Ahmed Jibril rejoint en enfer le cercle des terroristes

Ahmed Jibril, le fondateur du Front Populaire pour la Libération de la Palestine – Commandement général, serait mort à Damas. jibril
Des rumeurs  contradictoires sur sa mort circulent. Pour certains,  Jibril serait mort dans un hôpital de Damas après avoir subi un accident vasculaire cérébral, alors que d’autres sources rapportent qu’il a été tué sur la route par une bombe que l’on doit au groupe terroriste  Jabha a-Nusra. Il s’agit d’un groupe terroriste, proche d’Al Qaïda, et opposant au régime d’Assad que soutenait Jibril.

Selon les médias jordaniens l’attaque sur Jibril a eu lieu il y a quelques jours, et, bien qu’il y ait survécu, il a succombé à ses blessures dans un hôpital de Damas lundi.
Les responsables du FPLP démentent ces rumeurs, et affirment que Jibril est vivant et en bonne santé.
Jibril était sans doute un des terroristes ayant le plus de sang israélien sur les mains . Responsable en 1970 du massacre de l’aéroport de Lod, en 1974 de l’attaque de la ville de Kiryat Shmona, au cours de laquelle trois membres du FPLP-CG infiltrés à partir du Liban avaient tué onze civils dans leurs maisons, c’est lui qui avait  dirigé la même année la cellule terroriste qui avait commis le massacre Ma’alot. La liste de ses crimes ne s’arrête pas là, il est aussi à l’origine de la vague des attentats suicides qui ont dévasté le pays dans les années 2000.
Line Tubiana

Suivez-nous et partagez

RSS
Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*