"L'axe Iran-Lausanne-Yemen doit être stoppé"

Benjamin Netanyahu a déclaré dimanche que “le dangereux accord” sur le nucléaire iranien censé être conclu mardi confirmait “toutes” ses “inquiétudes, voire même au delà”.

Benjamin Netanyahu à Jérusalem,le 25 mars 2015 (AFP/Menahem Kahana)
Benjamin Netanyahu à Jérusalem,le 25 mars 2015 (AFP/Menahem Kahana)

Le Premier ministre a dénoncé “l’axe Iran-Lausanne-Yémen qui est très dangereux pour toute l’humanité et qui doit être stoppé”. Il faisait allusion aux rebelles chiites Houthis soutenus par l’Iran qui ont pris le contrôle d’une partie du Yémen y compris la capitale Sanaa.
“Sur l’axe Beyrouth-Damas-Bagdad, l’Iran agit pour conquérir tout le Moyen-Orient”, a ajouté le Premier ministre.
M. Netanyahu a également affirmé disposé d’un “soutien bipartite ferme et solide” des partis républicain et démocrate au Congrès américain.
Auparavant, l’un de ses proches, le ministre de l’intérieur Gilad Erdan, avait affirmé que le “Congrès américain pourrait constituer le dernier obstacle à la levée des sanctions contre l’Iran” après la conclusion d’un accord.
AFP

Suivez-nous et partagez

RSS
Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*