La Promesse de l’Aube : Charlotte Gainsbourg en mère juive

Il y a bien longtemps que je n’ai vu un film pareil. Deux heures et onze minutes d’intense émotion, comme à chaque page du livre dont l’adaptation cinématographique l’immortalise. À la fois Biopic, drame et romance, la Promesse de l’Aube, le film de Eric Barbier est mon coup de cœur.

Adapté du roman autobiographique de Romain Gary, cette fresque historique qui s’étale sur trente ans, vous prend aux tripes.

La trame essentielle du film, tourne autour de l’amour inconditionnel d’une mère Nina, à pour son fils Roman Kacev, un Pierre Niney émouvant, touchant, qui tire très bien bien son épingle du jeu.

Charlotte Gainsbourg assume son rôle avec une maestria qui en fait la candidate rêvée pour un prix d’interprétation.

Cette mère, juive et russe dans toute sa splendeur, combattive, tellement aimante, mais un peu étouffante, est un vrai moteur pour son fils, qu’elle élève seule.

Avec ses ambitions démesurées, Nina a tissé pour son fils Roman, un enfant précoce et un élève surdoué, un destin exceptionnel. Il va passer sa vie à devenir ce que sa mère souhaitait pour lui, un grand homme.

De Varsovie en passant par Nice,  puis en Afrique pendant la deuxième guerre mondiale c’est un vrai périple dans des conditions matérielles souvent difficiles que nous traversons.

Malgré les périodes sombres mère et fils ont toujours su cultiver un amour exclusif mêle à un humour bien dosé.

Ce film dénonce aussi l’antisémitisme de la France de Pétain, pendant la dernière guerre, auquel Nina et son fils devront faire face.

Avec des décors époustouflants, une belle mise en scène, la Promesse de l’Aube est un moment de cinéma intense .

https://m.youtube.com/watch?v=2nBrm1s7fdE

Ce film est à voir absolument, et le livre à lire ou relire.

Sylvie Bensaid

Tagués avec : , , , ,
Publié dans cinéma

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter