Sarah Cattan. En Diagonale. 73 femmes assassinées. Et celles qui ont osé toucher au nom de Rosa Parks

Rosa Parks

Comment décolérer devant le fait que ces militantes abritées sous le fallacieux prétexte du burkini se soient emparé du nom de Rosa Parks. Un rapt. Une insulte à l’Histoire. Ou une inculture crasse. Comment assimiler ce qu’elles disent être une lutte au combat contre la ségrégation raciale aux États-Unis. Ont-elles subi l’humiliation. Comment diantre ont-elles osé se reconnaître en celle qui fut et restera l’icône pour le mouvement des droits civiques. Dites-leur que le combat de Rosa Parks déboucha sur le Civil Rights Act et sur le Voting Rights Act. Que la Million Man March rassembla en 1995 plus d’un million de participants.

Qui demain leur rendra les hommages rendus à Rosa Parks ? Du Rosa and Raymond Parks Institute for Self Development aux hommages unanimes rendus par la classe politique dans son ensemble. Dites-leur que sa dépouille resta exposée deux jours dans la Rotonde du Capitole pour un hommage public, privilège réservé d’habitude aux hommes politiques et aux soldats. Qu’un ruban noir portait, lors de ses funérailles, cette mention : La société de bus RTA rend hommage à la femme qui s’est tenue debout en restant assise. Que son nom est inscrit au National Women’s Hall of Fame. Qu’un astéroïde porte son nom. Qu’en France 17 établissements scolaires portent son nom. Que des pièces de théâtre, des textes, lui furent dédiés. Que leur imposture n’a décidément pas de nom.

Baccalauréat 2019

Elle s’appelle Chloé. Elle est autiste Asperger. Elle a le bac avec mention. Lequel baccalauréat a suscité quelques vagues. Si peu, au vu d’une affaire inédite. Mais passée. En force. La fronde face à la réforme est passée quasi inaperçue, Gilets jaunes obligent. Le Ministre a cru faire montre de poigne alors qu’il s’est décrédibilisé avec son tour de passe-passe. Les témoignages des enseignants et des chefs d’établissement interpellent : Après coup, je me suis dit : ce n’est pas vrai, on n’a pas fait ça, dit celui-là qui, tenu au devoir de réserve, s’exprime sous anonymat. Lorsqu’il faut obtempérer et qu’on n’a que dalle, en guise de notes de contrôle continu. On est face à un réel problème démocratique : un ministre, sans aucune concertation, a décidé seul de changer les règles. Appliquer des règles différentes selon les élèves… Était-ce légal ? Et que dire des cas où le livret scolaire n’étant pas disponible, les jurys durent imaginer des notes : Il a eu 8 en maths mais 12 en histoire, donc il aurait sans doute eu 12 en philo ? Nous voilà enfin face à des candidats recalés qui obtiendront peut-être le sésame la semaine prochaine. Pour info, et pour ceux qui ont la dent outrageusement dure envers ces fainéants de profs qui font la grève même en vacances : une note nous informe sur le nombre croissant de démissions des enseignants[1].


[1] L’avis n° 144 (Sénat, 2016-2017) fait au nom de la commission de la culture sur le budget de l’enseignement scolaire souligne que les démissions de professeurs stagiaires et titulaires ont doublé en sept ans, passant de 638 en 2009 à 1 180 en 2016.

Même les princesses fuguent

On l’appelle La princesse fugueuse.  Haya Bint Al-Hussein, cavalière émérite, s’est barrée. Elle a osé quitter son mari, l’émir de Dubaï. Il avait déjà fait ramener de force deux de ses filles. Le voilà, aujourd’hui, face à une procédure de divorce. Comme tout un chacun.

Des femmes meurent

Une femme meurt tous les deux jours et demi en France, soit à ce jour 73 femmes depuis le début de l’année, tuée par les coups d’un conjoint. Seule une femme battue sur cinq porte plainte, et 62 % des affaires de violences conjugales sont classées sans suite. Le Collectif #NousToutes pointe une défaillance dans la chaîne de responsabilités : Parmi les derniers cas médiatisés, celui d’une femme tuée d’un coup de pistolet dans le Var, une heure à peine après le passage des gendarmes au domicile conjugal. Pour rappel, notre PR avait érigé l’égalité entre les femmes et les hommes Grande Cause nationale : Il n’y aura plus de silence, plus de passe-droits, plus d’habitude sur le féminicide. Bla Bla Bla

