Colloque de L’U.P.J.F. du 26 janvier 2014

Quel destin pour l’Europe ?

Quel destin pour la France ?

Quel destin pour les Juifs ?

upjf banniere

 1er débat : Les Economistes :

croissance économique et Démocratie.

Avant de rentrer dans le débat, il a été fait mention de la thèse de Mr Laurent Lopez qui rappelle qu’à une certaine époque certains musulmans adhéraient aux Nazisme comme le Mufti de Jérusalem et certaines brigades. Ce mouvement ressurgit  actuellement et attire le populisme qui manifestera dans les Elections Européennes ou le Front National pourrait être à la tête du Pays.
Les tensions en Iran et en Syrie conduisent certains jeunes français  à se convertir à l’Islam Radical et à rentrer dans le Djihad.
Tous ces faits amène la Communauté Juive à envisager de faire son alyah à cause d’une insécurité.
Mr Yves de Kerdrel (Journaliste française économique, chroniqueur au Figaro et Directeur Général de Valeurs Actuelles) constate que l’économie britannique enregistre de meilleurs taux que l’économie française.
Christian Saint-Etienne (Economiste et analyste Conseiller de Paris membre de l’UDI)  évoque un Constat d’Echec pour la France qui remonte à 15 ans. En 1998-99, l’économie française bénéficiait  de la relance mondiale avec Mr Alain Juppé.
En l’année 2000, la France va assister à une vague de désindustrialisation sur tout son territoire, l’année 2000 est aussi la période de la deuxième intifada, les actes malveillants vont gagner la France.
Cette crise provient de la 3ème révolution industrielle des années 90 : « Iconomie ». Cette  régression économique a conduit le Pays dans le Mur. Baisse de 40% des exportations  sur les importations, le Wall Street Journal a mentionné ce problème fiscal.
L’économiste Guy Millière rappelle que nous sommes loin de la politique de l’Offre de Thatcher ou de Reagan. Vis à vis des U.S.A. et des Pays Anglo-Saxons , le peuple français est catalogué comme « malade économiquement » : certains pays se demandent même comment la France fait pour toujours fonctionner dans son économie.

COLLOQUE UPJF 26 01 14 (1)

Ce facteur nous conduit à la montée d’un populisme que nous pouvons retrouver dans le programme économique du Front National qui représente un réel danger. Cette situation provoque le désarroi ou nous voyons de jeunes français partir à Los Angeles pour travailler au noir, une islamisation : de jeunes français partent pour le Djihad.
L’économiste Guy Millière constate également une détérioration économique de toute l’Europe et des U.S.A. 
Cette crise française selon le chercheur découle de la crise européenne, découlant elle-même de la Crise Planétaire. Comme nous le raconte l’histoire , les premiers touchés comme bouc émissaires sont les juifs, viendront ensuite les autres minorités comme les francs-maçons , pour ensuite attaquer les Institutions de la République comme le Palais de Justice de Reims tagué d’Etoiles de David le 26 janvier 2014. La démocratie est menacée car le Pouvoir est tenu par un nombre restreint d’individus.
L’écrivain Umberto Eco évoque dans ses œuvres cette Culture de la Médiocrité.
Denis Jacquet ( chroniqueur de l’entreprise et de l’Expansion à la tête d’un groupe d’entrepreneurs qui investit et accompagne les entrepreneurs) remarque que les technocrates et bureaucrates de Bercy ne dirigent pas le Pays : Mr Denis Payre (Entrepreneur Français né en 1963) en réaction à ce problème cofonde en 2010 la Fondation Croissance Responsable : Favoriser l’Economie de Marché.
Mr Serge Hajdenberg (Directeur de Radio J et Modérateur du débat) a évoqué la France de 1914 comme une Grande Nation Economique.
La France reste douée dans la finance en dépit de certaines erreurs de management comme le PDG d’Alcatel – Alstom présidant des entreprises sans salariés en 2001. La France selon Christian Saint-Etienne peut  à tout moment rebondir, car elle reste en pointe sur les objets numériques.
Le problème majeur des Sociétés Françaises repose sur le poids fiscal. La France composée de 65 millions d’habitants manque de 4 à 5 millions de salariés. Les technocrates n’ont pas su créer un système fiscal adéquate à l’expansion des sociétés. Pour Christian Saint-Etienne, la France pourrait passer devant l’Allemagne dans les 15 ans.
Cet économiste rappelle  le partenariat entre Paris, Grand Paris et Israël d’un montant de 12  millions d’euros, la France dois se remettre au travail.
L’économiste Max Weber (1864 – 1920) définissait l’économie par 3 facteurs :
1)    Capital
2)    Travail
3)    Fiscalité
Pour cet économiste, la Fiscalité dépend de la Confiance et il se trouve qu’il
N’existe plus aujourd’hui de Confiance. Certains partis politiques comme le Front National, les Verts représente un obstacle à l’économie française : ils sont pour le citoyen des ennemis du progrès, la Confiance a été détruite au fil du temps.
Il se trouve pourtant des entrepreneurs français actifs à Las Vegas et pour le fonds Franco- Israélien représenté par Mr André Dan diplômé d’HEC dont le concept est d’investir dans les talents. Mr Claude Baruch (Membre actif de l’UPJF – Chef comptable à son actif) remarque que la panique du gouvernement provient de la plus-value des dividendes. Certains industriels français sont déjà partis à l’étranger comme en Belgique ou au Luxembourg pour payer moins de taxes professionnelles. La financiarisation sous les Années Pierre Bérégovoy offrait la possibilité aux accès dans les marchés financiers.
Il s’agit de la formule de Turgot (« le grand secret de la science fiscale ») et de l’économie de Mr Jean-Baptiste Say (Economiste 1767 – 1832) basée sur la production, répartition et consommation. Dans la Loi Say, la création d’un bien trouve toujours un débouché tel est le cas pour l’outil  IPhone ou nous allons trouver des applications qui offriront de nouveaux marchés…Selon l’économiste Christian Saint-Etienne, le taux de marge de l’économie française est inférieur des deux tiers que celui d’Allemagne. Le taux de marge s’impose pour investir. En conclusion, limiter le taux de marge tue l’investissement. Il est temps de rétablir une société de l’excellence qui à l’heure d’aujourd’hui se situe dans une Voie Sans Issue depuis 45 ans.

