Peuple d’élite, sûr de lui-même et dominateur, par François Heilbronn

Et si De Gaulle avait il y a tout juste 50 ans relancé « Le temps du soupçon » à l’égard du Peuple juif ?

Il y a tout juste 70 ans ce 29 novembre, l’Assemblée générale de l’ONU adoptait, par 33 voix pour, 13 contre et 10 abstentions, le plan de partage de la Palestine en deux États, l’un arabe, et l’autre juif. L’Etat Juif après 1.900 ans d’occupations étrangères pouvait revoir le jour et était reconnu internationalement.

2O ans plus tard, le 27 novembre 1967, il y a tout juste 50 ans, lors d’une conférence de presse, De Gaulle vint alors à déclarer que beaucoup se demandaient si :

publicitÉ


« Les Juifs, jusqu’alors dispersés, mais qui étaient restés ce qu’ils avaient été de tout temps, c’est-à-dire un peuple d’élite, sûr de lui-même et dominateur, n’en viennent, une fois rassemblés dans le site de leur ancienne grandeur, à changer en ambition ardente et conquérante les souhaits très émouvants qu’ils formaient depuis dix-neuf siècles : l’an prochain à Jérusalem »

TIM le grand dessinateur de l’Express lui répondit en publiant dans Le Monde le dessin ci-dessus (ce fut le premier dessin publié dans Le Monde par Fauvet, merci pour la précision Claude Sitbon).

Et Raymond Aron, toujours visionnaire écrivit ceci dans son très bel essai « De Gaulle, Israël et les Juifs. » : « Définir un “peuple” par deux adjectifs… expliquer l’impérialisme israélien par la nature éternelle, l’instinct dominateur du peuple juif… Aucun homme d’État occidental n’avait parlé des Juifs dans ce style, ne les avait caractérisés comme “peuple” par deux adjectifs… les Juifs de France ou, pour mieux dire, du monde entier, ont immédiatement saisi la portée historique des quelques mots prononcés le 27 novembre 1967.
Le général de Gaulle a, sciemment, volontairement, ouvert une nouvelle période de l’histoire juive et peut-être de l’antisémitisme. Tout redevient possible. Tout recommence. Pas question, certes, de persécution : seulement de “malveillance”. Pas le temps du mépris : le temps du soupçon. »

50 ans plus tard, cet épisode n’est pas refermé.

Et avec Raymond Aron je dis : « Tout redevient possible. Tout recommence. Pas question, certes, de persécution : seulement de “malveillance”. Pas le temps du mépris : le temps du soupçon. »

Mais aussi, 70 ans plus tard, L’Etat Juif devenu Etat d’Israël est toujours une démocratie vibrante, devenu un pôle de savoir, de progrès, de haute technologie malgré de nombreuses guerres et des voisins qui s’enfoncent chaque jour dans la barbarie, l’obscurantisme religieux et le crime de masse.

François Heibronn

Soutenez Tribunejuive.info

Chers amis lecteurs,

Voilà déjà 5 ans que nous sommes là, pour vous donner la meilleure information : culturellement ouverte, politiquement variée, axée sur Israël et la communauté, mais attentive à la politique nationale et internationale. Oui mais, malgré tous nos efforts, malgré notre volonté forcenée de rester avec vous, nous nous essoufflons financièrement, et nous avons besoin de vous pour continuer. Alors si vous voulez nous aider, rien de plus simple : un clic sur "Faire un don", et d'avance MERCI à vous.


Powered by WPNewsman

Tagués avec : , , , , , , ,
Publié dans antisémitisme
22 commentaires pour “Peuple d’élite, sûr de lui-même et dominateur, par François Heilbronn
  1. André dit :

    De Gaule c’est surtout, intellectuellement, la France catholique réactionnaire du 19è siècle, celle de Pétain (qui fût son mentor avant 1940…), de Maurras et de Renan dont le livre « la réforme intellectuelle et morale de la France » était son livre de chevet.

    Bref, De Gaule partageait un jugement avec ses « amis » arabes : un juif doit savoir rester à sa place…

  2. GUIBORAT dit :

    De Gaulle, zélé catholique qui allait à la messe tous les dimanches et qui, excellent chrétien a pardonné à son ennemi Bastien Thiry en le faisant fusiller… Pour crime de lèse-majesté !
    Cela situe le quidam.

  3. Jg dit :

    De gaulle qui a trahit les francais , ces veaux , pour acceder au pouvoir !
    Nous subissons ses forfaitures .Ce pays qui etait la france devient francarabia !

  4. josaphat dit :

    Sur le plan des origines familiales , il y a quand même une différence entre Pétain et De gaulle, le catholicisme rural a quelques nuances avec celui des bien nés…il y a un terreau commun bien sûr et l’histoire retiendra le lien de subordonné de l’un à l’autre dans les années 1930…on ne peut pas nier leurs différences sur la stratégie et la restructuration à mener dans nos armées de cette époque…j’ai dans ma bibliothèque un livre dédicacé pour moi et ma famille intitulé « un espion chez Hitler » qui décrit tout le bien fondé des idées du colonel De Gaulle.
    Il est évident avec le recul historique que leur affrontement vient surtout de l’idée qu’ils se faisaient du sort de la patrie, sur le fond idéologique, malheureusement, ils ne sont pas tant différents…voir le procès de Pétain, voir l’administration de Vichy validé par le gouvernement provisoire etc….
    Bien à vous tous.

  5. Ladislav. dit :

    j’ai toujours été confronté à l’antisémitisme, et sans doute que mon apparence physique y est pour quelque chose : « j’ai le physique de l’ideal Aryen, le cheveux lisse, presque asiatique, les yeux bleus, les pommettes hautes et la mâchoire carrée…. Leni Riefenstahl m’aurrait engagé comme figurant…
    Donc avec ma gueule 100% Goy, j’en ai entendu des horreurs, des confidences, des dérapages… Et j’ai toujours réagis avec une certaine tendresse face à ces ingnorances, ces clichés, ces mots noirs.
    J’ai toujours cherché à élever le débat, à faire prendre conscience à ces personnes du sens de leur affirmations. Les gens sont plutôt enclin à la bonté, à l’ouverture, et il fut rare que je doive exclure certain d’entre eux de mes cercles, mais c’est arrivé parfois… « ils existent les antisémites d’âme…. peut être de longues années de psychanalyse pourraient les aider, mais je doute, ils ont besoin de la détestation d’un autre pour définir les contours de leur personnalité déstructurée, il n’existent que dans la haine que ce qu’ils ne sont pas. »
    Mais l’ennemi n’est pas là, l’ennemi de la paix des peuples n’est pas un Céline, qui devient grotesque en déversant sa haine, qui perd toute humanité dans sa vindicte, et même sa littérature, écrivant des pages et des pages de détestation paranoiac du Juif, qui ne sont qu’un gloubigoulba de rancœurs mal écrites, presque comique tellement il en devient lui même une dérision de l’antisémitisme le plus stupide !
    Non, le pire des antisémites n’est pas celui qui se tatoue une croix gammée sur ses parties génitales…. le pire, c’est l’antisémitisme gentil, condescendant et admiratif. Celui qui ne réalise pas son antisémitisme.
    Ils s’appellent Charles de Gaule, Raymond Barre… Ils incarnent cette élite française si prompte à projeter sur les Juifs leurs propres aspirations aristocratiques inavouables en république !
    Non, le peuple juif n’est pas plus un peuple d’élite que les autres peuples, il n’est pas dominateur, et historiquement ne l’a jamais été… De Gaule projette là sur le peuple juif, les valeurs qu’il a tenté d’insuffler au peuple français… Le peuple juif n’est ni ceci, ni cela, je me demande même si le mot peuple est adapté, si des siècles de viols, de pogromes n’ont pas fini par effacer la génétique commune de ceux qui furent chasser hors d’Israel….
    Il reste une culture, une religion, même en étant athée… des rites, et une histoire commune… mais des langues différentes, des musiques, des cuisines et même des traditions opposées… Le vrai bien commun, ce qui fait de moi un juif, c’est le rejet, systématique, universel des non-juifs de ma personne… non pas pour ce que je pense, ce en quoi je crois, mais pour ce que je suis à leur yeux et que je n’effacerai pas… je peux changer de sexe, être une femme, mais je ne peux ne plus être le juif qu’ils voient en moi, parfois pour me haïr, parfois en me jalousant, ou même en admirant cette part de moi dont je ne suis pour rien.
    Je termine ce texte d’une anecdote qui j’espère pourra éclairer le sens de mon propos sur un sujet si sensible :
    – un jour, couvert de dettes, dans une situation catastrophique financièrement, je m’ouvrai à un ami et lui racontais ma situation… Il était désolé d’apprendre l’étendue de mon infortune, puis, pour me rassurer, me réconforter, il me dit, avec toute la bienveillance du monde : « -tu es juif, tu va t’en sortir… je ne m’inquiètes pas trop pour toi »
    C’est la phrase la plus antisémite que je n’ai jamais entendue, celle qui ouvre la porte à tout le reste, à Céline, aux pires heures sombres. Et je n’ai même pas pu expliquer à cette ami, pourquoi en pensant cela il devenait le pire des monstres.

