Pessah de la force et du courage, par José Boublil

Nous sommes dans les dernières heures qui précèdent la fête par excellence de notre tradition, Pessah.
Tout le monde, des plus pratiquants aux plus éloignés participent à ce Seder, à l’exception du nouveau “Rachaa”, celui qui s’exclut pour l’éternité de cette Histoire.
Je voudrais vous faire partager quelques idées qui me viennent a propos de cette célébration.
moise10
La première c’est que , même si certains contestent la réalité de l’évènement, la sortie d’Egypte a été tant de fois racontée qu’elle est désormais gravée dans nos consciences. Preuves en sont tous ces juifs si loin qui continuent de rappeler que nous étions esclaves en Egypte, et que nous en sommes sortis .
L’autre point important est qu’on parle toujours d’une “sortie” d’Egypte et jamais d’une incrustation définitive en Egypte .Or 20% des juifs sont sortis, et 80 % se sont incrustés définitivement. Donc des millions sont restés, étaient assimilés ou ont décidé de s’assimiler plutôt que de prendre le risque de changer de vie, de lieu, de projet. Donc, le petit groupe de valeureux qui ont pris des risques sont de véritables résistants, des hommes d’honneur.
Ainsi, nous, petit peuple juif, nous sommes descendants d’une élite incroyable, le minuscule 20% d’un peuple, ceux qui se sont mis en danger pour changer le monde avec de nouvelles Valeurs.
Avant même de recevoir la Thora ils étaient des gens courageux, téméraires, et prêts à tout sacrifier pour briser les chaînes de l’esclavage, de la plus sale exploitation et humiliation de l’homme par l’homme.
Voila ce qu’est aussi le message de Pessah: nous devons être à la hauteur de ces hommes et femmes courageux, nous battre contre les injustices, où qu’elles se déroulent, nous sommes d’une lignée des plus grands résistants de l’Histoire, qui ont ouvert la voie, et même la mer .
Nous sommes les admirateurs de ce qu’ils ont fait, ces ancêtres des pyramides. Ils ont montré le chemin à ceux du ghetto de Varsovie, ou à nos vieux frères dans les combats pour reprendre notre terre, de nos fils Moreno, Roi Klein ou d’autres z”l.
Merci mon D . de nous avoir portés de génération en génération sans interrompre la chaine, de nous avoir permis de ne pas faillir malgré les épreuves si dures et coûteuses, et Fais que mes enfants et petits enfants continuent cette voie si magnifiquement tracée.
A l’heure du Seder, il est bon de se souvenir de cette lignée de princes dont nous faisons partie. Non pas des princes de sang, mais des princes d’âme et de courage.
Nous venons des 20% des meilleurs des juifs d’alors. Portons-nous à la hauteur d’eux.
Hag Pessah Casher Vésaméah..
José Boublil

Suivez-nous et partagez

RSS
Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*