Deuxième Débat :

Penseurs et religieux :

Apaisement ou exacerbation ? L’éthique juive.

La description la plus ancienne de l’antisémitisme se trouve dans le traité de Gittin 56 alinéa a du Talmud au 5ème siècle après J.C. : il s’agit d’un pacte avec le mal. Thomas Mann dans son roman allemand « le Docteur Faustus » ou « Doktor Faustus », publié en 1947 décrit un personnage qui vend son âme au diable (Méphistophélès ) en échange de la Connaissance et de la Grande Notoriété. Donc Faust perd toute son humanité, sa compassion… et devient un bourreau : il s’agit de la dérive de la Société Allemande vers le Nazisme.

COLLOQUE UPJF 26 01 14 (22)

Le rabbin Moshé Léwin (Directeur de la Conférence des rabbins en Europe) a rappelé le dialogue interreligieux et européen le 13 décembre 2007 lors du Traité de Lisbonne, était présent le chancelier autrichien où a été évoqué la lutte contre l’antisémitisme. De même que le président du parlement européen : Martin Schulz dans son allocution du 8 novembre 2013 dénonce en anglais la montée de l’antisémitisme en Europe. On attaque les Juifs de divers manières :
1-    Les juifs attaqués en tant que Nation.
2-    Attaque envers les rites religieux

  1. a.    Abbatage rituel.
  2. b.   Circonsition

L’amalgame est fait entre la circoncision et l’excision alors que la chancelière Angela Merkel oeuvrait pour la circoncision à Bruxelles.
Le père Antoine Guggenheim chez les frères Bernadins a évoqué le rôle d’Ernest Renan pour sa démonstration : « Le Judaïsme a fécondé la culture Grecque ».
Le théologien évoque un problème de dialogue.
Ce dialogue doit se faire dans le Devoir de Mémoire comme chaque concitoyen devra œuvrer pour la célébration du centenaire de l’Anniversaire de la Grande Guerre. Il a été fait mention du Rabbin Abraham Kook (Lettonie 1865 – Israël 1935) : ce rabbin dans son ouvrage « Les lumières du Retour » aborde les questions du lien entre matière et esprit, liberté et nécessité, il exprime son humanisme pour Israël et le Monde entier, mais le Grand Rabbin de France Olivier Kaufman a rappelé  dans son colloque du 26 janvier 2014 que si il y avait le Bien (énoncé par le Rav Kook), il y avait également  le Mal qui ne peut être vaincu que par la Main Humaine. Le Grand Rabbin de France a aussi rappelé le Code des Lois Juives énoncé par Maïmonide ; il décrit le Mal comme le défaut d’attention donnant naissance à l’antisémitisme : Il va jusqu’à énoncer l’importance de la pratique religieuse pour ne pas sombrer dans les dérives qu’a connue l’humanité, il y a 70 ans. André Néher (1914 – 1988 Israël) explique la genèse de l’antisémitisme dans le Mythe et le Réel ou « Faust et le Maharal de Prague » ;
« Rien n’est venu récompenser Auschwitz » Grand Rabbin Olivier Kaufman.
Le père Antoine Guguenheim met l’accent sur la formation de l’Ethique Religieuse.

