Alain Juppé : « Le mot juif c’est dans mon cœur qu’il résonne »

Mardi 8 septembre 2015, 19 h 45-21 h 15, Alain Juppé est l’invité du CRIF. Une salle du Grand Hôtel de la rue Scribe, toutes les chaises  sont occupées  : 800 ou 1.000 personnes?
Nathalie Saint-Cricq , chef du service politique de France 2 est à ses côtés pour diriger cette conférence – débat.

Alain Juppé, invité du CRIF, crédit Twitter

Alain Juppé, invité du CRIF, crédit Twitter

Alain Juppé commence par une phrase qui amuse l’assistance : « Je vais d’abord vous parler de moi… » Et il enchaine en soulignant que chez lui, pendant toute sa jeunesse dans les Landes, jamais il n’avait entendu un propos antisémite. Il retrace à grands traits sa carrière de député du XVIII e où il a connu des rabbins et des électeurs juifs puis ses voyages en Israël où il a discuté tout au long de la nuit avec des interlocuteurs israéliens qui lui ont ouvert l’esprit.

Enfin, le point d’orgue a été son voyage comme ministre des Affaires étrangères dans l’avion qui transportait les cercueils des victimes de Merah de Toulouse à Jérusalem.

Il montre sa profonde estime envers les juifs de France.
« Je ne peux pas me résoudre à voir les synagogues sous protection militaire »,
« Les dix mille juifs  qui ont quitté la France pour Israël, si cela correspond à leur désir, je suis content pour eux mais ceux qui ont émigré parce  qu’ils ne sentent plus en sécurité, c’est un échec pour la France ».
Et pour clore son discours sur les juifs de France, il a une belle formule : « Quand j’entends le mot juif, ce n’est pas dans ma tête qu’il résonne mais dans mon cœur ».

Il survole le problème du Front National qui reste selon lui  le parti de Jean-Marie Le Pen et dont les dirigeants actuels n’apportent rien de nouveau sans parler de leur programme économique qui conduirait à la catastrophe.

Pour Israël, il récite la position du Quai d’Orsay : « la sécurité de l’Etat d’Israël n’est pas négociable mais je reste attaché à la création d’un État palestinien, le statu quo  n’est pas la solution ».

En ce qui concerne la situation économique et son programme s’il remportait la primaire, il résume simplement : il faut en finir avec les 35 heures, mettre l’âge de la retraite à 65 ans, réduire les dépenses publiques en supprimant des postes de fonctionnaires, modifier le système de protection sociale, réviser la gratuité généralisée des soins, « La clef du redressement de la France c’est le rétablissement de la confiance et le redémarrage de l’économie ».

Dans l’assistance, on lui dit qu’il s’agit là d’un programme qui pourrait rebuter les électeurs et Alain Juppé répond immédiatement : « Je préfère ne pas être élu plutôt que de ne pas appliquer ce que je promets ».

Pour la primaire, il veut qu’elle soit organisée par une structure indépendante et qu’il y ait un nombre suffisant de bureaux de votes. Il s’agit pour lui de rassembler la droite et le centre : « et vous verrez que beaucoup d’électeurs socialistes nous rejoindront ».

Alain Juppé s’est présenté aux amis du CRIF tel qu’il est:  franc, résolu, ami sincère des juifs de France, avec un programme économique qui tourne le dos à celui des socialistes dont l’échec est patent . Il est vrai que ce n’est pas un orateur show-man, il n’a ni crescendo ni phrases martelées. Quelques formules mais plutôt dans le style understatement que dans celui du tribun. Les Français aiment les orateurs qui les prennent aux tripes, Alain Juppé, lui, veut expliquer  et rassurer comme un homme d’expérience qui distille ses conseils.

Jacques Chirac parlait de Juppé « comme le meilleur d’entre nous » . Il ne se trompait pas mais est-ce que le pouvoir est attribué au mérite? L’adhésion d’un peuple avec un homme, c’est un phénomène mystérieux. Alain Juppé pourra-t-il créer une envie,  susciter chez les électeurs le désir de le voir à leur tête ?

André Mamou

Soutenez Tribunejuive.info

Chers amis lecteurs,

Voilà déjà 5 ans que nous sommes là, pour vous donner la meilleure information : culturellement ouverte, politiquement variée, axée sur Israël et la communauté, mais attentive à la politique nationale et internationale. Oui mais, malgré tous nos efforts, malgré notre volonté forcenée de rester avec vous, nous nous essoufflons financièrement, et nous avons besoin de vous pour continuer. Alors si vous voulez nous aider, rien de plus simple : un clic sur "Faire un don", et d'avance MERCI à vous.


Powered by WPNewsman

Tagués avec : , , , , , , ,
Publié dans France
8 commentaires pour “Alain Juppé : « Le mot juif c’est dans mon cœur qu’il résonne »
  1. barlesi dit :

    l est celui dont ‘Issâ (Jésus), le fils de Marie a annoncé la bonne nouvelle

    « “ô Enfants d’Israël, je suis vraiment le Messager d’Allah [envoyé] à vous, confirmateur de ce qui, dans la Thora, est antérieur à moi, et annonciateur d’un Messager à venir après moi, dont le nom sera “Ahmad”.Puis quand celui-ci vint à eux avec des preuves évidentes, ils dirent : “C’est là une magie manifeste”. »
    [Sourate As-Saff :6]

    Coran 02 – 81 :

    Nous avons donné à Moïse le livre de la Loi et l’avons fait suivre par d’autres envoyés.
    Nous avons accordé à Jésus, fils de Marie des signes manifestes de sa mission (ses miracles) et l’avons fortifié par l’esprit de sainteté.

    Toutes les fois que nos prophètes vous apporteront une doctrine qui froisse vos passions, leur résisterez-vous orgueilleusement en les accusant une partie de mensonges et en tuant les autres ?

    Coran 02 – 83 :

    Après qu’ils eurent reçu de la part de Dieu un livre confirmant leurs Ecritures, beaucoup ont refusé d’y ajouter foi.

    Coran 02 – 85 :

    Lorsqu’on leur dit :
    croyez à ce que Dieu a envoyé du ciel, ils répondent  » Nous croyons aux Ecritures que nous avons reçues et ils rejettent le (Coran) livre venu depuis et pourtant … ce livre confirme leurs Ecritures.  »

    Demande-leur :
    pourquoi donc avez-vous tué les envoyés du Seigneur si vous aviez la foi ?

    Coran 02 – 91 :

    Dis :
    Qui se déclarera l’ennemi de l’archange Gabriel ?
    C’est lui qui par la permission de Dieu a déposé sur ton cœur le Livre destiné à  » confirmer les livres sacrés  » venus avant lui pour servir d’orientation et annonce la bonne nouvelle.

    Coran 02 – 92 :

    Celui qui sera l’ennemi du Seigneur, de ses anges, de ses envoyés, des archanges Michel et Gabriel, aura Dieu pour ennemi.

  2. Yossi Saad Mordhekhay dit :

    La France est dorénavant Musulmane ne vous en déplaise! les attentats et autres contes talmudiques n y changeront absolument rien!
    toutes ces pitreries ne sont que de la poudre aux yeux. Les francais et je dirais meme que par de là le monde on en a plus qu assez de ses singeries
    cette question est depuis le début mathématiquement pliée
    vous courrez à votre perte!

  3. Yossi Saad Mordhekhay dit :

    Salam
    merci pour votre islamophobie
    vous n imaginez pas comment cela est salvateur pour nous in fine!

  4. Yossi Saad Mordhekhay dit :

    et meme un « belabass » à l élysée ne vous tirera pas d affaire
    quelle imagination!

  5. Yossi Saad Mordhekhay dit :

    lorsque Constantinople sera recupérée
    vous comprendrez

    Salam

  6. Amédée dit :

    Quelle grandeur que de ne pas répondre à ces propos! J’admire votre calme.

    Une catholique.

  7. tony cccc dit :

    idem
    tout ca pour se faire remarqués ces musulmans
    Moi je dis paix et amour (avec un grand coeur pour israel)
    Un Chrétien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

SOUTENEZ TRIBUNEJUIVE.INFO


Chers amis lecteurs,

Voilà déjà 5 ans que nous sommes là, pour vous donner la meilleure information : culturellement ouverte, politiquement variée, axée sur Israël et la communauté, mais attentive à la politique nationale et internationale. Oui mais, malgré tous nos efforts, malgré notre volonté forcenée de rester avec vous, nous nous essoufflons financièrement, et nous avons besoin de vous pour continuer. Alors si vous voulez nous aider, rien de plus simple : un clic sur "Faire un don", et d'avance MERCI à vous.


Powered by WPNewsman