Birmanie : Israël crée un centre apicole pour améliorer les conditions de vie de 2000 petits fermiers

En finir avec la pauvreté et la faim au Myanmar. C’est dans ce but qu’un centre de ressources apicoles unique en son genre a été créé et mis en œuvre récemment au Myanmar (Birmanie) dans le cadre du plan apiculture de l’ONG Tag, en coopération avec MASHAV, l‘Agence Israélienne pour la Coopération Internationale au Développement. Ce plan spécial abeilles a été baptisé « Bee-Plan ». Le Myanmar, qui compte 51 millions d’habitants pour une surface de 676 578 km², partage ses frontières avec la Chine, le Bangladesh, le Laos et la Thaïlande.israe_birmanie_apiculture

Tag est une organisation caritative de développement international qui déploie une expertise humanitaire unique et reconnue de modèles sociaux en vue de créer des solutions durables pour les pays en développement. Le but de ce projet apicole est de responsabiliser et d’améliorer le niveau de vie, la qualité et la sécurité alimentaires de milliers de personnes vulnérables au sud de la région du Shan au Myanmar en leur fournissant des formations et du matériel apicole de pointe, tout en renforçant la capacité des entreprises locales à produire du miel et des sous-produits pour les marchés locaux et internationaux.
Plus de 2000 agriculteurs ont été formés à la pollinisation et à l’apiculture, dans le cadre du « Bee-Plan », et plus de 100 000 personnes supplémentaires ont bénéficié directement du projet. Ce projet a été financé par le Fonds d’affectation spéciale pour les moyens de subsistance et la sécurité alimentaire (LIFT), en liaison avec l’UNOPS, et est mené par Tag en étroite collaboration avec MASHAV et l’ambassade d’Israël au Myanmar.
Aider les femmes à créer leur microentreprise
Le nouveau Centre de ressources apicoles, coopérative gérée par la communauté, est à la fois un centre de formation et de destination touristique. Il a été inauguré le 4 septembre dernier, dans l’Etat de Shan par Danny Zonshine, Ambassadeur d’Israël au Myanmar, en compagnie du Rabbi Yossi Ives, directeur exécutif de Tag, et de Aung Zaw Htwe, Directeur général adjoint pour l’élevage et la pêche au Myanmar. Le prochain objectif est d’étendre le projet à tout le pays en vue de permettre notamment aux femmes de créer des microentreprises. Le président de Tag est Ricardo Leiman.
http://www.israelscienceinfo.com/agronomie/birmanie-israel-cree-un-centre-apicole-pour-ameliorer-le-niveau-de-vie-de-2000-petits-fermiers/

Suivez-nous et partagez

RSS
Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*