3ème Débat : Les médias :

Favorisent – ils les extrémismes ?

Quelles conséquences pour la communauté juive et Israël ?

 Selon Yvan Roufiol (Journaliste au Figaro), la Solution de Censures de Police ne sera jamais comprise au sujet du spectacle de M’bala bala…La liberté d’expression doit exister.
Yvan Roufiol reconnaît la Grande Hypocrisie Médiatique. Il reconnaît la Montée des sentiments anti-juifs, les juifs eux-mêmes désignés comme des Monstres incarnés dans Faust. L’Occident est une civilisation en survie.
François D’Orcival (journaliste Président du Comité Valeurs Actuelles) estime que l’affaire Dieudonné n’est pas une affaire clause.
Selon François D’Orcival, il fallait faire intervenir les parquets c’est à dire le rôle de la Loi qui n’a pas été appliqué du point de vue du propos. Dissuader l’auteur de ses propos requiert de la plainte pénale , cela n’a pas été fait ; pendant ce temps là, des méfaits continuent à se propager (Tags, actes malveillants, manifestations véhiculant des propos antisémites, xénophobes, homophobes, sexistes…).
Mr Ivan Levaï s’inspire de l’ouvrage de Marc Bloch « l’étrange défaite », il énonce l’antisémitisme d’extrême gauche, l’hypocrisie des médias, les propos accablants de Noam Shomsky « J’ai honte d’être juif ». Mr Ivan Levaï  rappelle la loi Pleven du 07 juillet 1972 : l’incitation à la haine raciale qui est un délit défini par l’article 24 de la loi sur la liberté de la presse du 29  juillet 1881. Nous assistons à une montée comploteuse visant à créer de la désinformation. Ivan Levaï «  Des Juifs quittent des quartiers, pour aller dans d’autres quartiers, voir autres villes et autres pays (USA – Israël) parce qu’ils ont peur moralement et physiquement et que tous les juifs ne peuvent pas vivre dans le 8ème ou le 16ème arrondissement de la Capitale. En France, les départs ont quadruplé (20 000 départs).
 Pour François D’Orcival, ces départs sont le témoignage de Signes Rouges :  de même , si nous comptions 130 français Djihadiste avant l’affaire MERAH, nous en comptons officiellement 700 aujourd’hui. Le 3ème signe rouge est le reflet de la population à exprimer librement ses propos racistes et antisémites (Banane pour le Ministre de la Justice et Quenelle) sans honte est sans complexes ; officiellement Mr Dieudonné doit comparaître selon le BNVCA au Tribunal le 7 février 2014 : Si ce dernier ne paie pas toutes les amendes qui lui sont adressées, il fera de la prison. Mr d’Orcival est horrifié d’un silence face à la non application de la Loi. Pourtant Mr Ivan Levaï rappelle la loi sur la liberté d’expression du 29 juillet 1881 ou l’ignoble ne peut pas être dit.
 Cet antisémitisme provient  de la deuxième intifada en l’année 2000. Le racisme se réfère à une couleur de peau alors que l’antisémitisme ne concerne que le juifs qu’ils soient noirs, jaunes ou blancs. Enormément de personnes soit disant civilisés ne comprennent pas toujours cette nuance entre racisme et antisémitisme d’ou l’intérêt d’énoncer les deux.

4ème débat : Les Politiques :

Quelle France dans une Europe en panne ?

Quelle place pour le Judaïsme ?

 Mr Claude Goasguen (Député Maire du 16éme) énonce que l’antisémitisme est en progression : nous assistons aujourd’hui à un antisémitisme intellectuel et international lié à la cause palestinienne et au passé colonial de la France. L’antisémitisme pour Claude Goasguen se distingue de l’antiracisme qui est son contraire.
 
