Tunis : Les touristes israéliens empêchés de débarquer

Des touristes israéliens, une vingtaine au total, qui étaient à bord du bateau de croisière «Norwegian Jade» ont été empêchés de débarquer, hier dimanche 9 mars 2014, lors d’une escale à La Goulette près de Tunis et ont été «forcés» de rester à bord alors que les croisiéristes non israéliens ont été autorisés à débarquer.
norwegian-jade1
D’après Haaretz, les autres croisiéristes juifs  ont été autorisés à débarquer mais se sont déclarés choqués lorsqu’ils ont appris que les Israéliens n’avaient pu descendre du bateau.
“Durant l’escale du Norwegian Jade à La Goulette, en Tunisie, dimanche 9 mars 2014, un petit nombre de clients de nationalité israélienne n’ont pas été autorisés à débarquer à cause d’une décision de dernière minute du gouvernement tunisien”, a affirmé la Norwegian Cruise Line (NCL), basée à Miami (Etats-Unis), dans un bref communiqué envoyé à l’AFP.

Le service de communication de NCL s’est contenté de dire que le gouvernement n’avait pas fourni d’explications et qu’il s’agissait du premier incident du genre auquel la compagnie était confrontée en Tunisie.

“La section canadienne de l’organisation juive B’nai Brith, alertée par les juifs canadiens à bord, a épinglé le groupe Norwegian Cruise Line qui aurait du informer, selon elle, les passagers à l’avance et a parlé de politique «discriminatoire» à l’encontre des Israéliens jugeant que «la croisière devrait éviter l’arrêt dans de tels ports qui ont de telles politiques».

MENSONGES ET HYPOCRISIE

Une responsable du ministère du Tourisme a pour sa part affirmé qu’il s’agissait “d’un problème de procédure”. “Ils n’avaient pas de visas”, a affirmé à l’AFP Amel Djaït, chargée de mission auprès de la ministre du Tourisme.

Un responsable du gouvernement a renvoyé au ministère de l’Intérieur, qui n’avait pas encore réagi dans la soirée.

Au moment de sa nomination, l’actuelle ministre du Tourisme, Amel Karboul, a d’ailleurs dû faire face à de vives critiques parce qu’elle s’est rendue en Israël pour des raisons professionnelles.

On doit demander à tous les touristes juifs de quelque nationalité qu’ils soient de ne plus mettre les pieds en Tunisie , en signe de solidarité avec les juifs israéliens. Et quant aux fantoches qui prétendent gouverner la Tunisie , il faut qu’ils sachent que pareille attitude est indigne de la Tunisie et que nous en avons honte pour eux.
André Mamou

Suivez-nous et partagez

RSS
Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*