  6. amine dit :

    De Gaulle est une icône de la France, un exemple de modestie et de vérité. Aujourd’hui, tous les plateaux de télé, radio de France sont squattés par des juifs sionistes qui haissent la France, qui préfèrent chanter, manger, penser, … Américain et non Français !

    • André Mamou dit :

      Tous les français juifs sont des gaullistes et , à Londres, les premiers soutiens étaient juifs !
      Quant aux plateaux des télés ils sont souvent enrichis par la participation d’ecrivains Et de chroniqueurs juifs. Et le mot sioniste veut dire simplement juif , sachez le Si Amine !

  7. amine dit :

    Adolphe Crémieux détestait la France. Il suffit de lire ses archives israélites où il crachait sur la France et sur tout ce qui est chrétien !
    DSK n’a t-il pas dit que la première chose à laquelle il pensait en se levant le matin était israel ?!
    Attali n’a t-il pas dit que la France est un pays de passage ?!
    Lisez Jacob Cohen, un juif marocain, un juif honnête qui lui, aime vraiment la France.
    Cordialement.

    • André Mamou dit :

      Jacob Cohen le juif marocain communiste emprisisonne plus de 20 ans ?
      Crémieux a libéré les juifs d’Algérie de la dhimmitude . DSK pense à Israël,comme tous les Juifs du monde pensent à ce magnifique pays conquis de haute lutte et admirablement défendu de la bestialité des hommes et qui est un exemple pour les peuples du monde entier ! Quant à Attali il a constaté que la France était souvent traversée par des envahisseurs mais il est sûrement fidèle au proverbe suivant : «  Heureux comme un juif en France »
      D’accord Si Lamine ?

  8. amine dit :

    Non, ce Jacob Cohen n’a pas été emprisonné 20 ans.
    Pourquoi vous niez la haine de Crémieux aux chrétiens de France? pourquoi vous niez la non appartenance de DSK et Attali à la France? et oui, ils étaient heureux en profitant de tout ce que la France leur a donné sans rien donner.
    Cordialement.

    • André Mamou dit :

      Ce que vous écrivez est faux et ce n’est que pur antisémitisme
      On vous comprend Si Lamine !

