Israel accueille 6 réfugiés syriens, dont 4 enfants pour les soigner

Dans le cadre d’une opération unique et complexe, l’armée israélienne a fourni dans la nuit de vendredi à samedi une aide « vitale » à six Syriens dont quatre enfants orphelins, qui ont été pris en charge sur le territoire israélien où ils ont reçu des traitements médicaux.

Les familles des quatre enfants ont été tuées par des bombardements lors des combats en Syrie, selon les rapports syriens.

Les blessés – tous des civils – ont été transférés dans un centre hospitalier en Israël après avoir reçu des traitements de premiers soins par l’armée.

publicitÉ


Devant la persistance de la guerre civile syrienne qui a commencé en 2011, l’Etat hébreu a commencé à porter assistance aux civils du pays en février 2013, avant de considérablement développer son aide depuis 2016 avec la mise en place d’un programme militaire d’assistance médicale et humanitaire, appelé opération « bon voisinage ».

Ainsi, ce ne sont pas moins de 3.000 Syriens qui ont bénéficié des soins médicaux israéliens depuis le début de cette opération. Près de 600 enfants, victimes du conflit, ont été prises en charge par l’Etat hébreu.

Dans le cadre d’une opération spéciale qui s’est déroulée dans la nuit de jeudi à vendredi, l’armée israélienne a également mené une mission d’aide humanitaire auprès des Syriens fuyant les combats et réfugiés dans des camps installés dans la partie syrienne du plateau du Golan.

Lors de cette opération qui a duré plusieurs heures, 300 tentes ont été transférées ainsi que 13 tonnes de vivres, et 15 autres tonnes de nourriture pour bébés, trois palettes de matériel médical et de médicaments, et 30 tonnes de vêtements et chaussures.

Cette aide humanitaire a été accordée par l’Etat d’Israël et distribué par l’armée en quatre points différents au sud et au centre de la partie syrienne du Golan, où résident des Syriens ayant fui les combats du conflit armé qui sévit dans leur pays.

Depuis 2011, plusieurs milliers de civils syriens vivent dans de mauvaises conditions dans des camps à proximité de la frontière israélienne, manquant souvent d’eau, d’électricité, de nourriture ou autres nécessités de base

Source i24

Tagués avec : , , , , , , , , , ,
Publié dans tsahal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter