Les arabes de Jérusalem sont pro-terroristes mais ils veulent être israéliens…

La plupart des arabes de Jérusalem Est préfèrent la citoyenneté israélienne plutôt que de devenir des citoyens d’un état palestinien, mais ils soutiennent également les attaques terroristes contre les juifs, selon une étude menée par David Pollock, de l’Institut de Washington pour la Politique au Proche Orient…
Les arabes de Jerusalem Est préfèrent la citoyenneté israélienne - crédit Twitter
Les arabes de Jerusalem Est préfèrent la citoyenneté israélienne – crédit Twitter
52% des arabes de Jérusalem Est préfèrent la citoyenneté israélienne, tandis que 45% prendraient plutôt la citoyenneté d’un état palestinien. Dans un sondage similaire effectué il y a quatre ans, seulement 40% des personnes interrogées disaient préférer être des citoyens d’Israël.
Dans une conférence mardi à l’Institut de Jérusalem pour les Etudes d’Israël, Pollock a déclaré que la raison pour laquelle de nombreux arabes sont intéressés par la citoyenneté israélienne est qu’elle implique des avantages dans les domaines des soins de santé, les pensions et les allocations de l’assurance nationale.
Les arabes de Jérusalem ont le statut de résident en Israël, qui comprend les mêmes droits que tous les citoyens à l’exception du droit de vote.
La préférence pour la citoyenneté israélienne n’indique toutefois pas l’amour pour l’état juif ou sa population majoritaire. L’enquête révèle que 61% des habitants de Jérusalem soutiennent la “lutte armée” (terrorisme) contre Israël et l’utilisation de voitures pour écraser les juifs, et la plupart d’entre eux s’identifient avec le groupe terroriste islamiste Hamas, et non pas au Fatah ou à l’autorité palestinienne (AP).
D’autre part, 70% des arabes de Jérusalem soutiennent une solution à deux états et “reconnaissent le droit du peuple juif à un état”, par opposition à seulement 13% des arabes de Judée Samarie et 11% de ceux de Gaza. 40% reconnaissent que les juifs “ont des droits sur la terre”, alors que le pourcentage d’arabes en Judée Samarie et à Gaza soutenant cette notion est proche de zéro.
Source:

Suivez-nous et partagez

RSS
Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*