Nous trouvons dans l’antisémitisme une admiration et un fantasme en nous référant à la philosophie de Friedrich Nietzsche ou les antiracistes sont contre les juifs. Le dernier ouvrage de Alain Finkielkraut (ce dernier vient d’avoir le prix du courage à ce colloque) explique l’antisémitisme qui est international car les U.S.A. se retirent petit à petit du Moyen Orient. De plus la France a donné une partie de son accord sur le nucléaire iranien. Pour des raisons économiques le Qatar est à la tête de l’équipe de Football PSG. Nous assistons à un Vide Stratégique de la volonté internationale. Les Russes cherchent à retrouver leur grande puissance d’autrefois (U.R.S.S.). Mr Claude Goasguen est ulcéré de voir de jeunes français, barbus normands dans un avion…

Remise du prix du courage à Alain Finkielkraut
Remise du prix du courage à Alain Finkielkraut

Ce creuset est très inquiétant, Mme Taubira pour des raisons que nous ignorons, n’a pas pris de Circulaires Pénales Générales. Si nous nous plongeons dans les périodes sombres de l’histoire, nous voyons aussi aujourd’hui des magazines comme le Nouvel Observateur qui mettent sur le même piédestal Mr Dieudonné et Mr Finkielkaut : cela nous fait penser aux pamphlets parsemés d’antisémitisme des années 30 (Cf. Journal des Goncourt). Yvan Levaï dit haut et fort « on ne badine pas avec l’antisémitisme ».
Mr Jean-Pierre Brard (Membre du P.C.F.) estime que notre Etat recule depuis assez longtemps. Pour ce politique, derrière l’antisémitisme se cache la solidarité pour la Palestine. Mr Jean-Pierre Brard n’hésite pas à comparer le climat dans les cités à celui que la France a connu dans les années 1930, ce politique veut mettre l’accent de l’enseignement de l’Histoire des Religions et désire revenir aux anciennes valeurs (Jean-Moulin , Jean-Jaurès (centenaire de sa reconnaissance).
 Mr Geoffroy Didier (Membre UMP) est indigné que l’Iran entretienne une coopération étroite avec l’Unesco. Pour ce politique l’antisionisme est la phase caché de l’antisémitisme. L’Ignorance de l’antisémitisme provient de la Pédagogie qui en est la Clé Majeur. Beaucoup de jeunes, encore aujourd’hui, ignorent qu’on devient juif ou juive par sa mère…Aussi Geoffroy Didier souhaite que la Shoah soit enseignée autrement dans les Ecoles et que naisse l’Education Civique dans l’Ecole Laïque.
Mr François Puponi n’est pas étonné des positions de Mr Dieudonné qui s’était présenté dans sa localité (Sarcelles) en 2002 sous l’étiquette du Front National : Mr Puponi (Député Maire de Sarcelles) avait interdit son meeting à l’époque.
Malheureusement, depuis quelques années, les antisémites ont gagné du terrain en s’exprimant physiquement (attentat manqué à Sarcelles) et verbalement. Par rapport aux insultes verbales, Mr Puponi estime qu’il faudra patienter un certain temps car la parole de l’antisémite s’est libérée quotidiennement.
Le politologue et ex-doyen de la Faculté d’Amiens : Mr Raphael Draï estime que l’antisémitisme provient de la Chute du Mur de Berlin : il n’y a plus d’alternative entre le Communisme et le Capitalisme dans la Démocratie . Pour le Professeur Raphael Draï, le rôle du Conseil d’Etat à la demande du Ministre de l’intérieur a fonctionné légalement : en effet le devoir de la  Police Administrative s’est exécuté. Le professeur a rappelé le rôle du Tribunal Administratif par l’arrêt Benjamin du 19 mai 1933, la Jurisprudence et l’Arrêt Papon de 2000. Aussi le chercheur relève un phénomène sociologique inquiétant :
Connaissant la raison des juifs faisant chaque année leur alya , le professeur apprend que les Institutions de la République sont touchées, contaminées en faisant allusion à l’ouvragre « Les Territoires Perdus de la République » dont Barbara Lefevre avait apporté entre autre sa contribution. Désormais nous assistons aux meurtres des Chrétiens d’Orient : nous devons collectivement être solidaire devant le fléau de l’antisémitisme qui est une pathologie qui se propage comme un mégot dans une pinède. L’avancée de la République et de la France est pour le Professeur Raphael Draï en jeu. Comme chacun le sait l’Histoire ne se répète pas mais rime comme le soulignait l’écrivain américain Mark Twain (1835 – 1910) , hier 27 janvier était le jour anniversaire de la libération du Camp d’Auschwitz.
 

Par Franck d’Almeida – (Zolty)

 

Suivez-nous et partagez

RSS
Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*