fidèlement ce qui est établi. Notre souhait est que le Premier ministre puisse apporter des éléments de réponse qui le disculperont!

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*