Les rêves génocidaires des Palestiniens. Charles Rojzman

Charles Rojzman

On ne me fera jamais dire du mal d’un peuple, mais les peuples peuvent être entraînés, dans certaines circonstances, à commettre collectivement les pires monstruosités. En témoignent les exemples de la Chine de Mao, de l’Allemagne hitlérienne, des hutus du Rwanda.. et de tant d’autres , saisis à un moment de leur histoire par une folie collective.


Curieusement ou pas, les génocidaires de l’histoire ont toujours accusé leurs prochaines victimes de vouloir leur destruction et leur anéantissement. Ce fut le cas des nazis qui voyaient dans les juifs un peuple génocidaire ( Völkermörder), ce fut le cas également des hutus qui prétendaient que les tutsis voulaient les exterminer. C’est le cas aujourd’hui des palestiniens qui accusent Israël de génocide alors que la population de Gaza n’a cessé de croître depuis des dizaines d’années et que les victimes dans le conflit israélo-arabe, y comprenant dans toutes les guerres depuis 1948, sont infiniment moins nombreuses que les victimes entre musulmans dans la région.
Ce que j’ai appris en accompagnant de nombreux groupes au Rwanda, c’est que les hutus du Rwanda ont reçu pendant de nombreuses années, avant même le génocide, un enseignement de la haine et du mépris dans les écoles et les universités, tout comme l’avénement du nazisme génocidaire avait été précédé par l’enseignement dit « völkisch » qui prétendait démontrer la nocivité des juifs, corps étranger dans la nation allemande.

publicitÉ


C’est ainsi que les palestiniens et avec eux beaucoup d’arabes, de turcs, d’iraniens sont entretenus dans la haine de l’état juif, baptisé « entité sioniste » corps étranger dans ce Moyen-Orient de la Oumma. 

Si l’armée israélienne n’était pas aussi puissante, on sait bien quel serait le sort de la population israélienne. Si l’on en doute, il suffit d’entendre ce qui est proclamé par les leaders du Hamas et même de Mahmoud Abbas lui-même, de lire les manuels scolaires qui diffusent la haine du juif, de regarder les caricatures dignes de l’époque nazie, de voir le succès dans les librairies du monde arabe de Mein kampf et des Protocoles des Sages de Sion. Ce peuple palestinien, composé de millions de descendants des réfugiés, forcés de rester à jamais des réfugiés par la volonté du monde arabe, soudé par le rejet d’Israël, de ces juifs autrefois soumis et dhimmis, devenus puissants et souverains, rêve de voir disparaître à jamais ces israéliens, figure de l’ennemi diabolisé, ennemis héréditaires d’un islam mythifié.

Publié dans Israël - Palestine, politique
5 commentaires pour “Les rêves génocidaires des Palestiniens. Charles Rojzman
  1. yves mamou dit :

    ca me parait assez parfaitement résumé

  2. Albo caroline dit :

    Ces soit disant Palestiniens sont des colons musulmans issues de l’Irakien, de l’Égypte, du Liban et de l’Irakien et même d’Arabie Saoudite

  3. Dr yehuda david dit :

    J aime cet homme !!!
    Je ne connaissais pas !
    Êtes vous israélien mr Rojzman?
    Si oui très bien
    Si non vous méritez de l être
    Car comme vous le savez sûrement ça n est pas donné à n importe qui

  4. tordjmann dit :

    EN PEU DE MOTS LA SITUATION EST NETTE ET CLAIRE !

    • Oui, en effet, « la situation est nette et claire ». Et pourtant, on se perd en interrogations pour savoir comment et pourquoi tant et tant de journalistes français, dans tant de médias, restent bloqués voire scotchés dans leur attitude hostile à Israël mais bienveillante à l’égard des terroristes anti-israéliens quels qu’ils soient : le Fatah lié à l’Autorité palestinienne (A.P.), le Hamas, le Jihad islamique, le Hezbollah et autres.
      Comment se fait-il que ces journalistes-là soient sourds-muets, et aveugles, quand on essaie de leur parler et leur montrer des livres scolaires diffusés par l’A.P. poussant les élèves à haïr Israël et les Juifs qui y vivent ???
      Cette surdité et cette cécité des journalistes font qu’à leur tour les instances compétentes des Nations Unies aptes à traiter cette anomalie adoptent eux-mêmes une attitude de sourds-muets et d’aveugles, puisque l’information n’y est pas transmise publiquement, en bonne et due forme, pour l’inciter à agir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter
Montgeron"