Les dérives du Planning familial

Naëm Bestandji continue à nous alerter quant aux dérives du Planning Familial. Son soutien au voilement a été révélé. J’avais aussi révélé sa mise en avant d’une islamiste bénévole censée représenter les valeurs du Planning. Or, cette intégriste soutient mordicus Tariq Ramadan. Elle partage des liens islamistes pour apprendre à bien battre sa femme, convaincre les femmes de se voiler, dénoncer « la mixité et ses conséquences nocives », dénoncer « la multiplication des cas d’avortements » qui serait « le produit des libertés présumées, de l’imitation folle de l’Occident », etc…

Cultuel et Culturel

La Ville de Rennes finance à hauteur de 410.000 euros la rénovation d’un lieu de culte musulman. L’an passé, la municipalité de Rennes avait financé les travaux d’un centre culturel islamique : Il s’agit d’associations relevant de la loi 1901 qui ont des activités mixtes, c’est-à-dire des activités cultuelles d’une part, et culturelles d’autre part.

Le Hamas dénoncé par ses fils

On les appelle Les Princes Verts. Ils sont les fils de Sheikh Hassan Yousef, un des pères fondateurs du Hamas. Ne voilà-t-il pas que ces traitres se confient à une chaîne israélienne[1] et fustigent une organisation corrompue, avide de pouvoir, raciste et néfaste pour les Palestiniens. Les Palestiniens qualifient cet entretien de séisme. Mais le Hamas rejette cette interview, qui n’est rien d’autre qu’un complot sioniste visant à discréditer l’organisation. Sur les réseaux sociaux, le Hamas lance le hashtag nous sommes tous tes fils. LOL. Pour info, au cours de l’interview, Suheib Yousef déclare que sa principale motivation était d’aider les Palestiniens en exposant le vrai visage du Hamas.

Expositions saccagées

Putain de mythes ! Des néo-nazis en Suède ont usé de la formule pour bloquer l’entrée de l’exposition Fading Stories – Transmettez-les qui mettait en scène des portraits de survivants de l’Holocauste.

Bourges : l’exposition photo d’Olivier Ciappa Les couples de la République, qui met en scène des personnalités connues du grand public et des anonymes, dont certains homosexuels, a été vandalisée.

Le procès de Maurice

Two roosters stand outside the high court (Tribunal de Grande Instance) in Rochefort, western France, on July 4, 2019 where the justice is set to rule on whether a lively cockerel should be considered a neighbourly nuisance in a case that has led to shreiks of protest in the countryside. / AFP / XAVIER LEOTY

Le procès du Coq Maurice s’est tenu au tribunal de Rochefort. Maurice, fatigué, n’était pas à l’audience, Mais Pompadour et Jean-René, un petit poulet et un immense coq Géant de Brahma, étaient venus en soutien silencieux. Le jugement de Maurice, au banc des accusés pour avoir eu l’outrecuidance de chanter de bon matin, agaçant ainsi les oreilles de deux clampins, sera rendu le 5 septembre. Si pour les plaignants, c’est là le dossier du bruit, pour beaucoup, il s’agit de faire reconnaître comme patrimoine immatériel les sons, les odeurs, la réalité des traditions du milieu rural. Cela vaut aussi bien pour les coqs que pour les cloches des vaches et les clochers des églises.

Niqab interdit

En Tunisie, le niqab est interdit dans les institutions publiques pour raisons de sécurité. Pour info, cette tenue n’était pas tolérée sous le régime de Ben Ali.

Opérations Plages propres

Il a inventé le poisson-poubelle géant.  Michel Legay a conçu ce déversoir construit en fil de fer et qui, ancré dans le sable au milieu de la plage de Sarzeau dans le Morbihan, recueillera les déchets.


Quand la France fait taire ses artistes

Oh ! Voilà Dieudonné condamné à trois ans de prison, dont un avec sursis. Pour fraude fiscale, blanchiment et abus de biens sociaux. Pour motiver sa décision, la Présidente a rappelé le lourd casier du personnage. Ses vingt condamnations, preuve qu’il ne se conforme pas aux décisions antérieures de la justice. LOL. Son avocate dénonce une revanche politique. Visant à faire taire… l’artiste.

Je tiens à mon blasphème

En présentant son projet de loi contre la cyber haine à l’Assemblée Nationale, Laetitia Avia, députée LREM de Paris, met sur le même plan le racisme, l’antisémitisme, l’homophobie et les offenses en raison de la religion. Voilà de quoi permettre aux islamistes de faire demain interdire les caricatures de Charlie. Je tiens à mon blasphème, c’est le mot d’ordre proposé par Khaled Slougui.

Le deal du siècle, suite

Jared Kushner, après que la partie économique du Deal du siècle eût été présentée à Bahreïn, explique que les Palestiniens commençaient à se rendre compte que les véritables responsables de leurs problèmes économiques étaient plus leurs propres dirigeants que les Israéliens. Lorsque nous allons dévoiler notre projet de paix sur le volet politique, nous avancerons des propositions pragmatiques, réalisables et viables au jour d’aujourd’hui, a-t-il poursuivi. Ah Mais. Dominique de Villepin et Pascal Boniface ne l’entendent pas de cette oreille/ Eux qu’on croirait, aux trémolos de leurs voix, plus palestinien que français.

L’Ecole

Des profs recrutés dans Le Bon Coin. Des proviseurs formés … chez les gendarmes. Ça se passe au rectorat de Versailles, où une quarantaine de chefs d’établissement ont fait un stage de gestion de crise dans le camp militaire de Beynes, loué par l’Education nationale pour l’occasion. En treillis, course à pied, pompes, passages de tyroliennes et tutti quanti. Pour Sortir de leur zone de confort et souder les équipes. En cas d’attentat, tuerie de masse, intrusion de parent virulent, élève violent…

Les Triangles roses

Rudolf Brazda, né en Allemagne mais naturalisé français en 1960, est mort mercredi à 98 ans. Il était le dernier survivant connu des triangles roses, ces quelque 10 000 personnes déportées à Buchenwald pour homosexualité.

Saint Raymond

Nausées. Lui aussi. Raymond Barre. Les media parlent de mystérieux millions cachés. De magot. De pactole secret amassé par … celui que Valéry Giscard d’Estaing appelait le meilleur économiste de France. Celui qui exhorta les français à cesser de vivre au-dessus de leurs moyens. L’affaire, révélée par Le Canard enchaîné, fait état d’une dénonciation anonyme six ans après la mort du triste sire. Les ayants droit ont fini par régulariser la situation. Ces millions viendraient… des fonds secrets, une pratique des années 1980. Qui permettait aux ministres de payer, en liquide, des primes à des membres des cabinets ministériels. 12 millions de francs avaient alors disparu, après la victoire de François Mitterrand en 1981, des coffres de la Banque de France qui stockait ces fonds spéciaux. Le passé est le passé, déclare l’avocat des enfants du politique intègre et rigoureux : Faire disparaître la fraude fiscale. Celle-ci crée des privilèges iniques auxquels les Français sont de plus en plus sensibles, avait-il déclaré dans son discours de politique générale d’octobre 1976. Cahuzac ou Balkany sont somme toute de petits joueurs, tacle Le Canard.

Raymond Barre, les Juifs, et les innocents

Raymond Barre, donc. Pour rappel, l’ancien grand argentier de la France, ce parangon de la vertu affublé de cette image d’incorruptible, avait suscité de la part de Claude Lanzmann ce billet sur France Culture : J’accuse Raymond Barre d’être un antisémite[1], billet où Lanzmann rappela comment, en 1980, après l’attentat de la synagogue de la rue Copernic, Barre avait déploré la mort de Français innocents et qu’il l’avait fait … innocemment… Reprochant aux auteurs de l’attentat de ne pas avoir assez ciblé l’assassinat, puisque trois Français innocents et pas du tout liés à cette affaire y laissèrent leur vie. Ce qui était la caractéristique de ceux qui faisaient l’attentat, c’était de châtier des juifs coupables, ajouta Claude Lanzmann. Cet attentat odieux voulait frapper des israélites qui se rendaient à la synagogue et a frappé des français innocents qui traversaient la rue Copernic. Claude Lanzmann qui rappela que l’ex-Premier avait encore longuement exonéré Maurice Papon de toute faute, la déportation des Juifs n’étant pas pour lui d’un intérêt national majeur, et son problème étant de faire fonctionner la France.

Très Très Très … noir

Idris Elba

Noire et en fauteuil roulant, la nouvelle Barbie casse les codes. Mais Idris Elba, lui, découragé par le racisme, ne veut pas jouer James Bond. En cause : les réactions racistes à ce qui n’était qu’une rumeur. Qui sera le successeur de Daniel Craig. Un James Bond noir est donc inenvisageable en 2019… En France.