    • André dit :

      Et toi le petit roquet de Soral, t’appartient à qui, à la France ou à l’Algérie ? On peut savoir ce que les maghrébins islamisés rendent à la France ? Vous remplissez les prisons et assassinez des centaines de français en leur tirant dessus à la kalachnikov lorsqu’ils sont en train de diner à la terrasse d’un restaurant ou en train de danser dans un club…

      Les juifs de France n’ont aucune leçon de patriotisme à recevoir d’un merdeux islamo-maghrébin. Et maintenant comme dirait un célèbre président français : « casses-toi pov’con »…

    • André dit :

      Quant aux chrétiens, c’est dans les pays musulmans qu’ils se font voler, violer et assassiner et c’est en Algérie qu’un musulman convertit au christianisme risque la prison…

      Et maintenant à la niche le toutou à Soral.

  9. amine dit :

    Quand on n’a aucun argument à donner, on traite l’autre d’antisémite. La vieille méthode !
    Cordialement.

  10. Jacques Petit-jean dit :

    Amine, vos propos sont inadmissibles,
    si l’on reprend vos clichés nauséabonds, alors on dira que les maghrébins délinquants dans les prisons sont ce que seraient les juifs dans les médias….
    vous vous tirez une balle dans le pied et je veux bien appuyer sur la gâchette pour choisir le point le moins douloureux..
    Et les kahlouchs « in your mind », comment les voyez-vous….
    Taisez-vous.

  11. amine dit :

    André, pourtant vous avez bien fait votre beurre au Maroc et en Tunisie. Vous n’êtes jamais contents et dites à De Gaulle qu’il est antisémite!

    • André Mamou dit :

      Je n’ai fait mon beurre qu’en France après avoir obtenu les diplômes universitaires pour lesquels j’ai travaillé durement! En Tunisie mon père était riche et il en est parti en tout abandonnant ! Quant au Général de Gaulle j’ai pour lui respect et admiration. Quant à vous oubliez Tribune Juive ce n’est pas pour vous : il faut être cultivé, intelligent et surtout n’avoir pas la haine au cœur !

    • André dit :

      Sombre crétin, les juifs étaient chez eux en Afrique du Nord depuis des siècles et bien avant l’arrivée des arabo-musulmans qui en ont fait des étrangers, des dhimmis, dans leurs propres pays avec l’aide de leurs soumis berbères islamisés qui pensent que leurs ancêtres s’appelaient tous Mohramed…

      Bêtes, ignorants, violents, jaloux et envieux… bref, inutiles, voilà l’image que vous renvoyez au monde entier.

  12. amine dit :

    André. C’est grâce à la Tunisie que votre famille est devenue riche et vous avez bien profité pour réussir en France.
    Posez vous la question pourquoi les Français musulmans ne sont pas les bien venus sur les plateaux de télé et radio. Car vous n’en voulez pas.

    • André Mamou dit :

      Non ce n’est pas grâce à la Tunisie que mon père est devenu riche mais par son travail, son intelligence, son sens de l’économie. Il A quitté la Tunisie en laissant tout mais alors absolument tout et sans jamais se retourner. Et moi j’ai fait des études grâce à une bourse et grâce à des petits salaires en travaillant pour des bouquinistes.
      Alors Si Lamine arrête avec tes petites idées toutes faites. Et comme disait mon père : «  Belaa ou euchkeut! « 

    • André dit :

      C’est les français tout court qui n’en veulent pas… Mais comme vous êtes dans le déni de réalité, vous préférez croire que ce sont les juifs qui dirigent tous les médias en France, y compris les chaines publiques… La bonne blague !

      C’est vous qui êtes obsédés par les juifs et qui en parlez tout le temps. Les juifs, eux, n’ont aucune animosité et aucun problème envers les musulmans honnêtes et intelligents, mais certes pas avec des serpents à tête de Ramadan…

      Moi, chaque fois que je discute avec un français, 9 fois sur 10 ils me disent qu’ils en ont assez des « arabes » et des musulmans et qu’ils ne peuvent plus les supporter. Y’a que sur le net et chez Soral que vous croyez être appréciés !

      A bon entendeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Powered by WPNewsman

SOUTENEZ TRIBUNEJUIVE.INFO