Aides sociales versées à des djihadistes français : le nouveau scandale!!

Des jihadistes français partis rejoindre le groupe terroriste Etat islamique touchaient encore des allocations :  environ 20% d’entre eux touchaient de l’argent public. L’ensemble porterait sur “au moins deux millions d’euros”.

20% des combattants français identifiés sur zone irako-syrienne continuaient à toucher des allocations sociales, révèlent nos confrères du Figaro, qui s’appuie sur des chiffres donnés par la brigade criminelle en charge de la lutte contre le terrorisme. En passant au peigne fin les comptes des combattants identifiés de Daesh, les policiers se sont aperçus que dans un cas sur cinq, ces derniers continuaient à recevoir des allocations.

“Munis de leurs cartes avec photos, des parents percevaient les fonds venant de Pôle emploi ou de la caisse d’allocation familiale, avant de les envoyer par mandat en direction des zones de combats via la Turquie notamment”, explique Stéphane, chef du groupe financier de la brigade criminelle.

Depuis, les familles sont surveillées de très près, d’autant qu’en pleine déroute dans les zones de combat, Daesh n’a plus de revenus propres. L’organisation ne peut donc plus rétribuer ses combattants comme avant alors que ceux-ci doivent toujours payer leurs logements, leur nourriture et même leur équipement. Les familles et les entourages restés en France sont donc sollicités pour faire acheminer de l’argent frais.

Le Figaro précise que “420 virements fraduleux ont été mis au jour en 2016”, et que “190 expéditeurs ont été identifiés”. Afin de mettre un terme à ces versements les organismes sociaux concernés ont été prévenus par les enquêteurs, qui leur ont transmis les noms des Français partis rejoindre les rangs du groupe terroriste Etat islamique.

Ces enquêteurs de la brigade criminelle ont finalement découvert une vaste “affaire internationale de collecteurs de fonds servant à financer l’Etat islamique”. L’ensemble porterait sur au moins “deux millions d’euros, dont 500 0000 euros seraient partis de France entre mi-2012 et mi-2017”.

Sources francetvinfo et rtl

Suivez-nous et partagez

RSS
Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us

1 Comment

  1. On comprend mieux à quoi servent l’ augmentation de la CSG, la baisse des allocations logement et toutes les augmentations de taxes et impôts dans notre ex beau pays.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*