Cannabis et stress

Israël, du cannabis pour le stress des chiens. Une demande a été faite au Ministère de la Santé pour traiter les chiens souffrant d’anxiété à Sdérot en leur fournissant du cannabis à des fins médicales. Plus de 50% des chiens de Sdérot souffrent de symptômes d’anxiété en raison de la situation de sécurité dans la région. Du cannabis médical est proposé dans le cadre d’un essai novateur pour contribuer à réduire stress et anxiété.

Dans le port d’Amsterdam…

Pays-Bas. Le quartier rouge d’Amsterdam va-t-il disparaître. La maire d’Amsterdam prône la fermeture des vitrines du Quartier rouge où s’exposent les prostituées. En cause, l’attitude inadaptée des touristes envers les travailleuses du sexe et contre le trafic humain. Les vitrines seraient devenues les derniers endroits à la mode pour un selfie. Pour info, cette profession est légalisée en 2000. Les prostituées paient des impôts depuis 2011 et ont accès à l’assurance chômage. Femke Halsema consulte donc : cette consultation n’a pas pour but d’interdire la prostitution, mais de faire revivre ce magnifique quartier médiéval classé au patrimoine mondial de l’Unesco.

LREM, Marielle Orange et Jeanne Fachot

En vue des municipales de 2020, le parti présidentiel a proposé un jeu de rôle à ses aspirants candidats, dans lequel ils affrontaient des adversaires aux noms polémiques. De Marielle Orange à Jeanne Fachot du FN, en passant par Raymond Poulidor, l’éternel opposant PS, Jean-Luc Colérique ou Jean Brutus, le Juppéiste toujours prompt à changer d’alliance. Tel était le postulat de base d’un séminaire de la République en Marche : un jeu de rôle avec comme objectif : comment gagner une mairie. Si le Modem n’a pas apprécié la parodie, Gabriel Attal a, lui, déclaré … qu’il fallait un peu se détendre.

Nobles combats algériens

La galère des journalistes algériens pour couvrir le mouvement qui secoue leur pays malgré les pressions exercées par le pouvoir. Repérer les hommes des RG, habillés en civil et mêlés aux manifestants, est devenu une habitude. C’est très opaque, verrouillé. Le pouvoir ne fonctionne pas par la communication, mais par la propagande, confirme un journaliste politique d’El Watan. On était sous la coupe de Bouteflika et on est passés sous celle de l’armée, se désole Khaled Drareni, correspondant de RSF en Algérie. Il y a des pressions de la part du pouvoir. Et il y a un climat de psychose car les journalistes savent qu’avec un simple coup de fil, on peut faire arrêter quelqu’un.

Je demande juste les os de mon fils : des mères algériennes se battent pour obtenir la vérité sur leurs enfants disparus au cours de la décennie noire, dans les années 1990, lors de la guerre civile qui opposa le gouvernement algérien à divers groupes islamistes. Les mères de ces milliers de disparus à travers le territoire national veulent la vérité. Aujourd’hui, plus de 5 000 victimes ont été recensées par SOS Disparus, mais l’Etat algérien considère que le dossier des disparus appartient au passé et qu’il a été réglé par la loi d’amnistie votée par le peuple en 1999. On a donc un système, qui est responsable des disparitions forcées, et qui fait une loi d’amnistie pour lui, conclut Mustapha Bouchachi, avocat et militant des droits de l’homme.

Hommage à Maggy et aux policiers

Tribunal correctionnel de Montpellier : Des étudiants condamnés à trois mois de prison avec sursis pour outrage pour avoir entonné des chants saluant le suicide de policiers. Les prévenus étaient poursuivis pour avoir chanté Elle est où la capitaine, pan, pan, pan! Pour rappel, une capitaine de police s’était suicidée quelques jours auparavant dans son bureau de l’hôtel de police de Montpellier.

Des nouvelles de la Station F

Via son Fighters Program, le plus grand campus de startups au monde donne chaque année sa chance à une quinzaine d’entrepreneurs au profil atypique. Quelque 4.000 personnes travaillent chaque jour à Station F. Tous ne sont pas diplômés d’écoles prestigieuses. Chaque année, le lieu accueille en effet des profils atypiques à travers son Fighters Program, l’un des enjeux dans la création de Station F étant la diversité. Ainsi, ont pris ici leurs quartiers des jeunes issus des quartiers difficiles comme des zones rurales, mais encore des réfugiés, des jeunes de milieux défavorisés. Pour info, Xavier Niel, fondateur de l’incubateur de 1.000 start-up, poursuit son idée : Quelque 600 entrepreneurs travaillent ensemble, mangent ensemble, dorment ensemble, font la fête ensemble 24h/24h, dans trois tours d’habitation à Ivry-sur-Seine. Le complexe Flatmates est, avec ses cent appartements standards, le plus grand espace de cohabitation d’Europe. L’idée répond à une nécessité : 33% des entrepreneurs ne se versent aucun salaire. A voir à la longue. Que donnera ce huis clos d’Entrepreneurs.

Marion, Maréchal, Le Pen

Marion Maréchal, recalée au Medef, suite : Raphaël Enthoven dénonce une idiotie basée sur une stratégie moralisatrice. Quant à Gilles-William Goldnadel, il est heureux et fier de nous annoncer qu’il a bu… un café … avec Celle que tout le monde courtise aujourd’hui en cachette et assurément demain … au grand jour.

Laurence Bloch

Elle dirige France Inter, la station la plus écoutée du pays. Laurence Bloch, présente depuis 40 ans, c’est la récompense d’un travail patient et loin des paillettes. Stagiaire, journaliste, reporteuse, coordinatrice, productrice, sous-directrice et directrice : elle a gravi tous les échelons. Ses journalistes disent d’elle qu’elle leur a fait confiance, qu’elle les a fait grandir : C’est une artisane, un marin pêcheur. Elle sait placer ses filets à la recherche de talents et de bonnes émissions. À chaque marée sa pêche. C’est la personne qui connaît le mieux la radio. Elle sait tout faire. En plus, elle sait danser et faire la bouffe. Elle n’a pas de problèmes avec son ego. Laurence, c’est un pompier volant, une mère prieure, une aumônière d’hôpital. Elle a des dispositions pour être serviteur si elle estime son suzerain. Mais elle a su aussi dire non à certains qu’elle n’a pas trouvé motif à respecter… Je la revois avec un chariot de supermarché dans les couloirs pour emporter ses affaires dans un bureau plus modeste.

Mes amis Les arabes de service

A titre personnel, j’ai été bouleversée par ce tweet de Zohra Bitan : Aujourd’hui est un grand jour. Je suis émue 😥 J’ai attendu ce soutien des années. Enfin des voix s’élèvent pour nous soutenir nous, français au patronyme qui nous assigne à une identité communautariste qui, refusée, vaut d’être l’arabe de service, collabeur et j’en passe ! Que de chemin parcouru pour défendre nos libertés, que d’insultes essuyées sans renoncer, que d’arguments opposés sans jamais faiblir. L’espoir renaît en voyant la vague de citoyens s’élever pour dire Oui à la République laïque et Non à l’obscurantisme. #LesRepublicainsAvecNous

Bouleversée que nous en fussions encore là.

Et les fauteuils roulants?

À Paris, seules 9 stations de métro sont adaptées aux personnes à mobilité réduite. Dominique Farrugia, touché par la sclérose en plaques, a tenu à aborder avec Benjamin Griveaux, député LREM, candidat à la mairie de Paris, les problèmes d’accessibilité des transports parisiens : En 2024, quand les meilleurs athlètes paralympiques seront à Paris pour tenter de remporter la plus belle des compétitions, nous les verrons repousser toutes les limites, surmonter tous les obstacles. Une barrière cependant restera infranchissable pour beaucoup : celle qui séparera le Village olympique, accessible aux personnes en situation de handicap, du reste de Paris. Dans une ville où seule la ligne 14 du métro – 9 stations sur 303 ! – est adaptée aux personnes à mobilité réduite ; où 30 % des trottoirs, trop étroits ou encombrés, sont impraticables en fauteuil roulant ; où les personnes malvoyantes sont chaque jour confrontées au manque d’informations sur la chaussée, la majorité de la capitale leur sera inaccessible.


[1] 6 mars 2007.

[1] La Douzième chaîne.

Tagués avec : , , , , , , ,
Publié dans société
Un commentaire pour “Sarah Cattan. En Diagonale. 73 femmes assassinées. Et celles qui ont osé toucher au nom de Rosa Parks
  1. Nelson Melody dit :

    Le « jeu de rôle » de LREM est assez effrayant et tout à fait sidérant : on voit à quel genre de clowns on a affaire. Jamais en France un parti au pouvoir n’aura à ce point couvert de honte les institions et la République. Jamais.

    Quant à Pascal Boniface, ce triste individu fait partir de la bande à Calvi : c’est tout dire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter