Zeev Sternhell la honte d’Israël, par Raphaël Nisand

En écrivant un article intitulé en Israël pousse un racisme proche du nazisme à ses débuts , l’intellectuel israélien Zeev Sternhell a commis un acte impardonnable.

Cet article a été livré en pâture à de nombreux médias occidentaux et israéliens qui en ont bien sûr immédiatement fait leur miel. 
Pensez-donc, un historien membre de l’académie israélienne des sciences et lettres, professeur à l’université hébraïque de Jérusalem, spécialiste de l’histoire du fascisme qui, du haut de ses origines et de ses compétences reprend l’éternel slogan de tous ceux qui veulent la disparition d’Israël, un slogan qui fait d’Israël un Etat d’apartheid, de racisme et maintenant pourquoi pas du nazisme.

La perversité du raisonnement est évidente. Si les israéliens sont nazis ils n’ont aucune excuse compte tenu de la Shoah et Israël mériterait le sort de l’Allemagne nazie, la disparition pure et simple. 
Le raisonnement est bien sûr pervers, infondé en droit comme en fait et d’ailleurs dans son article Zeev Sternhell vitupère contre des textes de politique intérieure israélien,  contre la droite et la gauche, aucune force politique ne trouvant grâce à ses yeux.

Mais il y a pire. Pour assouvir son besoin de comparer Israël au nazisme Zeev Sternhell n’hésite pas à se comporter comme le plus vulgaire des négationnistes en osant alléguer « il est possible que sans la seconde guerre mondiale « le problème juif  » se serait soldé par une « émigration volontaire » des juifs des territoires sous contrôle allemand ». Après tout dit notre éminent historien, « presque tous les jufis d’Allemagne et d’Autriche ont pu sortir à temps » , fin de citation.

Et monsieur Sternhell de délirer ensuite sur le voeu de la droite israélienne de faire pareil avec les palestiniens.
 La question doit être à présent posée : comment un prétendu historien néanmoins juif et israélien peut-il oublier à ce point l’histoire
Même Faurisson et les pires négationnistes n’ont jamais osé alléguer que presque tous les juifs allemands et autrichiens avaient pu partir à temps.
Oubliées les lois raciales de Nuremberg, oubliée la nuit de cristal.
Oubliés les 160 000 juifs allemands gazés par l’Allemagne nazie, les 60 000 juifs autrichiens hommes, femmes, enfants gazés par les nazis, tout ça , ce ne se sont que des dégâts collatéraux pour Monsieur Sternhell qui décrète sans que le rouge de la honte lui monte aux joues que presque tous les juifs d’Allemagne et d’Autriche ont pu sortir à temps.
Si monsieur Le Pen avait osé écrire ça il serait aujourd’hui en prison, tout le monde lui serait tombé dessus parce que de tels propos sont un véritable appel au meurtre et à une réitération du massacre et qu’à ce titre ils sont justement interdits par la loi et pénalement sanctionnés mais quand c’est un historien juif et de gauche qui écrit de telles inepties pris dans son emportement de HAINE DE SOI alors tout le monde trouve que ses propos sont recevables et méritent publication alors qu’ils sont irrecevables et ne méritent que le mépris.

En Israël c’est la grande mode. 
Dès qu’on n’est pas d’accord avec quelqu’un on le traite de nazi. C’est une terrible dérive qui banalise le mal absolu et d’ailleurs on le voit dans le cas Sternhell pour mieux banaliser le nazisme il en vient à proférer des contre-vérités historiques.
Au risque de me répéter Monsieur Le Pen n’a pas nié la Shoah quand il en a fait un détail de l’histoire et il a été condamné lui à juste titre alors que Sternhell prétend du haut de sa chaire d’histoire et en grand spécialiste du fascisme que presque tous les juifs d’Allemagne et d’Autriche ont pu sortir à temps ce qui est une insulte faite aux centaines de milliers de juifs allemands et autrichiens lâchement assassinés avec l’ensemble du judaïsme européen .

Raphaël NISAND
Chroniqueur hebdomadaire sur Radio Judaïca Strasbourg
Avocat du BNVCA

Tagués avec : , , , , , , , , ,
Publié dans BDS
9 commentaires pour “Zeev Sternhell la honte d’Israël, par Raphaël Nisand
  1. Naudy François dit :

    Comment et pourquoi Zeev Sternhell a été amené à dire cela ?
    Voilà la question à se poser avant de vitupérer comme il est trop facile de le faire.

    • André Mamou dit :

      Pourquoi ne voit il que les défauts de la société israélienne ? Pourquoi est il muet sur tous ses côtés positifs et ses réussites ? Mon avis simpliste est qu’il a en lui la haine de soi et que recherchant à être reconnu dans le monde des intellectuels qui comptent , des penseurs qui dominent, il n’a pas hésité à franchir le pas et à hurler avec les loups. Que penseriez vous d’un intellectuel français qui se spécialiserait dans la critique systématique des erreurs et des défauts de la société et de la politique de son pays sans jamais montrer la plus minime empathie envers la France et les français ? Votre question est en fait un mauvais déguisement de votre pensée qui se résumerait en «  il n’y a pas de fumée sans feu ». Triste!

