Faut il laisser entrer des travailleurs arabes dans les villes juives de Judée et de Samarie…

Suite au meurtre dimanche de Dafna Meir dans le village de Otniel, dans la région de Har Hébron, au sud de la Judée, un haut gradé de l’armée a révélé ce lundi matin que les services de sécurité réévaluent l’opportunité de laissé rentrer des travailleurs arabes dans les villes juives de Judée-Samarie.

judesamri125
Selon la source, citée par la radio Kol Israël, l’entrée des travailleurs arabes dans les villes de Judée et de Samarie sera réexaminée, étant donné que le terroriste qui a poignardé Dafna Meir à mort devant l’entrée de sa maison et en face de ses enfants a apparemment travaillé dans la ville.

publicitÉ


Même si le terroriste a agi seul, il y a de fortes craintes que d’autres travailleurs arabes tentent de l’imiter et qu’ils profitent de leur accès aux villes juives pour mener des attaques meurtrières.

Ce lundi, les travailleurs arabes se sont vu refuser l’entrée à la région de Har Hébron en raison des menaces sécuritaires posées par leur présence.

L’assassinat de dimanche soir est le dernier d’une longue liste d’attaques menées par des terroristes palestiniens qui avaient profité de leur activité lucrative pour mener des attaques et tuer des Juifs.

Des membres de la Knesset, de gauche comme de droite, se sont moqués de Michael Ben-Ari en novembre 2014, lorsqu’il avait lancé des appels afin de ne pas employer d’Arabes dans les villes juives afin qu’ils n’utilisent pas leur position pour lancer des attaques.

Aujourd’hui, ces mêmes individus sont toujours assis dans leurs fauteuils de la Knesset, j’espère simplement qu’ils n’ont plus envie de rire mais de pleurer sur leur bétise en espérant que cette fois, ils agiront dans le bon sens plutot que de prendre la situation en dérision…

Source Koide9enisrael

Tagués avec : , , , , , , , , ,
Publié dans France
5 commentaires pour “Faut il laisser entrer des travailleurs arabes dans les villes juives de Judée et de Samarie…
  1. Moshe dit :

    Arabe juifs : Oui ✔
    Goy : Non ❌

  2. NO COMMENT dit :

    S’il s’avère que cette solution écarte des risques d’attaques de civils juifs, il faut l’adopter sans hésiter.
    Si les arabes veulent continuer à jouer ce jeu, il faut les écarter de la population juive.
    Au risque qu’israël soit taxé, et c’est déja la rumeur qui court, de pays de l’apartheid.
    Si on continue à se soucier du bien-être de nos ennemis, on finira par mettre notre propre peuple en danger. On n’a pas le choix.
    Par contre, ce que peut faire le gouvernement israélien, s’il a l’intention d’adopter cette politique, c’est de dire bien fort aux oreilles du monde, en le criant bien haut dans le porte-voix, et par la voie de l’ONU, que si les palestiniens continuent cette politique, Israël sera forcé de prendre ces décisions.

    • NO COMMENT dit :

      Et pour préciser ma position, je tiens à rappeler que ces territoires « occupés » l’ont été au lendemain de la guerre de 1967, décidée et orchestrée par les pays arabes qui voulaient, une fois de plus, éradiquer Israël. Israël s’est défendu, ces territoires ont été conquis, et ils nous reviennent comme prise de guerre.
      La terre palestinienne a été décidée en 1948, en Jordanie.

  3. Shlomo Khalifa dit :

    Ce que NO COMMENT a dit le 19 janvier me paraît être du bon sens, en attendant des dispositions meilleures de la part des Arabo-palestiniens à l’égard des Juifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter
Montgeron"