Israël : libération de 26 détenus palestiniens

Le gouvernement israélien a donné son feu vert dimanche à la libération de 26 Palestiniens détenus de longue date, selon un communiqué du gouvernement.
“A la suite de la décision du gouvernement (…) du 28 juillet 2013 de reprendre les négociations de paix entre Israël et l’Autorité palestinienne et de nommer une commission ministérielle en vue de libérer des prisonniers pendant les négociations, la libération de 26 prisonniers a été validée ce soir”, a précisé le bureau du Premier ministre Benjamin Netanyahu dans le communiqué.
“Tous les prisonniers libérés ont commis des délits avant les accords d’Oslo et ont purgé des peines de 19 à 28 ans de prison”, ajoute le texte, précisant que 21 d’entre eux sont originaires de Cisjordanie et 5 de la bande de Gaza.
liberation palestiniens
La liste des prisonniers concernés devait être publiée dans la nuit de dimanche à lundi sur le site internet de l’administration des prisons israéliennes “après que les familles des défunts (israéliens tués dans des attentats: NDLR), qui ont demandé à être prévenues en premier, auront été informées”.
Deux jours avant la reprise des pourparlers de paix israélo-palestiniens le 30 juillet, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu avait annoncé qu’il avait accepté la libération de 104 prisonniers palestiniens, en plusieurs fois, après le début des négociations, et en fonction des progrès de ces dernières.
Une première vague de libération avait eu lieu le 13 août.
Selon les médias, la plupart des 104 Palestiniens et Arabes israéliens placés en détention avant les accords de paix d’Oslo en 1993, ont été impliqués dans des attaques ayant provoqué la mort d’Israéliens.
Certaines familles d’Israéliens tués dans des attentats devraient faire appel des libérations imminentes, selon les médias.
“La libération des prisonniers aura lieu au moins 48 heures après la publication de la liste”, précise le communiqué du gouvernement.
AFP

Suivez-nous et partagez

RSS
Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*