    • André dit :

      Pour Sternhell le fascisme est né en France et sans la France pas de fascisme italien ni de nazisme allemand… Un « historien » sérieux comme vous pouvez le constater. Raymond Aron disait que Sternhell voyait des fascistes partout. On peut ajouter les nazis maintenant…

  2. Jacques Petit-jean dit :

    Ce Mr n’a aucune crédibilité du point de vue de la démarche historique, sa pensée peut être personnelle mais en aucun cas officialisée par son statut d’enseignant et historien…je lui conseille en tant que ex-professeur d’histoire de dire que Jésus est marxiste, que Clovis et Henri IV ont eu la même idée, que Robespierre et Trotski avaient un ancêtre commun au néolithique, que les extra-terrestres ont construit la Tour de Babel et le World Trade Center….comment peut-on être aussi malhonnête?
    Bien à vous tous.

  3. Julie dit :

    C’est vraiment étonnant qu’un Historien ne connaît pas la BIBLE !!! Il n’a jamais lu les prophètes : un exemple lisez ZACHARIE 12:2-3,6,8,9 . JERUSALEM est une poudrière capable de déclencher une guerre mondiale .
    Cette prophétie a été écrite il y a 2500 ans et Jérusalem à cette époque était en ruine et comme promis , le Seigneur a ramené en ISRAEL le peuple juif rejeté, dans ce pays qui lui appartient de droit .
    L’ONU n’a aucun pouvoir et comme prophétisé dans la BIBLE, JERUSALEM est une Pierre pesante pour l’ONU parce que , quoi qu’elle fasse contre ISRAEL elle est dans l’illégalité !!!
    Dieu aime tous les humains et il a donné aux descendants d’Ismaël des pays bien plus vastes, mais ISRAEL appartiendra toujours au Peuple Hébreux !!
    Ce monsieur ZEEV souffre peut être de sénilité comme d’autres  » vieux » qui cèderaient tout pour avoir la paix ! n’était-ce pas le cas de SHARON et de RABIN ??? et les dirigeants actuels devraient arrêter de se laisser harceler pour se faire arracher une signature de paix qui serait fatal à ISRAEL !!

  4. Wajsbrot dit :

    C est à Israël de créer un statut de traître de la nation et de l histoire pour mettre hors d état de nuire des monstres comme Stenhell La démocratie doit être encadrée et quand elle appelle au meurtre elle devient meurtrière

  5. BLIBAUM, Galit dit :

    En réponse à votre article concernant Zeev Sternhell

    en JANVIER 33 on compte environ 525 000 juifs vivant en Allemagne (selon : https://www.ushmm.org/wlc/fr/article.php?ModuleId=216)

    En JUIN 33 : 505 000 juifs (United Holocaust Memorial)

    copier/coller de l’article concernant le départ des juifs d’Allemagne et d’Autriche ci-dessous :
    (vous pouvez également vous informez comme moi, un peu avant de démentir l’article de Sternhell historien vivant en Israël et non en Diaspora et savoir lire les propos clairs de Zeev Sternhell.
    On peut critiquer tous les « ultra-nationalismes » du monde (exp : Pologne…etc…) MAIS pas ISRAEL ????

    Copier coller d’une partie de l’article du « USHMM » ci-dessous :

    « En septembre 1939, environ 282 000 Juifs avaient quitté l’Allemagne, et 117 000 l’Autriche annexée. Parmi eux, 95 000 avaient émigré aux Etats-Unis, 60 000 en Palestine, 40 000 en Grande-Bretagne, 30 000 en France, et environ 75 000 en Amérique Centrale et en Amérique du Sud, le plus grand nombre d’entre eux s’étant installés en Argentine, au Brésil, au Chili et en Bolivie. Plus de 18 000 Juifs du Reich purent aussi trouver refuge à Shanghai, en Chine, ville alors sous occupation japonaise.A la fin de 1939, il restait environ 202 000 Juifs en Allemagne et 57 000 en Autriche annexée, dont beaucoup de personnes âgées. En octobre 1941, lorsque l’émigration des Juifs fut officiellement interdite, le nombre des Juifs encore en Allemagne était tombé à 163 000. L’immense majorité des Juifs qui restèrent en Allemagne fut assassinée dans les ghettos et les camps nazis durant la Shoah.

  6. BLIBAUM, Galit dit :

    suite au précédent commentaire le mien….
    Sternhell ne fait pas abstraction des morts il dit juste que la plupart des juifs avaient quitté l’Allemagne et l’Autriche…..
    il est difficile d’accepter une critique d’Israël.

    dans l’article de Sternhell on peut lire (voir ci-dessous) :

    « Le Palestinien, nous dit Zohar, « n’a pas le droit à l’autodétermination car il n’est pas le propriétaire du sol. Je le veux comme résident et ceci du fait de mon honnêteté, il est né ici, il vit ici, je ne lui dirai pas de s’en aller. Je regrette de le dire mais [les Palestiniens] souffrent d’une lacune majeure : ils ne sont pas nés juifs ».

    c’est quoi cette déclaration ? la négation d’un autre peuple et ça c’est la HONTE !

    • André dit :

      On a compris, c’est bon, le judéo-gauchiste qui nous sort une déclaration d’un pékin excité que personne ne connait et dont tout le monde se fout et qui se tait sur le fait que TOUS les dirigeants arabes et musulmans nient l’existence du peuple juif, son histoire et la légitimité d’Israël : Arafat et son « il n’y a jamais eu de Temple », l’UNESCO islamisé et ses ré-baptisation hallal de lieux hébraïco-judaïques, les mollards iraniens et leur « entité sioniste » à détruire, etc. etc. etc… et que TOUS ne rêvent que d’une seule chose : LA DISPARITION D’ISRAËL et le retour des juifs à leur condition de soumis, de dhimmis, de « yahoud » qui est une insulte dans leur bouche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter